L'union fédérale des industries allemandes (Bundesverband der deutschen Industrie - BDI) a fait savoir par la voix de son président, Carsten Kreklau, qu'elle souhaite une politique de protection du climat indépendante du protocole de Kyoto à l'instar des Etats-Unis et de l'Australie.

Cette position a été critiquée aussi bien par le gouvernement fédéral que par l'opposition...{br}{br}Lir e l'article : L'union fédérale des industries allemandes refuse le protocole de Kyoto {br}