Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Actu - Record de masse pour une étoile à neutrons



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Record de masse pour une étoile à neutrons

    1,97 +/- 0,004&nbsp;masse solaire&nbsp;: le pulsar PSR J1614-2230 serait l'étoile à neutrons&nbsp;la plus massive connue&nbsp;à ce jour. C'est ce qu'annonce un groupe d'astronomes après une mesure d'une excellente précision réalisée grâce au radiotélescope de Green Bank.&nbsp;Nous reviendrons plus en détail,&nbsp;dans un prochain article,&nbsp;sur cette découverte qui&nbsp;présente de nombreuses implications en astrophysique et physique nucléaire.<br />
    Cela ne fait guère plus de 40 ans que l'existen...

    Lire la suite : Record de masse pour une étoile à neutrons
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Makalu

    Re : Actu - Record de masse pour une étoile à neutrons

    Bonjour,

    Concernant le rôle de Landau dans le développement des premières idées sur les étoiles à neutrons, je recommande de regarder cette présentation du professeur Yakovlev de l'institut Ioffe à Saint Petersbourg:

    http://www.ift.uni.wroc.pl/~karp44/talks/yakovlev.pdf

  5. #3
    mtheory

    Re : Actu - Record de masse pour une étoile à neutrons

    Citation Envoyé par Makalu Voir le message
    Bonjour,

    Concernant le rôle de Landau dans le développement des premières idées sur les étoiles à neutrons, je recommande de regarder cette présentation du professeur Yakovlev de l'institut Ioffe à Saint Petersbourg:

    http://www.ift.uni.wroc.pl/~karp44/talks/yakovlev.pdf
    Bonjour,

    Elle était déjà en lien dans l'article.
    Elle est effectivement très instructive.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. #4
    SK69202

    Re : Actu - Record de masse pour une étoile à neutrons

    Bonsoir.
    J'ai lu les 2 e-papiers

    http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/...010.5788v1.pdf

    http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/...010.5790v1.pdf

    Questions, la découverte rend caduc certains modèles d'étoile à neutron,la non validité de ces modèles a t-il une influence sur la compréhension du processus de formation des étoiles à neutron, en particulier cela crée t-il des contraintes nouvelles ?
    A la formation l'étoile à neutron étant plus légère, les modèles peuvent ils alors rester partiellement valides ?

    @+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    mtheory

    Re : Actu - Record de masse pour une étoile à neutrons

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonsoir.
    J'ai lu les 2 e-papiers

    http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/...010.5788v1.pdf

    http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/...010.5790v1.pdf

    Questions, la découverte rend caduc certains modèles d'étoile à neutron,la non validité de ces modèles a t-il une influence sur la compréhension du processus de formation des étoiles à neutron, en particulier cela crée t-il des contraintes nouvelles ?
    A la formation l'étoile à neutron étant plus légère, les modèles peuvent ils alors rester partiellement valides ?

    @+
    On devrait parler de ce genre de choses dans le prochain article prévue
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  9. #6
    henryco

    Re : Actu - Record de masse pour une étoile à neutrons

    Y a un truc que je voudrais eclaircir:

    Normalement toute comparaison d'un effet gravifique mesuré avec les prédictions doit prendre en compte toutes les contributions inclues dans le tenseur energie-impulsion source: T_munu, y compris donc la pression. l'article fait remarquer que le terme de pression dans une étoile à neutrons est négligeable ce que j'ignorais déjà. Mais quand on parle de pression il me semble qu'on devrait tenir compte non seulement de celle liée à l'agitation des nucléons dans l'étoile mais aussi celle , interne celle-là, liée à l'agitation des quarks et gluons à l'interieur des états liés, qu'il s'agisse des neutrons ou des Lambdas ou je ne sais quoi d'autre que les différents modèles envisagent comme constituants de l'étoile.

    Ces termes de pression "interne" sont ils tout simplement négligés dans les calculs à partir d'arguments permettant d'estimer leur ordre de grandeur ? Je me pose la question car du peu que j'en ai discuté avec un étudiant de Lelouch il me disait que pour évaluer la masse des nucléons sur réseau en fait ils calculent T_00 et qu'il pourrait regarder dans son code s'il pouvait trouver aussi le T_ii (avec la pression donc) mais que pour le moment il ne l'avait pas fait et n'avait aucune idée de l'ordre de grandeur de ce genre de contribution...

    F H-C

  10. Publicité
  11. #7
    henryco

    Re : Actu - Record de masse pour une étoile à neutrons

    salut

    Est ce que ca a seulement un sens de parler de pression à l'interieur d'un neutron et a t'on idée de sa valeur ? Rien sur le web la dessus !!

    F H-C

  12. #8
    Rincevent

    Re : Actu - Record de masse pour une étoile à neutrons

    salut,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Questions, la découverte rend caduc certains modèles d'étoile à neutron,la non validité de ces modèles a t-il une influence sur la compréhension du processus de formation des étoiles à neutron, en particulier cela crée t-il des contraintes nouvelles ?
    pas tant que ça car la formation se fait dans des conditions différentes :
    - en présence de pas mal de neutrinos
    - dans de la matière plus chaude

    les observations faites ici portent sur l'équation d'état de la matière nucléaire froide et qui a perdu ses neutrinos.

    A la formation l'étoile à neutron étant plus légère, les modèles peuvent ils alors rester partiellement valides ?
    la masse au moment de la formation dépend beaucoup des circonstances macroscopiques (matière qui au lieu d'être éjectée par la supernova retombe sur l'étoile à neutrons, etc.) et l'observation faite ici porte sur un objet astrophysique vieux dont on ne connaît pas tous les détails de l'histoire, en particulier sa formation... donc peu de renseignement glanés sur cette phase ici...

    Citation Envoyé par henryco Voir le message
    Normalement toute comparaison d'un effet gravifique mesuré avec les prédictions doit prendre en compte toutes les contributions inclues dans le tenseur energie-impulsion source: T_munu, y compris donc la pression. l'article fait remarquer que le terme de pression dans une étoile à neutrons est négligeable ce que j'ignorais déjà.
    attention : ce qui est dit c'est que la contribution à la pression due à la dégénéresence des neutrons est inférieure à la contribution à la pression due à l'interaction forte (1/3 pour la première, 2/3 pour la seconde). Mais tu as bien de la pression pour avoir "équilibre hydrostatique" (relativiste, certes).

    Mais quand on parle de pression il me semble qu'on devrait tenir compte non seulement de celle liée à l'agitation des nucléons dans l'étoile mais aussi celle , interne celle-là, liée à l'agitation des quarks et gluons à l'interieur des états liés, qu'il s'agisse des neutrons ou des Lambdas ou je ne sais quoi d'autre que les différents modèles envisagent comme constituants de l'étoile.
    non, non... sauf si tu parles d'étoiles de quarks où tu as eu déconfinement, sinon aux énergies mises en jeu dans une étoile à neutrons les divers hadrons considérés ne sont pas dans des états excités internes et ce que tu nommes "pression interne" est inclus dans leurs masses car ils sont considérés comme ponctuels. Par contre, le terme que tu ne cites pas qui est très important (dominant même), c'est la pression liée aux interactions fortes entre hadrons (neutrons par exemple). Autrement dit, la matière nucléaire est un liquide de Fermi et pas tout simplement un gaz (parfait) de Fermi comme le sont les électrons dans une naine blanche.

    Ces termes de pression "interne" sont ils tout simplement négligés dans les calculs à partir d'arguments permettant d'estimer leur ordre de grandeur ?
    ils sont plutôt inclus dans la masse des hadrons (neutrons et autres). Pour un nucleón, l'invariant relativiste est défini de manière global et inclut à la fois la densité d'énergie et la pression.

    Citation Envoyé par henryco Voir le message
    Est ce que ca a seulement un sens de parler de pression à l'interieur d'un neutron et a t'on idée de sa valeur ? Rien sur le web la dessus !!
    tu peux traiter le neutron comme un système de quarks et de gluons pour lequel on peut définir une pression au sens de la physique statistique.... mais dans la plupart des circonstances, la modélisation d'un neutron comme une particule ponctuelle est suffisante (car les énergies en jeu sont faibles par rapport à celle nécessaire pour un déconfinement/le passage dans le régime QCD). Dans ce cas la "pression interne" est "cachée" dans la masse du neutron (quantité mesurable, elle).
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

Discussions similaires

  1. Actu - Record de masse pour l'étoile R136a1
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 23
    Dernier message: 10/08/2011, 06h28
  2. Actu - L'énigmatique atmosphère de carbone d'une étoile à neutrons
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/11/2009, 11h35
  3. Actu - Record de chaleur pour une naine blanche O
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/12/2008, 15h20
  4. Actu - Record de masse pour un trou noir stellaire !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/10/2007, 15h40
  5. centre d une étoile a neutrons
    Par Canopus dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/02/2004, 01h06