Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Actu - La sclérose en plaques se réactiverait en été



  1. #1
    RSSBot

    Actu - La sclérose en plaques se réactiverait en été

    Le nombre de lésions chez des patients atteints de sclérose en plaques augmenterait lors de la saison estivale. En cause :&nbsp;l'ensoleillement et l'accroissement des températures. Un scénario qui contredit de précédentes études...<br />
    La sévérité de la sclérose en plaques (SEP) dépendrait-elle... des saisons ? C'est l'hypothèse publiée dans la livraison du 31 août de la revue Neurology. D'après ses auteurs, la maladie verrait son activité augmenter au printemps et durant l'été.<br />
    Selon Dominik Meier d...

    Lire la suite : La sclérose en plaques se réactiverait en été
    Les actualités Futura-Sciences

  2. #2
    Senec

    Re : Actu - La sclérose en plaques se réactiverait en été

    Quel qu'en soit le prix à payer, les maladies auto-immunes sont parfois graves et ne sont pas rares du tout. Heureusement, il y a des cas bénins. Je veux dire est que cette étude va au coeur du système immunitaire, qu'il s'agit donc de l'étude d'un processus fondamental et que cela va concerner énormément de monde et la plupart des états de la maladie en général, en raison de l'importance de l'immunité dans le vieillissement comme dans la santé, en général. On est donc loin du problème des maladies orphelines. Aussi loin que possible ! Mais, sait-on jamais ?

  3. #3
    BlackWinny

    Re : Actu - La sclérose en plaques se réactiverait en été

    Ils en concluent « que le rayonnement solaire et des températures plus élevées (favoriseraient) l’évolution de la maladie ».
    A la lecture des petits extraits cités qui précèdent ce passage dans la news je vois là une conclusion qui me semble bien hâtive...

    L'analyse (à partir des informations fournies dans la news) me semble montrer plutôt une corrélation qu'une causalité, non ?

    Et si causalité il y a... on peut imaginer tout aussi bien que la cause n'agit pas dans un délai se comptant en heures mais en semaines, voire en mois. Auquel cas cela reviendrait non plus à une contradiction de la première étude mais à une possible confirmation.

    De plus la causalité (si causalité il y a) peut être totalement étrangère à l'ensoleillement et à la température. Par exemple l'augmentation significative des cas saisonniers peut être liée à l'alimentation (passablement différente en automne/hiver de celle consommée au printemps/été) ou toute autre origine saisonnière du même genre (pollution, etc.). Et là on revient donc à deux causalités parallèles... donc à une corrélation.

    Si une causalité est effectivement en action, il faut que l'étude en présente le cheminement biologique depuis la cause jusqu'à l'effet pour qu'on puisse avec certitude parler de causalité.

Discussions similaires

  1. sclérose en plaques
    Par bluma84 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/03/2010, 20h48
  2. Actu - En bref : un nouveau gène identifié dans la sclérose en plaques
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/12/2009, 16h35
  3. sclérose en plaques
    Par ptiteoudrey dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/09/2009, 17h16
  4. sclérose en plaques
    Par brenda73 dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/05/2009, 10h05
  5. Sclérose en plaques
    Par miss_boulet dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/03/2008, 21h24