Connus depuis plus d'un siècle, les accidents de décompression cachent encore quelques mystères touchant à l'essentiel : la formation de bulles d'azote dans les tissus des plongeurs remontant trop vite. Un chimiste canadien insiste sur l'importance de la tribonucléation pour comprendre le phénomène.<br />
Ce n'est paradoxalement pas chez les plongeurs mais chez les mineurs que les premiers symptômes des accidents de décompression ont été découverts et décrits. C'était en 1841 en effet, lorsque des su...

Lire la suite : On comprend mieux la physique des accidents de décompression
Les actualités Futura-Sciences