Lors de l'embryogenèse, la taille de la zone terminale des chromosomes, les télomères, varie de manière étonnante. Cette découverte devrait permettre de repérer les embryons issus de fécondation in vitro les plus aptes à survivre après l'implantation dans l'utérus.<br />
Les extrémités de chromosomes, les télomères, sont répliquées à chaque division cellulaire par une enzyme, la télomérase. Leur position au bout de la molécule d'ADN rend difficile leur réplication, qui se fait mal, et mène au raccour...

Lire la suite : La longueur des télomères, garante de la viabilité des embryons ?
Les actualités Futura-Sciences