Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Actu - Diaspora : comme Facebook, mais en logiciel libre



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Diaspora : comme Facebook, mais en logiciel libre

    Les membres du projet Diaspora, nouveau réseau social qui se présente comme une alternative à Facebook, ont publié le code source de leur création ainsi que les premières images de l'interface. Diaspora devrait être ouvert au grand public dans les prochains mois.<br />
    Imaginé et conçu par quatre étudiants américains à New York, Diaspora est une réaction à Facebook. Les quatre collègues ont l'ambition de proposer aux internautes un réseau social moins intrusif et plus respectueux de la vie privée que...

    Lire la suite : Diaspora : comme Facebook, mais en logiciel libre
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    ph11

    Re : Actu - Diaspora : comme Facebook, mais en logiciel libre

    Libre ou pas, les problèmes restent les mêmes :
    ·) C'est l'intention des administrateurs du site qui sont responsable de ce qu'advient le contenu et peuvent l'exploiter de façon commerciale ou en collaborant avec un gouvernement.
    ·) La responsabilité de l'utilisateur de ne pas publier trop sur sa vie privée et de ne pas prendre n'importe qui comme ami.

  4. #3
    yobiwoc

    Re : Actu - Diaspora : comme Facebook, mais en logiciel libre

    Citation Envoyé par ph11 Voir le message
    ·) C'est l'intention des administrateurs du site qui sont responsable de ce qu'advient le contenu et peuvent l'exploiter de façon commerciale ou en collaborant avec un gouvernement.
    J'ai été faire un tour sur leur blog ; en fait chaque utilisateur hébergera son propre site où bon lui semble (un 'seed'), avec ses données cryptées au même endroit, chez un hébergeur de son choix ou même chez lui s'il le souhaite. Les seeds "amis" pourront s'échanger automatiquement les données, cryptées. Il n'y a aucun serveur centralisé, il n'y a même aucun site centralisé !

    En parallèle il y a un système de mise à jour et d'extensions automatique, ainsi que d'interaction des seeds avec les autres réseaux sociaux (facebook, twitter, flickr, ...) puis renvoi vers les seeds amis. Toutes les données d'un individu transitant d'abord par son seed, il a le contrôle total de ce qu'il se passe. Chaque donnée peut être marquée accessible à un ou plusieurs groupes de personnes.

    Il faut voir à l'usage, mais le principe est vraiment très séduisant. Pour peu que des extensions permettent la gestion d'un blog et d'un agenda partagé et la mise en ligne de fichiers audio-vidéo, et que l'aspect d'un seed soit modifiable à volonté, on a quasiment le site personnel idéal. Et avec le système d'extensions un utilisateur devrait pouvoir étendre les fonctionnalités de son seed à loisir.

  5. #4
    _Goel_

    Re : Actu - Diaspora : comme Facebook, mais en logiciel libre

    Mark Zuckerberg, fondateur et dirigeant de Facebook, figure dans la liste des donateurs...
    => c'est sûr qu'il y a des raisons très claire à ce qu'il soit donnateur. Ne pas l'être aurait été une erreur stratégique.
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    yobiwoc

    Re : Actu - Diaspora : comme Facebook, mais en logiciel libre

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    => c'est sûr qu'il y a des raisons très claire à ce qu'il soit donnateur. Ne pas l'être aurait été une erreur stratégique.
    C'est plutôt une décision individuelle, facebook en lui-même n'a pas investi dans diaspora. Mais si diaspora connait un minimum de succès, il créera un standard de fait pour les communications entre réseaux sociaux. D'autres systèmes pourront se mettre en place et interagir entre eux de façon transparente pour les utilisateurs, chaque utilisateur utilisant le système qu'il préfère et chacun ayant accès aux informations de ses amis quel que soit le système qu'ils utilisent.

    À ce moment il y aura un choix difficile pour facebook, entre tenter de conserver son quasi-monopole actuelle en refusant de transmettre les données aux seeds amis non-facebook, ou collaborer avec ses "concurrents" et tenter de conserver son rang par la qualité de services et la simplicité de mise en œuvre. Si l'on fait le parallèle avec les navigateurs, les deux phases seront peut-être tentées successivement, avec échec de la première (non-interopérabilité). Ça va être passionnant à observer.

  8. #6
    _Goel_

    Re : Actu - Diaspora : comme Facebook, mais en logiciel libre

    Je vois plutôt une OPA sur Diaspora pour récupérer les développements techniques (décentralisation des données) qui sont beaucoup plus contraignants à faire sur un site déjà opérationnel & déployé sur une très large échelle.
    => cela ferait un concurent en moins et une techno de plus permettant à Facebook de conserver son avance sur la concurence.

    Il faut aussi savoir que Facebook paye ses serveurs de données... si ce sont les intenautes qui le font ! alors, cela peut être également une source déconomies apréciable.
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  9. Publicité
  10. #7
    yobiwoc

    Re : Actu - Diaspora : comme Facebook, mais en logiciel libre

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    Je vois plutôt une OPA sur Diaspora pour récupérer les développements techniques (décentralisation des données) qui sont beaucoup plus contraignants à faire sur un site déjà opérationnel & déployé sur une très large échelle.
    => cela ferait un concurent en moins et une techno de plus permettant à Facebook de conserver son avance sur la concurence.

    Il faut aussi savoir que Facebook paye ses serveurs de données... si ce sont les intenautes qui le font ! alors, cela peut être également une source déconomies apréciable.
    Bonjour,

    Oui mais là on repart dans le débat logiciel propriétaire / logiciel libre. Si les idées de Diaspora aboutissent à améliorer la qualité de service de Facebook, où est le problème ? C'est tout bénéfique pour les utilisateurs.

    Ça dépend aussi sur quoi est basé le modèle économique. Les créateurs de Diaspora veulent rentrer dans leur frais en proposant un hébergement "clef en main" payant (mais non obligatoire) pour ceux qui ne veulent pas prendre le temps d'installer leur propre seed et qui ne veulent pas de publicités. Facebook a plutôt tendance à monnayer les données des utilisateurs. Le choix est vite fait pour ma part...

    Et pourquoi "ça ferait un concurrent en moins" ? De plus la technologie ne serait pas propriété de facebook mais à la disposition de tous, facebook n'aurait là aucune avance (à part la notoriété au début).

    Cordialement.

Discussions similaires

  1. Actu - En bref : Entropy, le logiciel libre qui éteint les serveurs inutiles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/02/2010, 18h36
  2. Actu - Couples : attention à Facebook !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/08/2009, 18h47
  3. Actu - Gimp : les futures nouveautés du logiciel libre de traitement d'images
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/04/2008, 00h15
  4. Actu - Eddie, le logiciel qui veut raisonner comme un enfant
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/03/2008, 02h19
  5. Réponses: 4
    Dernier message: 26/01/2008, 18h14