Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique



  1. #1
    RSSBot

    Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique

    Comment construire un télescope de 42 mètres de diamètre, avec optique adaptative, capable de résister aux variations de températures d'un désert de haute montagne ?&nbsp;Jean-Gabriel Cuby, du laboratoire d'Astrophysique de Marseille, nous explique les points durs ce défi technologique.<br />
    Découvrez l'E-ELT dans notre galerie d'images <br />
    Le E-ELT (European Extremely Large Telescope),&nbsp;télescope géant de l'ESO, sera construit au Chili, sur le site de Cerro Armazones, un sommet de 3.060 mètres d'...

    Lire la suite : L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    _Goel_

    Re : Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique

    Salut !
    Faire des miroirs-segment ok... mais pourquoi si gros !!!??
    1000 miroirs même si c'est de la petite série, c'est de la série.
    pourquoi ne pas aller jusqu'à la taille "optimale", installer 10000 miroirs à la chaîne est beaucoup plus facile que d'en installe 1000, surtout beaucoup moins cher.

    Le seul inconvénient potentiel que je vois est le problème d'installation des miroirs (extrèmement précis). Y en a-t-il d'autre.

    pourquoi pas des miroirs de 1m de diamètre ?

    Certes cela demande une logistique plus importante, mais ensuite, il serait beaucoup plus facile de produire d'autres grand télescopes.
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  4. #3
    jbfe

    Re : Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique

    Bonjour, beaucoup des problèmes soulevés ont déjà été résolus sur le GTC que j'avais visité l'an passé et présenté ici :
    http://www.futura-sciences.com/galer...ry.php/cat/613

    Le problème c'est l'ordre de grandeur : sur le GTC il y a eu 36 segments hexagonaux à réaliser et à "coordonner" pour obtenir l'équivalent d'une surface concave unique, là on a 906 morceaux !!!

    Comme cela est également dit dans l'article, il ne faut pas perdre de vue que tous les segments ne sont pas taillés de la même façon : la courbure de leur surface est différente selon leur position dans le montage final, ils ne sont donc pas interchangeables...

    Bref, de grosses contraintes de production (près d'un millier de segments impossibles à fabriquer en série et qui doivent être de très haute qualité) et d'assemblage...tout en visant des coûts "raisonnables" : la quadrature du cercle, en quelque sorte.

    J-B Feldmann

  5. #4
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique

    Citation Envoyé par jbfe Voir le message
    Comme cela est également dit dans l'article, il ne faut pas perdre de vue que tous les segments ne sont pas taillés de la même façon : la courbure de leur surface est différente selon leur position dans le montage final, ils ne sont donc pas interchangeables...
    En effet, c'est la conséquence d'une surface parabolique et non sphérique. Seuls sont identiques les miroirs situés sur le même cercle (par rapport à l'axe de la parabole). Mais au fait n'y a-t-il pas eu des télescopes à miroir sphérique dans lequel on confiait au miroir secondaire le soin de faire la correction parabolique ?

    Je vois un autre problème à une multiplication trop importante des segments : il doit probablement obligatoirement y avoir une diffraction inévitable sur les bords de chaque segment.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    yobiwoc

    Re : Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique

    Un point que je ne comprends pas : puisque la partie optique adaptative est prise en charge par un miroir secondaire, pourquoi les segments sont-ils réorientables ?

    Pour la taille des segments : des segments plus petits présenteraient-ils la même stabilité (sensibilité aux vibrations, aux gradients thermiques...) ?

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique

    Citation Envoyé par yobiwoc Voir le message
    Un point que je ne comprends pas : puisque la partie optique adaptative est prise en charge par un miroir secondaire, pourquoi les segments sont-ils réorientables ?
    Je suppose pour compenser les déformations mécaniques du support en fonction de la température ou de l'orientation du télescope.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    polo974

    Re : Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique

    Citation Envoyé par _Goel_ Voir le message
    Salut !
    Faire des miroirs-segment ok... mais pourquoi si gros !!!??
    1000 miroirs même si c'est de la petite série, c'est de la série.
    pourquoi ne pas aller jusqu'à la taille "optimale", installer 10000 miroirs à la chaîne est beaucoup plus facile que d'en installe 1000, surtout beaucoup moins cher.
    ...
    Peut-être parce qu'il est plus facile de ce déplacer dans une forêt avec des troncs espacés d'1m40 que dans une futaie avec des tiges espacées de moins de 40cm...

    Pour la maintenance, il faudra bien pouvoir circuler sous les miroirs pour remplacer un truc ou un bidule.
    s'ils font 1m40 de diamètre, il y aura de la place pour des couloirs...
    s'ils sont plus petits, il faudra embaucher des petits singes savants...

    et puis 1m40, c'est assez petit pour un miroir.
    Jusqu'ici tout va bien...

  11. #8
    jbfe

    Re : Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique

    Bonjour, chaque segment est en fait contrôlé individuellement pour optimiser le profil de la surface totale du miroir. Dans le cas du GTC, chaque miroir hexagonal est corrigé par 36 vérins dont les moteurs sont pilotés par ordinateur :
    http://www.futura-sciences.com/galer...php/photo/2946

    On peut imaginer le tour de force que représentera le pilotage des 906 segments de l'E-ELT (32616 vérins ???)...
    Voilà sans doute pourquoi il vaut mieux ne pas faire trop de segments trop petits. Il y a deux autres raisons pour ne pas faire des segments trop petits :

    1) il est plus facile de modifier légèrement la surface d'un miroir d'1,40 mètre par des vérins que de le faire sur des miroirs plus petits qui risquent de casser

    2) les petits miroirs auraient beaucoup moins d'inertie thermique que les grands, avec toutes les corrections que celà impliquerait pour avoir des images de qualité

    J-B Feldmann

  12. #9
    _Goel_

    Re : Actu - L'E-ELT et son miroir de 42 mètres : un casse-tête technologique

    Merci pour vos précisions !
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

Discussions similaires

  1. Actu - A quoi servira le télescope géant E-ELT ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/11/2012, 16h22
  2. Actu - En bref : le télescope Vista reçoit son miroir primaire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/05/2008, 11h54
  3. Casse-pied ou casse-tete !!!?
    Par flackdo dans le forum Physique
    Réponses: 25
    Dernier message: 11/11/2005, 13h02
  4. Vous parliez de casse tête ? Equa diff vraiment casse tete
    Par Evil.Saien dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/11/2004, 14h59
  5. un ptit probleme casse tete et casse pieds aussi (je trouve)
    Par avril dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/01/2004, 11h08