Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène



  1. #1
    RSSBot

    Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Après différents rapports qui faisaient part du risque potentiel pour la santé du chlordécone, un insecticide utilisé aux Antilles pendant une vingtaine d'années, une étude de l'Inserm et du CHU de Pointe-à-Pitre établit clairement le lien entre l'exposition à la molécule et le risque de cancer de la prostate.<br />
    Le chlordécone est un insecticide organochloré très utilisé entre les années 1973 et 1993 dans les bananeraies antillaises pour lutter contre le charançon. Malgré son interdiction depuis ...

    Lire la suite : La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Yaourt à la viande

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Je suis actuellement en Martinique, et socialement, cette étude risque d'être une bombe, après la crise que l'on a connu en février dernier... j'espère que les responsabilités vont être établis, et qu'on aura droit à un peu plus qu'un article dans FS (ce qui est déjà très bien, hein !)
    "Cette signature est le résultat d'une expérience ratée sur un bretzel"

  4. #3
    Emilienne

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Bonjour,

    Je viens de lire l'article. Très intéressant et surtout très interpellant !
    Mais il y une petite erreur à corriger...

    Les femmes n'ont pas de prostate !

    " Le cancer de la prostate représente la moitié des cancers dépistés aux Antilles, tous sexes confondus ".

    Ce serait super de corriger cette erreur dans l'article publié.

    Bien à vous et bonne journée.

  5. #4
    Ryuujin

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Petite comparaison entre cet article de Futura-Sciences, et le communiqué de presse de l'INSERM :

    Futura-Sciences :
    Les chercheurs ont conclu que l’exposition au chlordécone semble augmenter les risques de cancer de la prostate, surtout lorsque le taux de la molécule est supérieur à 1 microgramme par litre de sang.
    INSERM :
    L’analyse des résultats par les chercheurs montre que l’exposition au chlordécone est associée à un risque augmenté de développer la maladie. Cette augmentation de risque est statistiquement significative lorsque les concentrations sanguines en chlordécone sont supérieures à 1 μg/L.
    Ce qui signifie que ce n'est pas "surtout lorsque", mais plutôt que rien de significatif n'est mis en évidence pour des concentrations inférieures.

    Ça change quand même pas mal !!

    Plus loin :

    Cependant, le chlordécone ne semble pas en être le seul facteur. La présence d’antécédents familiaux de cancers ou les perturbations hormonales dues à l’expatriation pendant plus d’un an favorisent également l’apparition de la maladie.
    Alors que dans le communiqué de l'INSERM :
    Les antécédents familiaux de cancer de la prostate ainsi que
    la résidence dans un pays occidental (industrialisé), essentiellement la France métropolitaine, modifient l’effet de l’exposition au chlordécone sur le risque de survenue du cancer de la prostate. Le risque n’apparait significativement augmenté que parmi les patients ayant déclaré des antécédents familiaux ainsi que parmi ceux ayant résidé dans un pays occidental. Le risque de survenue de cancer de la prostate est multiplié par 5 chez les hommes présentant simultanément des antécédents familiaux de cancer de la prostate et de résidence dans un pays occidental.

    On a donc :
    - une étude qui met en évidence une augmentation du risque de cancer de la prostate suite à l'exposition à des concentrations de chlordécone supérieure à 1 microgramme par litre de sang chez les personnes ayant résidé dans un pays occidental et/ou ayant des antécédants familiaux.
    - et un article de Futura-Science qui dit que cette même étude mets en évidence une augmentation du risque de cancer de la prostate suite à l'exposition au chlordécone, augmentation qui serait plus importante au delà de 1µg/L de sans, et chez les personnes ayant des antécédents etc...


    Les affirmations de la news de Futura-Sciences sont plus graves que les conclusions de l'étude sur laquelle elle se base !!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par Emilienne Voir le message
    " Le cancer de la prostate représente la moitié des cancers dépistés aux Antilles, tous sexes confondus ".
    L'article veut simplement dire que le nombre de cancer de la prostate représente la moitié de la totalité de tous (oups) les cancers chez tous le monde.

    C.a.d que s'il y a 1000 cancers de prostate, il y a 1000 autres divers cancers dans le reste de la population et 2000 en tout.

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Je rappelle qu'un résultat est statistiquement significatif en fonction de la manière dont il s'écarte de l'écart-type d'une population témoin. Autrement dit plus la populations étudiée et la population témoin sont importantes, plus l'étude statistique sera significative pour de faibles doses.

    Le problème de l'analyse de Ryuujin est qu'elle suggère (ou qu'il pense) qu'il y a une concentration seuil en dessous de laquelle il ne se passe rien. Hors c'est faux par principe pour les toxiques ayant en effet stochastique.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    FC05

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Hors c'est faux par principe pour les toxiques ayant en effet stochastique.
    On parle de science ou de religion ?


    PS : ce ne serai pas plutôt "Or" que "Hors" ?
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  11. #8
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    On parle de science ou de religion ?
    Pour être jygbyj* : par définition après que le principe en ait été démontré.



    * précis (?)

  12. #9
    Ryuujin

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Je rappelle qu'un résultat est statistiquement significatif en fonction de la manière dont il s'écarte de l'écart-type d'une population témoin. Autrement dit plus la populations étudiée et la population témoin sont importantes, plus l'étude statistique sera significative pour de faibles doses.
    En attendant, la seule chose significative que cette étude montre, c'est une augmentation du cancer de la prostate avec une exposition au chlordécone supérieure à 1µg/l de sang chez les personnes possédant des antécédents ou ayant séjourné dans un pays occidental.

    Point.

    Vouloir faire dire autre chose à cette étude, et transformer le "statistiquement significatif" en un truc qui suggère que c'est encore pire dans ce cas, c'est malhonnête.

    On ne voit rien dans la majorité des cas, et c'est dans ce cas précis qu'on voit quelque chose, et non pas comme l'article le suggère, on voit quelque chose qui est encore aggravé dans ce cas.

  13. #10
    piwi

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Je suis d'accord avec les points que soulèvent Ryuujin. L'article aurait besoin d'être corrigé. On est dans la surinterprétation.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  14. #11
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    PS : ce ne serai pas plutôt "Or" que "Hors" ?
    Si, j'ai honte : c'est une faute qui m'exaspère quand je la vois dans d'autres messages

    Pour les remarques de Ryuujin je maintiens que pour les toxiques à effets stochastiques il n'y a pas de dose ou de concentration seuil, contrairement aux toxiques "classiques" (ceux qui agissent sur le métabolisme, au sens très large tu terme) même s'il se peut pour des expositions très faibles les effets ne puissent guère être distingués du bruit de fond. Donc je maintins que cette étude ne démontre pas l’absence d'effet pour des concentrations inférieures à 1 μg/l. La seule chose qu'on peut dire c'est qu'on n'a vu aucun effet dans l'état actuel des connaissance.

    Et je connais assez bien les problèmes de toxicologie, à partir de la toxicologie industrielle, pour savoir ce que vaut cette affirmation. On a un problème voisin en toxicologie industrielle avec les valeurs limites d'exposition aux produits chimiques dans l'atmosphère : ce sont des valeurs qui ne produisent aucun effet nocif dans l'état actuel des connaissances. Or il suffit d'avoir vu, comme moi, le nombre de fois où il a fallu réviser ces valeurs vers le bas au fil du temps pour se rendre compte des limites de "l'état actuel" des connaissances.

    Ceci rejoint un reproche que je t'ai déjà fait dans le passé : tu confonds connaissances actuelles avec scientisme. Une longue confrontation avec ce domaine m'a appris à être plus modeste.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  15. #12
    Ryuujin

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Moi, JPL, je suis un scientifique.
    Et en tant que tel, je n'aime pas qu'on fasse dire à une étude des choses qu'elle ne dit pas.

    Point.

    Donc je maintins que cette étude ne démontre pas l’absence d'effet pour des concentrations inférieures à 1 μg/l.
    En effet, et je ne l'ai jamais dit.

    Par contre, cet étude ne démontre pas non plus l'existence d'effets pour des concentrations inférieures chez les gens ayant des antécédents etc, ni l'existence d'effets chez les gens n'ayant pas d'antécédents.

    Et pourtant, l'article de Futura-sciences l'affirme !!!

    La comparaison entre le communiqué de l'INSERM, très bien rédigé au demeurant, et l'article de Futura-Science est éloquente.
    Il faut user de mauvaise foi pour ne pas le voir.

    Transformer un "significatif" en "surtout", c'est commettre une erreur grossière.

    Cet article prétends que l'étude en question met en évidence un effet du chlordécone, effet qui est encore plus important pour une catégorie de gens. Alors que le communiqué de l'INSERM dt très clairement et très précisément qu'un effet n'a pu être mis en évidence que chez cette catégorie de gens;

    Dès lors, l'article est mensonger : il fait dire à cette étude des choses qu'elle ne dit pas !!

  16. Publicité
  17. #13
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    J'avais dit
    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Le problème de l'analyse de Ryuujin est qu'elle suggère (ou qu'il pense)
    donc je prends acte avec satisfaction que tu ne le penses pas. Mais je continue à estimer que la manière dont tu le présentais pouvait être interprété ainsi par quelqu'un qui n'est pas familier avec le problème des agents cancérogènes. Donc j'y ai vu au moins une formulation un peu imprudente.
    Ceci étant dit je t'accorde que le "surtout" dans l'actualité ne reflète pas correctement l'article initial. Mais là où tu vois un texte mensonger (avec ton sens des nuances habituel) j'y vois pour ma part une maladresse finalement pas trop importante dans le cadre d'un texte de vulgarisation.

    Le problème est que la formulation de l'INSERM est parfaite pour des gens au courant mais peut laisser penser au public qu'on a démontré qu'il n'y avait pas de danger en dessous de 1µg/l tandis que la formulation de l'actualité peut laisser penser qu'on a démontré le risque pour tout niveau d'exposition, même si cela ne devient grave qu'au dessus de 1µg/l. En bref pour une communication grand public les deux formulations ont un défaut, sauf que l'un est l'inverse de l'autre.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  18. #14
    agitateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Non JPL, la formulation de l'INSERM n'a pas de défaut. Elle se contente d'être juste.
    Quand aux résultats de l'étude en dessous de 1 µg/l, et pour en rester strictement à l'étude, si on doit choisir une simplification, alors celle ci tend nettement plus vers "il ne se passe rien" que vers "peut être qu'il se passe quelque chose"

    L'interprétation et les ouverture en fin de conclusion, ce n'est plus de la vugarisation scientifique. C'est de la déformation.

  19. #15
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    si on doit choisir une simplification, alors celle ci tend nettement plus vers "il ne se passe rien" que vers "peut être qu'il se passe quelque chose"
    Et c'est justement ce qui est abusif. Le communiqué de l'INSERM est scientifiquement objectif, mais en communication grand public il peut induire à penser ce que tu dis, qui est une sur-interprétation. Pour ma part je dirais : on ne voit rien dans les enquêtes actuelles mais restons vigilants.

    Tu sais j'ai connu l'époque où on disait pour l'amiante : en dessous de tant de fibres de telle dimension par m3 d'air il n'y a pas de problème, et on sait où on en est arrivé. Je pourrais te raconter aussi l'évolution à la baisse sur pas mal d'années de la concentration limite du benzène pour arriver finalement à son interdiction totale. Alors l'expérience m'a appris à être très prudent avec les concentrations en dessous desquelles on pense qu'il n'y a aucun risque (avec bonne foi et en accord avec les connaissances du moment).

    Mais bon, c'est parce que j'ai le recul de quelques décennies supplémentaires par rapport à toi et à Ryuujin. L'âge n'a pas que des inconvénients.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  20. #16
    agitateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Tu peux intepréter.
    Mais tu es hors charte à ce moment là....

    Et il n'en reste pas moins que la conclusion de l'article FS est de toute façon, à minima, particulièrement maladroite.

  21. #17
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Je n'interprète rien. Je dis seulement qu'on n'a pas vu d'effet en dessous de 1µg/l mais que cela ne permet pas totalement d'affirmer un absence complète de risque, pas encore mis en évidence par les études actuelles.
    Dernière modification par JPL ; 06/09/2010 à 11h36.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  22. #18
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Je pense que JPL voit cette info pour le grand public qui parle de ce cancer et de ce toxique illustrée par cette étude tandis que les autres y voient une communication de cette étude et de ce qu'elle a pu mettre en évidence à l'exclusion complète du reste.

  23. Publicité
  24. #19
    Ryuujin

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Personnellement, ce que je vois, c'est un article de Futura-Sciences beaucoup plus alarmant que le communiqué de l'INSERM.

    Ce qui me choque surtout, c'est pas tant les 1µg/L, c'est le fait qu'aucun effet n'a pu être mis en évidence hors de la population présentant des antécédents ou ayant séjourné en occident.
    Pour le coup, on ne peut pas affirmer que cela n'est du qu'à un manque de puissance du test : cela peut vouloir dire que le chlordécone ne provoque pas directement de cancer de la prostate, mais agit en conjonction avec d'autres facteurs.

    http://dx.doi.org/10.1200/JCO.2009.27.2153

  25. #20
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Bon je crois que chacun a compris ce que tu voulais dire et ce que je voulais dire. Je ferai juste remarquer que l'article que tu as mis en lien parle très correctement de limite de détection pour 1µg/l. Donc c'est la limite de détection de leur étude, point final.

    Par contre ayant précisé ma pensée à propos de la polémique soulevée à propos du mot "surtout" c'est le moment d'aborder, à partir de ton dernier message, le problème qui me turlupine depuis le début : le facteur avoir séjourné "in Western country" est constaté mais pas expliqué car pas explicable en l'état.

    Tu as donc tout à fait raison en évoquant le fait que le chlordécone agit probablement en conjonction avec d'autres facteurs. L'article évoque les facteurs génétiques, mais des facteurs environnementaux existent très probablement comme le suggère ce problème de séjour.

    Je rappelle donc qu'en simplifiant il existe trois catégories principales de substances susceptible d'augmenter la fréquence d'un (ou des) cancer(s).
    1. Les substances initiatrices peuvent à elles seules provoquer un cancer. Ce sont généralement des substances mutagènes, bien que certaines puissent probablement agir par des mécanismes épigénétiques.
    2. Les promoteurs sont des substances incapables à elles seules de provoquer un cancer mais elles augmentent sa fréquence d'apparition lorsque leur exposition a lieu après (et même très longtemps après) une exposition à un agent initiateur. En quelque sorte ce sont des révélateurs d'une lésion antérieure de la cellule qui était restée silencieuse.
    3. Les substances co-cancérogènes sont également incapables de provoquer seules un cancer mais elles augmentent sa fréquence quand on y est exposé en même temps qu'à une substance initiatrice (voire parfois un peu avant). Elles agissent soit en modifiant la physiologie générale de l'organisme, soit la physiologie des cellules cibles.
    Promoteurs et co-cancérogènes sont souvent confondus par erreur dans les écrits.

    Le point important est qu'il est admis que les substances initiatrices n'ont aucun effet de seuil, seule une exposition nulle correspondant à un effet nul. Ce point mériterait d'être discuté plus finement, mais c'est hors sujet pour le moment. De plus leur action est cumulative tout au long de la vie, même si la substance ne s'accumule pas dans l'organisme (parallèle à faire, pour des raisons semblables avec les rayonnements ionisants).

    Par contre il est admis que les co-cancérogènes présentent un effet de seuil, comme c'est le cas pour les toxiques classiques.

    Donc selon la catégorie (inconnue pour le moment) dans laquelle se place le chlordécone il peut y avoir ou non un seuil d'action. Devant l'ignorance actuelle sur ce sujet le principe de précaution impose de faire, pour la prévention, comme si il n'y avait pas de seuil. Sauf que là, malheureusement on ne peut faire que de la "prévention a posteriori", ce qui est un paradoxe !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  26. #21
    FC05

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Je reprends ce que j'ai "dit" précédemment, tout ceci n'est pas de la science.

    Le principe de précaution est une disposition légale et il y a trop souvent le mot "admis" dans ce que tu dis.

    Imposer notre ignorance en la transformant en savoir me semble bien dangereux.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  27. #22
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Quand je dis "admis" cela signifie que dans un domaine complexe comme celui-ci où il est difficile de savoir ce qui se passe aux très faibles doses pour des raisons expérimentales et statistiques évidentes, l'opinion que je formule correspond à ce sur quoi s'accorde une large majorité de spécialistes sur la base d'une part de certains résultats expérimentaux et d'autre part sur la base des mécanismes des lésions de l'ADN et sur divers modèles théoriques.

    Et comme la toxicologie n'a pas pour unique but de faire des études académiques mais a pour but final de mettre celles-ci au service de la prévention le principe de précaution que j'évoque n'est pas le principe légal (désolé si c'est la même appellation) mais le principe de prudence sur lequel s'appuient toutes les recommandations de prévention.

    Quand à dire que ce dont je parle n'est pas de la science, là je m'énerve un petit peu : quand tu auras la même durée d'expérience que moi dans le domaine de la toxicologie de prévention (qui s'appuie largement sur la toxicologie scientifique et les études épidémiologiques) eh bien tu pourras me donner des leçons
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #23
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    Le principe de précaution est une disposition légale et il y a trop souvent le mot "admis" dans ce que tu dis.

    Imposer notre ignorance en la transformant en savoir me semble bien dangereux.
    "Admis" veut dire que dans les limites de nos connaissances actuelles, c'est ce qui semble le plus probable sans pouvoir donc en fournir la preuve (voir les références sur les niveaux de preuves).
    Ce qui veut dire qu'il est encore moins probable de pouvoir se passer de l'hypothèse. Ce n'est pas transformer une ignorance en savoir, c'est l'utiliser au mieux.
    Par contre et de la même façon que faire dire à une étude ce qu'elle ne dit pas, la laisser surinterpréter par un public non averti, reste bien transformer de l'ignorance en savoir.

    On est tous d'accord qu'il faut corriger certains mots mais on peut aussi rappeler quelques connaissances sur ce type de produits pour que les lecteurs à qui l'article s'adresse soient en mesure de mieux cerner son "domaine d'application" (son niveau de preuve dans tel contexte pour telle population).

    Et c'est bien ainsi que la science fonctionne (en précisant petit a petit les preuves sur ce qui est admis avec des études souvent tant décriées sur FS car elles n'apportent qu'une toute petite brique à la fois).
    Dernière modification par myoper ; 07/09/2010 à 11h53.

  29. #24
    FC05

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Et comme la toxicologie n'a pas pour unique but de faire des études académiques mais a pour but final de mettre celles-ci au service de la prévention le principe de précaution que j'évoque n'est pas le principe légal (désolé si c'est la même appellation) mais le principe de prudence sur lequel s'appuient toutes les recommandations de prévention.

    Quand à dire que ce dont je parle n'est pas de la science, là je m'énerve un petit peu : quand tu auras la même durée d'expérience que moi dans le domaine de la toxicologie de prévention (qui s'appuie largement sur la toxicologie scientifique et les études épidémiologiques) eh bien tu pourras me donner des leçons
    Pour la première partie, si nous vivions dans autre système de valeurs, de tels principes n'existeraient pas. Donc, je réitère, rien à voir avec la science.

    Pour la seconde partie, on appelle ça un "argument d'autorité" et de la part d'un scientifique, c'est pour le moins malvenu !
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  30. Publicité
  31. #25
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Ce n'est pas un argument d'autorité. Simplement c'est un domaine que j'ai fréquenté de près pendant quelques dizaines d'années. Je prétends donc le connaître un peu. En est-il de même pour toi ? Si oui tes arguments méritent d'être pris en considération, si non tes opinions n'engagent que toi.

    Et je ne vois pas à quel autre système de valeur tu fais allusion.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    Donc, je réitère, rien à voir avec la science.
    Je réitére que si.

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    "Admis" veut dire que dans les limites de nos connaissances actuelles, c'est ce qui semble le plus probable sans pouvoir donc en fournir la preuve (voir les références sur les niveaux de preuves).
    Ce qui veut dire qu'il est encore moins probable de pouvoir se passer de l'hypothèse. Ce n'est pas transformer une ignorance en savoir, c'est l'utiliser au mieux.
    Par contre et de la même façon que faire dire à une étude ce qu'elle ne dit pas, la laisser surinterpréter par un public non averti, reste bien transformer de l'ignorance en savoir.

    On est tous d'accord qu'il faut corriger certains mots mais on peut aussi rappeler quelques connaissances sur ce type de produits pour que les lecteurs à qui l'article s'adresse soient en mesure de mieux cerner son "domaine d'application" (son niveau de preuve dans tel contexte pour telle population).

    Et c'est bien ainsi que la science fonctionne (en précisant petit a petit les preuves sur ce qui est admis avec des études souvent tant décriées sur FS car elles n'apportent qu'une toute petite brique à la fois).
    A moins qu'il existe des arguments particulier qui infirment cette démarche.
    Ou alors, il faut préciser de quoi on parle.

  33. #27
    agitateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Justement, il serait bienvenu de ne pas faire passer cette étude chlordécone pour un mur qu'elle n'est pas.
    Ca reste une petite briquette.

  34. #28
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Justement, il serait bienvenu de ne pas faire passer cette étude chlordécone pour un mur qu'elle n'est pas.
    Ca reste une petite briquette.
    Peut être.
    A priori, seul ceux qui sont au fait de l'état actuel des connaissances concernant cette molécule et ses effets peuvent se prononcer en la replaçant dans ce contexte.

    Et nous les faire partager.

  35. #29
    agitateur

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Pour rester dans le sujet des phytos en zone tropicale, il est vrai que la difficulté de la chose (tout pousse à une vitesse dingue) a conduit à des pratiques plutôt douteuses.
    J'ai moi même vu un espèce d'ULM faire un traitement aérien, avec des bonhommes dans le champ en dessous. Et le gramoxone (désherbant pas cher et redoutablement efficace) n'est pas vraiment un produit des plus sympathiques, puisque le paraquat a été interdit en Europe et qu'il est ponctullement utilisé pour des cas de suicides par des ouvriers agricoles y ayant facilement accés (y'a pas d'antidote et c'est assez violent). Je précise, c'était pas en territoire français.

  36. #30
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La chlordécone, ex-insecticide des bananeraies, serait bien cancérigène

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Justement, il serait bienvenu de ne pas faire passer cette étude chlordécone pour un mur qu'elle n'est pas.
    Ca reste une petite briquette.
    Disons que c'est un élément parmi d'autres car cela fait de années que les services de santé publique sont sur le problème. Par exemple cela fait pas mal de temps qu'on a installé des filtres à charbon actif dans diverse stations de pompage pour décontaminer l'eau. Mais le vrai problème qui restera c'est la consommation des légumes, et particulièrement des légumes-racines qui poussent sur les terrains des anciennes bananeraies. J'ai eu en main à l'époque un des premiers rapports traitant de ce problème.

    J'ajouterai que le chlordécone n'est pas le seul organo-chloré dont on a abusé : le HCH se retrouve aussi en abondance dans ces terrains. Pire, un examen des dosages des sols m'avait montré qu'au lieu d'utiliser le lindane (l'isomère gamma, le moins rémanent) on avait utilisé de l'HCH brut de décoffrage (mélange essentiellement d'isomère alpha et gamma, plus des traces de quelques autres). Or l'isomère alpha s'élimine nettement plus lentement de l'organisme. Il ne semble pas toutefois, dans l'état actuel des choses que le lindane pose des problème sanitaires aussi sérieux que le chlordécone. Mais c'est juste pour dire qu'on avait fait un peu n'importe quoi.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Extinction des dinosaures : un astéroïde en serait bien la cause
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/03/2010, 09h09
  2. Actu - La distribution en masse des étoiles des galaxies ne serait pas universelle
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/08/2009, 08h45
  3. Actu - Etude Interphone : le téléphone portable serait peut-être cancérigène
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 23
    Dernier message: 26/10/2008, 00h18
  4. Actu - Une des planètes de Gliese 581 serait bien habitable !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/12/2007, 14h17
  5. ogm insecticide et insecticide chimique
    Par cassy63 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/04/2007, 13h59