Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

La science à la conquête du nanomètre : écrire à l'échelle atomique



  1. #1
    RSSBot

    La science à la conquête du nanomètre : écrire à l'échelle atomique

    Elles courent, elles courent, les nanotechnologies. Particulièrement féconde cet été, cette discipline a généré quelques belles réussites, parfois surprenantes, toujours prometteuses.

    Yuguang Cai a fait sensation au Renaissance Hotel de Washington ce dimanche 28 août 2005. Devant le parterre de scientifiques réunis pour le 230ème congrès de l'American Chemical Society (fondée en...{br}{br}Lire l'article : La science à la conquête du nanomètre : écrire à l'échelle atomique {br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. Publicité
  3. #2
    fafapas

    Re : La science à la conquête du nanomètre : écrire à l'échelle atomique

    Très interressant comme tout ce qui touche les nanotech.

    En chimie les perspectives sont incroyables, j'ai eu l'occasion de suivre des exposés d'universitaires et d'industriels sur les avancées en terme de division de micro gouttes, déplacement de goutte (par polarité, ultrason...) de façon à imaginer (pour le moment) des "réacteurs" pour réaliser des réaction chimiques en micro gouttes...donc des dizaine, milliers...de réactions dans une cm cube...avec analyse en masse haute résolution derrière et éventuellement purif sur nano canneaux de SiO2...

    On verra dans dix ou vingt ans...enfin pour les chercheur qui sont encore assez jeunes...

  4. #3
    biomaniac

    Question Re : La science à la conquête du nanomètre : écrire à l'échelle atomique

    jai pa compris comment le film marche pour empecher la formation des goutelettes d'eau ?

  5. #4
    DanielH

    Re : La science à la conquête du nanomètre : écrire à l'échelle atomique

    J'ai cru comprendre que la surface devenait parfaitement hydrophile et donc la goutelette est absorbée (minimisation de l'énergie de surface). J'imagine que le mince film d'eau va s'écouler naturellement pour garder une épaisseur constante.

  6. #5
    jihel

    Re : La science à la conquête du nanomètre : écrire à l'échelle atomique

    Moi aussi j'ai compris cela. la buée est formée de gouttelettes qui réfléchit la lumière dans tous les sens. Sur leur surface hydrophile, les gouttes s'étalent en un film d'épaisseur à peu près constante, donc transparent. Ensuite, l'eau ne peut plus se déposer en gouttes. On parle d'adsorption, avec un "d".

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La plus grande concentration de matière à grande échelle de l'Univers proche
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/11/2005, 06h04
  2. De Pékin à Lhassa 5000 km à vélo, et à cheval, sur les traces d'Evariste Huc
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/11/2005, 07h52
  3. Un mot peut-il être contraire à l'éthique?
    Par cat92 dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/10/2005, 11h15
  4. Télécommunications : accélérer les débits grâce à la lumière
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2005, 17h48
  5. Le défi de Kyoto sur le point d'être dépassé ... à Chalon-sur-Saône
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/04/2005, 15h16