Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Après la rupture d'une digue d'un bassin de rétention dans une usine de production d'aluminium, les boues rouges ont atteint le fleuve Danube. La Hongrie et les pays riverains&nbsp;redoutent désormais une catastrophe écologique majeure. Quels sont les risques, et un tel accident est-il possible en France ? Des spécialistes ont répondu à Rue 89.<br />
    Un million de mètres cubes de boue rouge se sont déjà répandus dans les villages autour du site établi à 160 kilomètres de Budapest. On déplore quatre m...

    Lire la suite : Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Torvald

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Bonjour,

    J'aimerais savoir d'où vient cette couleur rouge. En effet, les ions aluminium sont incolores. Peut-être que la couleur vient des déchets ou du sang des victimes...

  4. #3
    Edelweiss68

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par Torvald Voir le message
    J'aimerais savoir d'où vient cette couleur rouge. En effet, les ions aluminium sont incolores. Peut-être que la couleur vient des déchets ou du sang des victimes...
    Il faut lire doucement!

    Pourquoi rouge et pourquoi toxique ? La production d'aluminium se fait à partir de la bauxite, un minerai importé souvent des régions tropicales et subtropicales.

    La première partie du processus de production, qui consiste à transformer la bauxite en alumine – ensuite transformée en aluminium – génère des résidus de boues. Pour une tonne d'aluminium produite, il faut compter trois tonnes de boue rouge.
    Bauxite ==> photo ==> http://www.australianminesatlas.gov..../aluminium.jsp

  5. #4
    Damien49

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Bonjour,

    J'aimerais savoir d'où vient cette couleur rouge. En effet, les ions aluminium sont incolores. Peut-être que la couleur vient des déchets ou du sang des victimes..
    La bauxite tire son nom de sa découverte au XIXème siècle à Baux-de-Provence. Cette roche contient de l'alumine, mais aussi de l'oxyde de fer, qui lui donne sa teinte rouge. Ces fameuses boues rouges en Hongrie ne contenaient évidemment que peu d'alumine et beaucoup d'oxyde de fer et autres résidus non intéressants
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Paul_155

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    J'habite à Gardanne à côté de l'usine Française de production d'alumine qui appartient à Rio Tinto Alcan anciennement nomée PECHINEY.
    Pire que la Hongrie, depuis 50 ans cette usine rejette ses boues rouges toxiques directement dans la Méditerranée avec la bénédiction des autorités locales.

    A ce jour 20 millions de tonnes soit un volume égal à 600 pétroliers de boues rouges hautement toxiques qui ont été déversées directement dans la mer!!!

    Le service communication de Rio Tinto a réussi jusqu'à aujourd'hui à masquer l'impact nocif de son usine sur l'environnement, mais la catastrophe survenue en Hongrie va enfin ouvrir les yeux des Français.
    Voici quelques photos du site de Gardanne :

    Images supprimées
    Dernière modification par JPL ; 08/10/2010 à 13h33.

  8. #6
    humanino

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par Paul_155 Voir le message
    Le service communication de Rio Tinto a réussi jusqu'à aujourd'hui à masquer l'impact nocif de son usine sur l'environnement, mais la catastrophe survenue en Hongrie va enfin ouvrir les yeux des Français.
    Vous faites des accusations graves. J'espere que vous disposez de mieux qu'une serie de photos miniatures impossibles a identifier accompagnees d'affirmations non justifiees.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  9. Publicité
  10. #7
    Edelweiss68

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par Paul_155 Voir le message
    Le service communication de Rio Tinto a réussi jusqu'à aujourd'hui à masquer l'impact nocif de son usine sur l'environnement, mais la catastrophe survenue en Hongrie va enfin ouvrir les yeux des Français.
    Il ne le masque pas. Et les choses changent:

    "Pour cause de directive européenne, l'usine française cherche désormais à trouver un débouché à ses résidus. En 2015 en effet, le site de Gardanne ne pourra plus rejeter ses boues rouges à la mer, et dès 2011, il sera limité à 180.000 tonnes. L'usine a déjà commencé à valoriser ses résidus sous forme de matière sèche appelée "bauxaline", rachetée par des groupes de travaux publics pour les soubassements de routes, ou pour remblayer la décharge d'ordures ménagères d'Entressen à Marseille. "

    http://www.usinenouvelle.com/article...ereuse.N139504

  11. #8
    Damien49

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Y'a quand même une chose importante à rappeler, ce qui fait surtout la toxicité des boues, ce n'est pas trop sa composition chimique, bien qu'on peut effectivement trouver des traces de métaux lourds, mais rien d'alarmant et conforme à la réglementation européenne. Ce qui fait la toxicité des boues, c'est sa composition physique, son PH alcalin. Les brulures par contact sont dû uniquement au taux de PH et le probleme écologique dans les rivières sont également dû à la même raison c'est à dire la hausse du PH des rivières, donc ce n'est pas une pollution durable et fort à parier que cela va se diluer très vite dans le Danube.

    Donc les allusions sur la comparaison de la toxicité dans les eaux méditerranéennes ne me paraissent pas fondé compte tenu de la nature de la toxicité des boues.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  12. #9
    Paul_155

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Vous faites des accusations graves. J'espere que vous disposez de mieux qu'une serie de photos miniatures impossibles a identifier accompagnées d'affirmations non justifiees.
    Impossible à identifier???? Renseignez-vous!
    Tout le monde connait cette usine à Gardanne, elle colore les maisons et les trottoirs en rouge avec sa poussière qui empeste et fait tousser.

    De plus c'est l'usine elle-même qui indique avoir balancé des millions de tonnes de boues rouge à la mer.
    Et voici les chiffres publiés par le sénat sur la toxicité de Pechiney:
    http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-26171.html
    Source : MATE - Principaux rejets industriels en France

    Traitez le Sénat de menteur si vous voulez, mais je ne fais que citer des infos officielles.
    La réalité est surement bien pire car les pollueurs ont souvent tendance à minimiser leur impact nocif.

  13. #10
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    article Usine Nouvelle
    "Pour produire une tonne d'alumine, nous devons gérer 0,6 tonnes de boues rouges" explique Alain Pavillon. C'est mieux qu'en Hongrie, où la production d'une tonne d'alumine occasione 3 tonnes de déchets. La raison : "nous avons amélioré le procédé, en achetant une bauxite africaine très riche en alumine, ce qui permet de générer moins de boues rouges", explique-t-il. L'usine visant une production de 470.000 tonnes d'alumine pour 2010, elle devra tout de même gérer 288.000 tonnes de résidus.

    Depuis 1967, l'usine est autorisée à rejeter ses résidus en mer. Elle utilise en grande majorité ce procédé, pour minimiser le stockage à terre. 80% des boues rouges sont ainsi reversées en pleine mer Méditerranée sous forme liquide, par le biais d’une canalisation. Là, la dangerosité est pourtant présente, même si elle est moins forte qu'en Hongrie. Liquides, ces boues rouges sont dangereuses pour la santé, comme la soude, dans la mesure où elles sont corrosives. Si elles se répandent dans les cours d’eau, elles provoquent une augmentation de la mortalité des poissons.

    Les volumes ne sont toutefois pas comparables. On compte 250.000 tonnes maximum diluées dans l'eau et reversées sur 365 jours en France, contre 210.000 tonnes jetées en direction du Danube en un jour pour cause de rupture de digue en Hongrie! Un comité scientifique, créé en 1995 par décision du préfet et composé d'experts indépendants, surveille de près les impacts des 250 000 tonnes de boues annuelles rejetées dans la Méditerranée.

    DES REMBLAIS D'AUTOROUTES

    Pour cause de directive européenne, l'usine française cherche désormais à trouver un débouché à ses résidus. En 2015 en effet, le site de Gardanne ne pourra plus rejeter ses boues rouges à la mer, et dès 2011, il sera limité à 180.000 tonnes. L'usine a déjà commencé à valoriser ses résidus sous forme de matière sèche appelée "bauxaline", rachetée par des groupes de travaux publics pour les soubassements de routes, ou pour remblayer la décharge d'ordures ménagères d'Entressen à Marseille.
    article Le Parisien
    La secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Chantal Jouanno, a demandé jeudi un "nouveau contrôle" de l'unique usine française de traitement de minerai de bauxite produisant des boues rouges, située à Gardanne (Bouches-du-Rhone), après l'accident industriel survenu en Hongrie.
    Cette installation, en place depuis 1893 et aujourd'hui exploitée par la société Rio Tinto, fait l'objet d'un suivi régulier, a précisé le cabinet de Mme Jouanno dans un communiqué.
    "Une partie des résidus de bauxite est lavée et diluée dans de l'eau avant d'être envoyée dans une fosse sous-marine à sept kilomètres des côtes", a expliqué le cabinet de la secrétaire d'Etat. "Ces rejets font l'objet d'un suivi périodique de l'impact environnemental réalisé par un Comité de Suivi Scientifique ad hoc et la canalisation est régulièrement inspectée", a-t-on ajouté de même source.
    "Après plus de 10 années d'investigations, ce comité scientifique considère que ces rejets ne présentent pas d'effet toxique sur la faune en place", ajoute le cabinet.
    "L'autre partie des résidus est stockée à terre, derrière un barrage de rétention (...). Le stockage se fait sous une forme beaucoup moins liquide qu'en Hongrie et après un traitement de neutralisation, réduisant ainsi le risque", selon ce communiqué.
    La stabilité de la digue est contrôlée deux fois par an. "Le dernier contrôle a ainsi été réalisé à l'été 2010 et démontre le bon état et la sécurité des installations", selon le secrétariat d'Etat à l'Ecologie.
    Parcours Etranges

  14. #11
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    La réalité est surement bien pire car les pollueurs ont souvent tendance à minimiser leur impact nocif.
    Possible mais l'inverse est aussi vrai :

    Citation Envoyé par Paul_155 Voir le message
    Le service communication de Rio Tinto a réussi jusqu'à aujourd'hui à masquer l'impact nocif de son usine sur l'environnement, ...
    Me semble en contradiction avec cela :
    Citation Envoyé par Paul_155 Voir le message
    De plus c'est l'usine elle-même qui indique avoir balancé des millions de tonnes de boues rouge à la mer.

  15. #12
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Les images ont été supprimées : nous n'acceptons pas d'images stockées sur un serveur extérieur. Merci de les poster en pièces jointes.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité
  17. #13
    Yaourt à la viande

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    "L'usine a déjà commencé à valoriser ses résidus sous forme de matière sèche appelée "bauxaline", rachetée par des groupes de travaux publics pour les soubassements de routes, ou pour remblayer la décharge d'ordures ménagères d'Entressen à Marseille."

    Il n'y a pas de risque d'infiltrations de métaux lourds ou d'arsenic dans les nappes si on utilise ces boues comme ça ??
    "Cette signature est le résultat d'une expérience ratée sur un bretzel"

  18. #14
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Il faudrait d'abord savoir s'il y a réellement, et en quantité significative des métaux lourds et de l'arsenic dans ces boues. Car c'est là dessus que les journaux se sont précipités dès l'annonce de la catastrophe alors que les victimes et les dégâts causés à l'environnement sont dus uniquement pour le moment au pH fortement alcalin des boues (on a relevé des pH de l'ordre de 12 à 13 dans l'affluent du Danube pollué). Les boues rouges françaises sont au contraire, nous dit-on, neutralisées.

    Parce qu'au départ la bauxite, c'est une argile. D'autre part les bauxites de différentes origines ne contiennent pas forcément les mêmes impuretés. Donc j’attends d'autres informations pour me faire une idée plus précise.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  19. #15
    Paul_155

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Il faudrait d'abord savoir s'il y a réellement, et en quantité significative des métaux lourds et de l'arsenic dans ces boues.
    Tout est indiqué dans les rapports du Sénat himself.
    Il suffit de regarder les résultats de "Pechiney".
    Les chiffres font froid dans le dos et l'état ne pourra pas dire qu'il n'était pas au courant!

  20. #16
    humanino

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par Paul_155 Voir le message
    Impossible à identifier???? Renseignez-vous!
    Vous etes sur un site de discussion scientifique. Ce n'est pas un site d'activisme politique. Si vous ne disposez pas de reference scientifique, vous ne faites que repeter ce que vous avez lu et cela n'a pas sa place sur ce site dont vous avez accepte les regles lorsque vous vous etes inscrit. Ce n'est pas a moi de me renseigner mais a vous de fournir les references pour les affirmations que vous faites ici. C'est ainsi que fonctionne la methode scientifique.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  21. #17
    Amanuensis

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Les chiffres font froid dans le dos
    Bof...

    Faut comparer avec des roches naturelles. Par exemple, 30 tonnes d'arsenic sur 288000 tonnes de boue, ça fait 100 ppm de teneur. Il y a des roches naturelles de teneur de même ordre.

    Par exemple en Suisse (http://unil.ch/webdav/site/cam/users...el-As-Jura.pdf) sont citées des régions avec des roches superficielles à 44 ppm en moyenne d'après l'étude. Et des couches à 143 ppm sont citées.

    Il est aussi indiqué que c'est sous une forme non soluble.

    Avant d'avoir "froid dans le dos" devant un chiffre de 30 tonnes d'arsenic par an (par exemple), faut analyser plus en détail ce que cela veut dire, et comparer avec du comparable...

    Si cela se trouve, les teneurs en métaux lourds en question, ainsi que leur forme chimique, sont exactement celles du minerai !
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  22. #18
    Paul_155

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Si cela se trouve, les teneurs en métaux lourds en question, ainsi que leur forme chimique, sont exactement celles du minerai !
    Et si ça se trouve c'est très bon pour le système écologique...
    C'est pas vraiment ce que j'ai entendu dire pour la Hongrie, mais il y aura toujours des âmes bien pensantes pour trouver des arguments étranges.

  23. Publicité
  24. #19
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    La dérision n'est pas un argument scientifique. Une pollution quelle qu'elle soit n'est jamais bonne. Ce qui a été dit, aussi bien par Amanuensis que moi-même, c'est que cette histoire de "métaux lourds" manque pour le moment de précision et que tout dépend de la concentration : par exemple est-elle ou non plus importante que dans n'importe quel sol naturel ?

    Personnellement j'attends plus de précision pour me faire une opinion. André Picot, qui est un toxicologue réputé et qui n'a jamais passé pour être conciliant vis à vis des risques chimiques ne les évoque même pas dans un entretien publié hier par le journal Sud-Ouest.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #20
    streshydrique

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Il n'y a pas de risque d'infiltrations de métaux lourds ou d'arsenic dans les nappes si on utilise ces boues comme ça ??
    Apparemment pour l'arsenic il y a un risque, vu que l'arsenic présente un problème dans certaine régions du globe (Bangladesh en tête). mais ce risque ne me parait pas significatif par rapport a l'arsenic naturellement présent dans la roche.

    http://www.invs.sante.fr/surveillanc...te/arsenic.htm

  26. #21
    yobiwoc

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par Paul_155 Voir le message
    Et si ça se trouve c'est très bon pour le système écologique...
    C'est pas vraiment ce que j'ai entendu dire pour la Hongrie, mais il y aura toujours des âmes bien pensantes pour trouver des arguments étranges.
    Bonjour,

    Tout ce qu'on vous dit, c'est que l'impact (non contesté) de la récente catastrophe dépend essentiellement du pH très alcalin des boues déversées en quantité importante dans un temps très court. Et que 1/ rien n'indique qu'une quantité équivalente deversée en un an dans la méditerranée ait le même impact, même si à titre personnel je suis heureux d'apprendre que cette pratique va bientôt cesser ; 2/ rien n'indique que la concentration en métaux lourds de ces boues soit supérieure à ce que l'on peut trouver dans des minéraux non traités présents à l'état naturel.

    Après, si vous avez des chiffres qui prouvent le contraire, je suis certain que tout le monde ici les accueillera avec intérêt ! Mais en attendant la seule réponse possible est : "nous n'avons pas assez d'informations pour décider".

    Cordialement.

  27. #22
    Bpat10

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    J'ai lu l'article du Parisien qui est relaté dans le message #10 de Gigamesh, il y a un lien sur un autre article que voici:

    http://www.leparisien.fr/societe/en-...10-1098862.php

    Voici le contenu qui nous intéresse:

    Cela dit, il existe sur ce site un problème. Une petite partie des boues rouges, sous forme liquide, est reversée en pleine mer par le biais d’une canalisation et on retrouve des traces de boues rouges au large de Cassis ! « Cette situation de rejets des boues rouges en pleine mer nous pose souci. A l’horizon 2015, cela devrait s’arrêter. Ce n’est pas illégal, mais la situation n’est pas satisfaisante », ajoute Jérôme Goellner. Interrogé sur la dangerosité de ces boues rouges, il précise « qu’elles sont dangereuses pour la santé, comme la soude, dans la mesure où elles sont corrosives. Si elles se répandent dans les cours d’eau, elles provoquent une augmentation de la mortalité des poissons ». Cette usine, « surveillée de près », n’est pas classée pour autant Seveso (du nom d’une commune en Italie touchée par une pollution majeure à la dioxine en 1976) car elle ne rentre pas dans cette catégorie de sites industriels « à hauts risques ».
    Il existe en France 626 sites Seveso à risques hauts. Il s’agit d’usines chimiques ou pétrolières notamment qui peuvent provoquer « un incendie, une explosion ou un nuage toxique » selon la terminologie officielle. Elles sont présentes en particulier en région Rhône-Alpes, en Aquitaine et en Ile-de-France. Elles sont soumises à des contrôles stricts, mais une catastrophe n’est jamais impossible, comme l’a prouvé l’accident d’AZF à Toulouse. Pour Marc Sénant, un des responsables de l’association France Nature Environnement, « une catastrophe comme celle de la Hongrie peut très bien se produire en France. Même s’il y a eu des progrès dans l’action des pouvoirs publics ces dernières années, la culture de la prévention du risque n’est pas encore assez développée chez les industriels ».
    Dans cet article, Il n'y a pas besoin de chiffres pour comprendre la dangerosité de ce site et celui de Hongrie

  28. #23
    Bpat10

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    J'ai oublié de préciser dans mon précédent message que Jérôme Goellner est le chef du service technologie et risques industriels du ministère de l’Ecologie.

  29. #24
    invite765432345678
    Invité

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Il faudrait d'abord savoir s'il y a réellement, et en quantité significative des métaux lourds et de l'arsenic dans ces boues. Car c'est là dessus que les journaux se sont précipités dès l'annonce de la catastrophe alors que les victimes et les dégâts causés à l'environnement sont dus uniquement pour le moment au pH fortement alcalin des boues (on a relevé des pH de l'ordre de 12 à 13 dans l'affluent du Danube pollué). Les boues rouges françaises sont au contraire, nous dit-on, neutralisées.

    Parce qu'au départ la bauxite, c'est une argile. D'autre part les bauxites de différentes origines ne contiennent pas forcément les mêmes impuretés. Donc j’attends d'autres informations pour me faire une idée plus précise.
    La quantité de plomb, d'arsenic et de chrome contenue dans ces boues me semblent significatives. Pour le plomb, c'est bien supérieur à la quantité rejetée jusqu'à sa fermeture par Metaleurope.

    Quand les experts affirment que c'est sans conséquence sur le milieu marin, je suis un peu sceptique. De toutes les manières, les poissons concentrent les métaux lourds dans leur chair, donc c'est dangereux pour la santé humaine.

  30. Publicité
  31. #25
    humanino

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Quand les experts affirment que c'est sans conséquence sur le milieu marin, je suis un peu sceptique [...] donc c'est dangereux pour la santé humaine.
    Est-ce que quelqu'un aurait le temps et la competence de donner 2 ou 3 chiffres ?
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  32. #26
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    La quantité de plomb, d'arsenic et de chrome contenue dans ces boues me semblent significatives.
    Oui mais par rapport a quoi, de quelle façon et surtout, combien ?

  33. #27
    Paul_155

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Pour les chiffre c'est ici http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-26171.html

    Une petite partie des boues rouges, sous forme liquide, est reversée en pleine mer
    Au fil des années ça représente quand-même 200 millions de tonnes évacuées en pleine mer. Le Danube à côté c'est de la rigolade!

  34. #28
    invite765432345678
    Invité

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Oui mais par rapport a quoi, de quelle façon et surtout, combien ?
    Lorsque les éléments toxiques que sont le plomb ou l'arsenic sont disséminés dans le minerai d'origine, ils ne présentent pas de risques particuliers de contamination de la chaîne alimentaire. Lorsque les mêmes éléments sont concentrés dans des volumes plus réduits de boues et disséminés en mer, le problème devient très différent. Que ce soit l'extraction de la bauxite, du charbon ou d'autres minerais, on rencontre les mêmes difficultés. Pour le charbon, on est confronté à d'autres métaux lourds gravement polluants comme le mercure qui se concentre dans la chaîne alimentaire après constitution de méthyl mercure.

    Si la Communauté Européenne a décidé d'interdire les rejets en mer à compter de 2015, il doit bien y avoir une raison particulière.

  35. #29
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Lorsque les éléments toxiques que sont le plomb ou l'arsenic sont disséminés dans le minerai d'origine, ils ne présentent pas de risques particuliers de contamination de la chaîne alimentaire.

    Lorsque les mêmes éléments sont concentrés dans des volumes plus réduits de boues et disséminés en mer, le problème devient très différent.
    Oui, il reste a déterminer dans quelle mesure puisque le propre des fleuves et autres écoulement est d'apporter également ces minerais en mer.
    Il est certain que chaque modification apporté par l'homme est une modification () et avant de la critiquer, il faut la quantifier et l'évaluer.

    (Dès que j'ai un moment, je vais calculer les rejets de l'humanité en CO2, rien que pour vivre)


    Citation Envoyé par Paul_155 Voir le message
    Au fil des années ça représente quand-même 200 millions de tonnes évacuées en pleine mer. Le Danube à côté c'est de la rigolade!
    http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-26171.html

    Lien intéressant ou je vois que pour arriver a 200 millions de tonnes de plomb pour Gardanne, il faut quand même plus de 10 millions d'années mais si on parle des boues constituées de "terres" et d'eau, ce chiffre est a apprécier en fonction des mêmes contenus charriés normalement (hors pollution) par le fleuve.


    Ce que je dis la n'est pas une caution et je déplore ces tonnes de métaux lourds rejetées mais il faut savoir ou vont ces éléments naturellement et comparer a quelle point cette modification de leur répartition est péjorative et pour qui.

  36. #30
    invite765432345678
    Invité

    Re : Actu - Boues rouges en Hongrie : quels sont les risques de ce désastre ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Oui, il reste a déterminer dans quelle mesure puisque le propre des fleuves et autres écoulement est d'apporter également ces minerais en mer.
    Il est certain que chaque modification apporté par l'homme est une modification () et avant de la critiquer, il faut la quantifier et l'évaluer.

    (Dès que j'ai un moment, je vais calculer les rejets de l'humanité en CO2, rien que pour vivre)



    http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-26171.html

    Lien intéressant ou je vois que pour arriver a 200 millions de tonnes de plomb pour Gardanne, il faut quand même plus de 10 millions d'années mais si on parle des boues constituées de "terres" et d'eau, ce chiffre est a apprécier en fonction des mêmes contenus charriés normalement (hors pollution) par le fleuve.


    Ce que je dis la n'est pas une caution et je déplore ces tonnes de métaux lourds rejetées mais il faut savoir ou vont ces éléments naturellement et comparer a quelle point cette modification de leur répartition est péjorative et pour qui.
    J'accepte la relativité des choses et le fait que les éléments lourds existent dans la nature. Sur la période 1950-2010, il est cependant incontestable que le taux de métaux lourds dans la chair des poissons a augmenté d'une manière importante sur cette période.

    Fort de cette constatation, il est logique de penser que les rejets volontaires ou accidentels de métaux lourds dans l'élément liquide (fleuves, mers et océans) a des conséquences dommageables pour l'environnement.

    L'internaute a publié récemment des photographies assez édifiantes des atteintes à l'environnement causées par les mines d'extraction. Lorsque les térils ne sont pas traités et revégétalisés, les eaux de ruissellement emportent les pollutions dans les fleuves. Il existe donc des solutions techniques mais elles ont malheureusement un coût que les sociétés ne sont pas prêtes à mettre en oeuvre lorsque la législation est trop laxiste.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. QR - Quels sont les risques d'une hypertension artérielle ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/08/2010, 16h35
  2. Quels sont les risques ?
    Par Cicemau dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/06/2010, 08h33
  3. Quels sont les risques d'une stations de pompage?
    Par VincentTesla dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/04/2010, 16h15
  4. Construction d'un poêle à inertie : quels sont les risques et comment les traiter ?
    Par bibice dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 187
    Dernier message: 17/03/2010, 10h33
  5. QR - Grossesse tardive : quels sont les risques ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/01/2010, 23h35