Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Les premières briques chimiques de la vie terrestre auraient pu être assemblées au fond des océans par une catalyse chimique faisant intervenir des petites molécules organiques et des métaux. L'hypothèse reprend des idées déjà exposées il y a plusieurs années. Mais le scénario actuel serait testable, expliquent ses auteurs.<br />
    Les premiers océans de la Terre avaient tout ce qu'il fallait pour que la vie apparaisse. C'est la conviction de Harold Morowitz, de la George Mason University, qui expose s...

    Lire la suite : Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Bonjour.

    Du fond océanique, expliquent-ils, diffusaient dans l'eau un certain de nombre de molécules
    A l'époque de l'origine de la Vie sur Terre, la tectonique et ses fumeurs noir que l'on connait n'est pas en place.
    Il faut donc un mécanisme qui fait "diffuser dans l'eau un certain de nombre de molécules" dans les conditions géologiques de l'Hadéen tardif.

    Obtenir les molécules sur une paillasse serait sympa, mais les conditions de la paillasse se sont elles réalisées au fond d'un océan terrestre ?

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    cisou9

    Talking Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    J'ai toujours été surpris que la vie sur Terre vienne d'ailleurs, car même si elle vient d'ailleurs, il a fallu des conditions identiques pour que cette vie arrive.
    Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peut l'en empêcher.Alexandre Soljenitsyne

  5. #4
    DMA

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Les bonnes macromolécules sont là. La suite de l'histoire est induite par les lois de la physique et de la chimie. La vie est devenue inéluctable.
    Je trouve ça un peu rapide.
    Il ne suffit pas que quelques macromolécules soient là, il faut encore qu'elles fonctionnent ensemble, et surtout, ce ne sont pas des lois qui vont produire l'information codé dans le premier ARN. Cette information étant utile pour le fonctionnement de la "proto-cellule".

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    pio154
    Invité

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Donc en gros, on existe pas ?

  8. #6
    DMA

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Citation Envoyé par pio154 Voir le message
    Donc en gros, on existe pas ?
    Donc en gros on n'a pas exploré toutes les hypothèses.

  9. Publicité
  10. #7
    barbaro

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Citation Envoyé par CISOU
    J'ai toujours été surpris que la vie sur Terre vienne d'ailleurs, car même si elle vient d'ailleurs, il a fallu des conditions identiques pour que cette vie arrive.
    Est-ce qu'on réalise que nous sommes nous-mêmes en train de semer la vie dans l'univers en envoyant des sondes un peu partout? Elle ne sont pas parfaitement stériles et de toute façon même en les stérilisant au départ il y a toujours une certaine contamination qui se produit quand on les envoient
    Dernière modification par JPL ; 09/09/2010 à 15h11. Motif: Ajout de la balise quote et suppression d'une couleur de caractère illisible

  11. #8
    Giroux

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Citation Envoyé par barbaro Voir le message
    Est-ce qu'on réalise que nous sommes nous-mêmes en train de semer la vie dans l'univers en envoyant des sondes un peu partout?
    Oui et non... La stérilité est très poussée et il faut quand même des conditions minimales de survie...
    Quoiqu'il en soit, cela ne constitue pas une quelconque preuve que la vie est apparue ailleurs.

  12. #9
    dr.Garou

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire



    Du fond océanique, expliquent-ils, diffusaient dans l'eau un certain de nombre de molécules
    A l'époque de l'origine de la Vie sur Terre, la tectonique et ses fumeurs noir que l'on connait n'est pas en place.
    Il faut donc un mécanisme qui fait "diffuser dans l'eau un certain de nombre de molécules" dans les conditions géologiques de l'Hadéen tardif.

    Obtenir les molécules sur une paillasse serait sympa, mais les conditions de la paillasse se sont elles réalisées au fond d'un océan terrestre ?

    @+
    La réponse à cette question est facile, pas besoin de techtonique des plaques pour expliquer l'émission de gaz au fond des "océans": La croute terrestre beaucoup plus fine à l'époque laissait (comme elle le fait encore aujourd'hui) filtrer de l'eau chargée en gaz (CO2 notamment) jusqu'au manteau où ces molécules participaient (et le font toujours) au phénomène de serpentinisation qui consiste en une oxydation à haute température d'ions fer II en Fe III (je simplifie). Cette réaction libère de l'hydrogène "natif" qui réduit tout ce qui traine à sa portée, formant en sus du méthane et des alcanes supérieurs (éthane, propane,...) et de l'hydrogène sulfuré. Par contre concernant l'ammoniaque, je crains qu'on ne puisse en obtenir en quantité significative dans ce contexte.

    Bref: CO2, H2, CH4, C2H6, H2S,... mais pas de NH3,... le scénario ne tient donc plus vraiment la route en l'état; cela dit on a pas besoin d'ammoniac pour faire d'excellents catalyseurs métalliques (cf: les métalloprotéines à centres "fer soufre").

  13. #10
    LXR

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Citation Envoyé par dr.Garou Voir le message

    Bref: CO2, H2, CH4, C2H6, H2S,... mais pas de NH3,... le scénario ne tient donc plus vraiment la route en l'état; cela dit on a pas besoin d'ammoniac pour faire d'excellents catalyseurs métalliques (cf: les métalloprotéines à centres "fer soufre").
    Certes mais les métalloprotéines sont tout de même constituées d'azote. Est-ce que l'on connait des structures catalytiques ne contenant pas d'azote (cela exclue donc toutes les protéines)?

  14. #11
    Xoxopixo

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Bonjour,

    Citation Envoyé par SK69202
    A l'époque de l'origine de la Vie sur Terre, la tectonique et ses fumeurs noir que l'on connait n'est pas en place.
    Il faut donc un mécanisme qui fait "diffuser dans l'eau un certain de nombre de molécules" dans les conditions géologiques de l'Hadéen tardif.
    Il semblerait, du moins s'agit-il d'une piste maintenant retenue, que les fumeurs noirs aient pu avoir un rôle dans les premiers développements de la vie. Ce qui renforce l'interet de leur étude.
    Une mission chinoise d'1 an est en cours.

    Citation Envoyé par Bulletin-Electronique
    Un dixième des zones de fluides sulfuriques ont été découvertes dans le monde par des scientifiques chinois. Ces cheminées sous-marines, qui se forment au-dessus de sources d'eau chaude de la croûte terrestre, fascinent les scientifiques, et représentent un enjeu scientifique majeur, car elles peuvent fournir des indices sur les origines de la vie. En effet l'intérieur ou la proximité immédiate des fumeurs noirs constitue un milieu de vie totalement différent dans lequel se développe une faune très particulière survivant en l'absence de lumière et convertissant les éléments minéraux en nourriture. Les fluides qui y circulent ont des températures extrêmement élevées, d'ou l'existence dans ces zones de bactéries thermophiles et hyper thermophiles.
    http://www.bulletins-electroniques.c...ites/65745.htm
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  15. #12
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Salut,

    Citation Envoyé par LXR
    Citation Envoyé par dr.Garou Voir le message
    Bref: CO2, H2, CH4, C2H6, H2S,... mais pas de NH3,... le scénario ne tient donc plus vraiment la route en l'état; cela dit on a pas besoin d'ammoniac pour faire d'excellents catalyseurs métalliques (cf: les métalloprotéines à centres "fer soufre").
    Certes mais les métalloprotéines sont tout de même constituées d'azote. Est-ce que l'on connait des structures catalytiques ne contenant pas d'azote (cela exclue donc toutes les protéines)?
    En fait, les sources hydrothermales etaient probablement encore plus abondantes a cette epoque qu'actuellement. La tectonique n'est pas necessaire pour cela, il s'agit, comme dr.Garou l'a explique de degazage du manteau. Associe a un flux thermique beaucoup plus eleve a l'epoque que maintenant, les sources hydrothermales devaient etre presentes un peu partout.

    Cependant, elles ne devaient pas etre totalement identiques aux sources actuelles. La raison principale etant que le manteau devait etre encore suffisamment enrichi en elements incompatibles pour fournir une source de volatiles differentes. L'azote, sous forme d'ammoniac, etait present dans le manteau primordial. Il est suffisamment incompatible pour etre completement parti dans l'atmosphere depuis le Proterozoique. Mais a l'epoque, il est possible que les sources hydrothermales aient ete considerablement nitrees.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  16. Publicité
  17. #13
    dr.Garou

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Certes mais les métalloprotéines sont tout de même constituées d'azote. Est-ce que l'on connait des structures catalytiques ne contenant pas d'azote (cela exclue donc toutes les protéines)?
    LXR, de fait je parle de la partie catalytique de ces métalloprotéines, qui s'apparente aux pyrites (des sulfures de fer), ne contenant de ce fait pas d'azote. On pense d'ailleurs que le soufre joue un rôle important dans la genèse dans gisements pétrolier (j'en ai d'ailleurs fait les frais sur quelques unes des synthèses organique que j'ai eu à réaliser au cours de mes études).

    L'azote, sous forme d'ammoniac, etait present dans le manteau primordial. Il est suffisamment incompatible pour etre completement parti dans l'atmosphere depuis le Proterozoique. Mais a l'epoque, il est possible que les sources hydrothermales aient ete considerablement nitrees.
    Tawahi-kiwi, je ne me permettrais pas de contredire ou aller dans le sens de cette précision; cela dit je tiens à préciser deux points que tout le monde a tendance à oublier: le manteau et la croute terrestre ont certainement été totalement chamboulés lors de l'impact ayant conduit à la formation de la lune (scénario le plus probable de sa formation) et l'atmosphère primitive en a certainement profité pour tirer en partie sa révérence. Le reste c'est sans doute retrouvé mélangé au magma qui a succédé à cet impact, d'où la possibilité que de l'azote ait pu s'échapper du manteau terrestre assez tardivement. A contrario l'ammoniac n'est pas stable aux températures régnant dans le manteau terrestre: il s'oxyde en réduisant d'autres matériaux présents dans le milieu (notamment les oxydes de silicium et d'aluminium) et libère au final de l'azote N2 et de l'eau. A noter qu'une partie de l'azote peut rester piégé sous forme de nitrures, ce qui laisse une petite porte ouverte à la théorie de départ (à supposer que les nitrures en question n'aient pas coulés vers le noyau).

  18. #14
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    Citation Envoyé par dr.Garou Voir le message
    le manteau et la croute terrestre ont certainement été totalement chamboulés lors de l'impact ayant conduit à la formation de la lune (scénario le plus probable de sa formation) et l'atmosphère primitive en a certainement profité pour tirer en partie sa révérence.
    L'atmosphere primitive est en effet un cas completement a part. Le manteau (BSE) devait deja etre considerablement appauvri par l'episode d'ocean magmatique ayant amener a la formation du noyau. Neanmoins, vu la composition de la croute formee apres la formation de la Lune, il semble que tout ne soit pas completement exempt d'ultra-incompatibles.

    Citation Envoyé par dr.Garou Voir le message
    A contrario l'ammoniac n'est pas stable aux températures régnant dans le manteau terrestre: il s'oxyde en réduisant d'autres matériaux présents dans le milieu (notamment les oxydes de silicium et d'aluminium) et libère au final de l'azote N2 et de l'eau.
    Dans le manteau, NH4+ est soit stocke dans les phyllosilicates en site interfoliaire; soit dans le clinopyroxene. A plus haute pression, nulle doute qu'il arrive a se faire une place quelquepart (dans une phase de type hollandite par exemple).

    Je suis d'accord avec toi que ce qui arrive en surface est de l'azote mais il s'agit du manteau superieur et a l'heure actuelle. La fugacite en oxygene du manteau appauvri superieur (DMM) ne permet pas a NH3 d'etre stable; ce n'est pas le cas du manteau inferieur.
    De plus, a une epoque reculee, le DMM n'etait pas particulierement appauvri et toute une serie d'hypotheses peuvent suggerer que la fO2 etait beaucoup plus basse, eventuellement permettant la liberation d'ammoniac en zone hydrothermale.

    A l'exception des implications actuelles sur les reservoirs geochimiques d'azote, il s'agit de beaucoup d'hypotheses dont peu sont verifiables. Mais la presence d'ammoniac mantellique durant l'Archeen ne me semble pas devoir etre eliminee sur base des observations actuelles de la croute et du manteau.

    Cordialement,

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  19. #15
    dr.Garou

    Re : Actu - Origine de la vie : peut-être une hypothèse testable en laboratoire

    En fait, la plupart des études faites sur les rapports isotopiques en argon (40Ar) semblent démontrer que le dégazage n'a concerné que la partie supérieure du manteau (cf par exemple: La Formation des Enveloppes Terrestres,Tristan FERROIR, May 15, 2008
    ), chercher des gaz qui auraient pu s'échapper dans les couches inférieures n'est donc pas très utiles étant donné qu'ils ne l'ont sans doute pas fait.

    Pour le pouvoir oxydatif, il devait être effectivement plus bas qu'aujourd'hui permettant d'envisager une destruction moins rapide de l'ammoniac, quoique aux températures dont on parle (600 à 900°C il me semble), l'eau se comporte comme un comburant à l'instar de l'oxygène et oxyde tout ce qui traine. On se sert d'ailleurs de cette propriété pour éliminer les déchets hospitaliers dans certaines déchetteries (procédé d'oxydation sur lit d'eau supercritique).

Discussions similaires

  1. Réponses: 122
    Dernier message: 30/05/2012, 00h44
  2. Actu - Chiralité : une des grandes énigmes de la vie peut-être élucidée
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 05/12/2008, 16h44
  3. Actu - Peut-être une planète au-delà de Pluton
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/03/2008, 13h45