Une vulnérabilité originale vient d'être découverte dans l'outil de visualisation de la base de registre de Windows. Il serait possible de dissimuler une entrée aux yeux de l'utilisateur en lui donnant tout simplement un nom un peu long. Cette méthode pourrait être utilisée pour faciliter le démarrage automatique et discret de tout un tas de parasites.

Il suffit qu'une entrée de la base de registre de Windows...{br}{br}Lire l'article : Cachez ce virus que je ne saurais voir {br}