Les bactéries savent se défendre : une sorte de seringue empoisonnée retrouvée en surface des cellules peut aller inhiber la croissance de bactéries ennemies. Un mécanisme qui pourrait être mis à profit pour le développement de nouveaux antibiotiques.<br />
La communication intercellulaire est essentielle à la vie d'un organisme multicellulaire comme les animaux, mais elle est aussi très importante dans la vie bactérienne. Elle leur permet d'organiser une vie en communauté, par exemple en biofilm, où...

Lire la suite : Une seringue empoisonnée comme nouvel antibiotique ?
Les actualités Futura-Sciences