Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 92

Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Changement de paradigme en vue : des biologistes ont déniché une bactérie qui sait substituer l'arsenic au phosphore quand celui-ci vient à manquer et l'utiliser dans ses protéines et même son ADN. De quoi bouleverser les manuels de biologie mais aussi élargir le point de vue de l'exobiologie : la vie semble pouvoir s'adapter à des conditions bien plus variées&nbsp;qu'on ne le pensait. Ce n'est pas un hasard si c'est la Nasa qui a lancé la nouvelle...<br />
    Ce 2 décembre 2010, la Nasa avait...

    Lire la suite : Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Bonjour.

    Avec ses collègues, elle a collecté la bactérie GFAJ-1 dans les sédiments des berges du lac Mono. Ce micro-organisme fait partie des Halomonas, un genre connu d’extrêmophiles capables de se développer dans des milieux sursalés et dont certains supportent de fortes concentrations d’arsenic.

    L’ADN de GFAJ-1 était parfaitement normal au début des expériences, il ne contenait donc pas d’arsenic. Felisa Wolfe-Simon a mis en culture les bactéries et cherché à voir comment elles allaient réagir si elles étaient brutalement privées de phosphore dans un milieu contenant en revanche de l’arsenic en abondance.
    Ce que je comprends, c'est que les bactéries à l'arsenic ont étaient trouvé dans le tube à essais à partir de bactérie au phosphore trouvées elles dans le lac et que si elles ont le choix elles utilise le phosphore.

    Le lac étant somme toute un milieux récent par rapport à la création de la Vie sur Terre, il y a fort à parier qu'il ne s'agit que d'une évolution de la vie et non d'une création qui a peut être eu lieu que dans le tube à essai.
    Ce qui met quand même un bémol sur la bonne nouvelle.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    Kytrix

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    SK69202> Je dirais plutôt que ces bactéries ont gardées la capacité à pouvoir vivre avec de l'arsenic à la place du phosphore, ce qui pourrait dire que les premiers organismes sont peut-être nés avec de l'arsenic et non du phosphore comme on le pensait jusqu'ici.

    Plutôt que de chercher de la vie basée uniquement sur les composés que l'on connait, il faut désormais garder l'esprit ouvert à d'autres éléments comme l'arsenic. C'est ça qui est nouveau.

    On vas dire que c'est révolutionnaire pour ceux qui comprennent les mécanismes de la vie micro-biologique, et que ça interpelle moins les autres qui pensent que "tout est possible", sans pour autant comprendre pourquoi
    (et si on cherchait de la vie dans les étoiles en voila une super théorie qui pourrait exister pour quelqu'un qui n'y connait rien)

  5. #4
    Daklok

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Citation Envoyé par Kytrix Voir le message
    SK69202> Je dirais plutôt que ces bactéries ont gardées la capacité à pouvoir vivre avec de l'arsenic à la place du phosphore, ce qui pourrait dire que les premiers organismes sont peut-être nés avec de l'arsenic et non du phosphore comme on le pensait jusqu'ici.
    Je suis plutôt d'accord avec SK6902, le milieu dans lequel vit cette bactérie est spécial. Il est plus logique de penser qu'il s'agit d'une adaptation récente de cette bactérie qui peut d'ailleurs être classifiée dans des groupes "normaux" et connus (Gammaprotéobactérie, Halomonadacées).

    Citation Envoyé par Kytrix Voir le message
    SK69202>
    On vas dire que c'est révolutionnaire pour ceux qui comprennent les mécanismes de la vie micro-biologique, et que ça interpelle moins les autres qui pensent que "tout est possible", sans pour autant comprendre pourquoi
    (et si on cherchait de la vie dans les étoiles en voila une super théorie qui pourrait exister pour quelqu'un qui n'y connait rien)
    Bizarre j'aurais dit l'inverse. Je suis dans un milieu de biologiste, et cette nouvelle n'est pas une révolution à mes yeux. Juste une nouvelle preuve que l'évolution des êtres vivants est particulièrement efficace pour s'adapter à leur milieu. Ça ne devrait pas chambouler grand chose, passé l'effet d'annonce.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Kytrix

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Daklok> bon ben si c'est extraordinaire pour personne je vois pas l'intérêt

    surtout qu'entre la possibilité d'une nouvelle forme de vie et sa détection en milieu extra-terrestre il y a de la marge !
    hormis dans notre système solaire ça va être dur de trouver quelque chose de concret.
    Cela va juste permettre de multiplier le nombre de mondes susceptibles de pouvoir accueillir la vie.

  8. #6
    jbfe

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Ce qui met quand même un bémol sur la bonne nouvelle.
    Citation Envoyé par Daklok Voir le message
    Je suis dans un milieu de biologiste, et cette nouvelle n'est pas une révolution à mes yeux.
    Et bien moi je trouve ce genre d'actu assez formidable ; j'espère que l'émerveillement ne va pas devenir une qualité seulement réservée aux néophytes, sinon la science va perdre beaucoup de son charme

    Jean

  9. Publicité
  10. #7
    sbarn

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Si la bactérie a le choix elle préfère apparemment le phosphore. L'arsenic serait en quelque sorte son plan B. Il serait intéressant de connaitre les différences entre les cultures (avec et sans phosphore, avec et sans arsenic ), si cela à un impact sur ses résistances, son évolution, ses mutations. Sur les photos elle n'a la même tête avant/après.

  11. #8
    acropole

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Citation Envoyé par sbarn Voir le message
    Si la bactérie a le choix elle préfère apparemment le phosphore. L'arsenic serait en quelque sorte son plan B. Il serait intéressant de connaitre les différences entre les cultures (avec et sans phosphore, avec et sans arsenic ), si cela à un impact sur ses résistances, son évolution, ses mutations. Sur les photos elle n'a la même tête avant/après.
    Peut-on vraiment parler de choix ?
    Il semblerait que le phosphore soit plus facile à utiliser vu que toutes les formes de vie l'utilisent. J'ai du coup l'impression que face à deux possibilités, l'une d'elles prend le pas sur l'autre.
    Liaison chimique plus facile ?
    Si le phosphore se lie plus facilement, la place est donc prise, l'arsenic se fait doubler et passe son chemin.
    Il se peut, par contre, que les première formes de vie se soient développées dans un milieu riche en arsenic et pauvre en phosphore, puis aient évolué vers le phosphore grâce à sa liaison plus simple. Certaines bactéries conservant la possibilité d'utiliser l'arsenic ou l'ayant redécouverte.
    Peut être que les premières formes de vie sont apparues dans un milieu moins propice à l’expansion de la vie mais plus propice à son apparition.

  12. #9
    Daklok

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Citation Envoyé par Kytrix Voir le message
    Daklok> bon ben si c'est extraordinaire pour personne je vois pas l'intérêt
    et
    Et bien moi je trouve ce genre d'actu assez formidable ; j'espère que l'émerveillement ne va pas devenir une qualité seulement réservée aux néophytes, sinon la science va perdre beaucoup de son charme
    Oh, ne vous inquiétez pas, je trouve cette nouvelle exceptionnelle et très intéressante, j'attends les futures recherches à ce sujet avec impatience !

    C'est juste que je ne considère pas ça comme "révolutionnaire", dans le sens où ça ne chamboule pas tout un pan de la biologie moléculaire. Ou du moins il m'en faudra un peu plus pour me convaincre que toutes les affirmations pleines d'enthousiasmes que l'on nous donne sont toutes véridiques. J'ai ouï dire que certains sont sceptiques quant à l'ampleur de la découverte (exemple anglophone : http://blogs.discovermagazine.com/lo...ic-and-aliens/).
    Dernière modification par Daklok ; 03/12/2010 à 13h54. Motif: ortho

  13. #10
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Le travail semble s'être polarisé sur l'ADN. Or il n'y a pas que là que le phosphore est un élément clé : il y a des molécules vectrices d'énergie (ATP, GTP) ainsi que nombreuses protéines dont l'activité dépend de leur état phosphorylé ou non. Sans oublier le fait que l'arsenic dénature les ponts disulfure de diverses protéines (-S=S-) sous la forme -S-As-S-

    Donc tout en gardant l'esprit ouvert je m'interroge sur tout ce qui serait impliqué par cette substitution de l'arsenic au phosphore. Habituellement les organismes qui résistent bien à ce type de toxiques (As, Hg...) le font en séquestrant l'élément toxique grâce à des protéines spéciales le maintenant à l'écart des voies métaboliques importantes. Le mécanisme semble donc très différent ici et il est certainement bien plus compliqué que l'exposé qui en est fait compte tenu du nombre important de problèmes biochimiques que cette bactérie doit résoudre.

    Ensuite que la Nasa ait décidé de faire un show médiatique autour de ce sujet... chacun peut en penser ce qu'il veut, mais c'est bien dans les habitudes de cette institution.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #11
    Insight

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour.

    Ce que je comprends, c'est que les bactéries à l'arsenic ont étaient trouvé dans le tube à essais à partir de bactérie au phosphore trouvées elles dans le lac et que si elles ont le choix elles utilise le phosphore.

    Le lac étant somme toute un milieux récent par rapport à la création de la Vie sur Terre, il y a fort à parier qu'il ne s'agit que d'une évolution de la vie et non d'une création qui a peut être eu lieu que dans le tube à essai.
    Ce qui met quand même un bémol sur la bonne nouvelle.

    @+
    Autre bemole, d'apres le Guardien (je n'ai pas encore lus l'article scientifique) il semblerait que malgre tous leurs efforts, les scientifiques n'aient pas reussi a preserver des bacteries capable de survivre a un environement denuee completement d'arsenic.
    De plus, j'aimerais savoir si il est possible pour ces bacteries de survivre en dehors du laboratoire dans un environement ayant une concentration forte d'arsenic.

  15. #12
    piwi

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Je te rejoins assez dans ton commantaire JPL. Sans remettre en question la véracité de l'étude, je vois mal comment la cellule peut switcher du phosphore vers l'arsenic. Remplacer intégralement le phosphore par l'arsenic suppose que les enzymes impliquées dans les processus l'utilisant sont soit adaptées à utiliser et le phosphore et l'arsenic, soit que ces enzymes sont supplées par d'autres acceptant l'arsenic comme substrat. On est pris de vertiges en imaginant cela...

    On pourrait se dire, oui mais c'est peut être une bactérie très primitive dans l'évolution dont le fonctionnement repose sur des enzymes encore largement plastique. L'évolution aurait favorisé l'émergence d'enzymes plus afines pour le phosphore. Je veux bien, mais toutes les enzymes?

    Curieusement, j'aurais accepté sans problème un organisme dont la vie est basée sur l'arsenic; alors qu'un organisme qui switch, j'ai plus de mal. En fait je l'accepte, mais je ne comprends pas.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  16. Publicité
  17. #13
    invite73192618

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Curieusement, j'aurais accepté sans problème un organisme dont la vie est basée sur l'arsenic; alors qu'un organisme qui switch, j'ai plus de mal. En fait je l'accepte, mais je ne comprends pas.
    Autre façon de dire que c'est une révolution.

  18. #14
    Alhec

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    C'est une très chouette découverte, mais pas une révolution, ou en tout cas les extrapolations sur la vie extraterrestre sont un peu hatuves à mon avis. Mais ça reste très chouette comme news, j'aimerais pouvoir découvrir des choses comme ça plus tard dans ma carrière

  19. #15
    Svenn

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    C´est dommage que les auteurs se soient focalises sur l´ADN. A mon sens, la molecule la plus importante a rechercher etait l´ATP (enfin, l´"ATAs"). L´ATP est l´unite d´echange energetique dans la cellule et son remplacement par une molecule apportant une energie differente a toutes les chances de deregler lourdement de multiples processus biologiques.
    Apres avoir lu l´article dans Science, j´avoue etre un peu sceptique, j´attends de voir...

  20. #16
    Amanuensis

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Voilà un sujet intéressant... pour dans cinq ans, du moins pour tout autre que les chercheurs spécialisés ; le temps que tout ce joli feu d'artifice médiatique soit fini et la poussière retombée .

    Quelques questions incidentes pour se cultiver, non pas sur le sujet même (qui attendra ), mais sur l'arrière-plan. Par exemple, je n'ai pas en tête d'autres formes du phosphore dans le vivant que le phosphate ; et clairement les fonctions, très importantes, du phosphore sont celles du phosphate (ATP, ARN, ADN, phospholipides, entre autres ; l'énergie, l'hérédité, la membrane, rien que çà !). Y-a-t'il des fonctions essentiels du phosphore autrement que sous forme phosphate ?

    Et y-a-t'il des différences importantes entre la chimie de l'ion phosphate et de l'ion arséniate ?

    [J'ai trouvé quelques bribes dans les wiki, notamment les pKa qui semblent significativement différents : 11.5 / 7 /2.2 vs. 7.2 / 6.3 /4]

  21. #17
    SK69202

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Bonjour.

    SK69202> Je dirais plutôt que ces bactéries ont gardées la capacité à pouvoir vivre avec de l'arsenic à la place du phosphore, ce qui pourrait dire que les premiers organismes sont peut-être nés avec de l'arsenic et non du phosphore comme on le pensait jusqu'ici.
    Il y a une contrainte forte contre cette hypothèse:
    Le phosphore 1 050 000µ/kg, l'arsenic 1 800µ/kg dans l'écorce terrestre dont la composition n'a pas beaucoup changé depuis sa création.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  22. #18
    Svenn

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour.
    Il y a une contrainte forte contre cette hypothèse:
    Le phosphore 1 050 000µ/kg, l'arsenic 1 800µ/kg dans l'écorce terrestre dont la composition n'a pas beaucoup changé depuis sa création.
    La solubilite est egalement a prendre en compte : si des elements extremement repandus comme le silicum ou l´aluminium ne sont quasiment pas utilises par les organismes vivants, c´est sans doute parce qu´il n´existe pas d´especes solubles dans l´eau de ces elements et ceux-ci ne sont donc pas reellement disponibles.

  23. Publicité
  24. #19
    noir_ecaille

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Cette bactérie utilisatrice d'arsenic, peut-elle utiliser conjointement phosphore et arsenic dans une même molécule ou bien la stabilité de cette dernière est-elle remise en cause ? La bactérie utilise-t-elle des enzymes spécifiques pour utiliser le phosphore ou l'arsenic ou s'agit-il d'une substitution compétitive ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  25. #20
    Franz Dur

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Cela fait des années que Felisa Wolfe-Simon a suggéré que des bactéries pouvaient incorporer (lisez remplacer) le phosphore par l'arsenic.

    Donc ce n'est pas nouveau et ce n'est pas "focalisé" sur l'ADN bien que évidement ce soit un des aspect les plus passionnants.

    Un peu de lecture son CV et liste de publis

    Francis

  26. #21
    Yaourt à la viande

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Y-a-t-il d'autres éléments susceptible de remplacer telle ou tell brique du vivant organique ? On a pas mal disserté sur le silicium en tant que remplaçant du carbone (bien que, je crois, ce ne soit guère plausible), ici on a l'arsenic potentiel remplaçant du Phosphore... quoi d'autre ??
    "Cette signature est le résultat d'une expérience ratée sur un bretzel"

  27. #22
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Je ne pense pas qu'on puisse encore répondre à tes questions. On sait que chez les êtres vivants l'arsenic pentavalent a tendance à interférer par compétition avec les mécanismes de phosphorylation (énergétiques en particulier) en raison de la ressemblance avec l'ion phosphate.

    En ce qui concerne la stabilité Benner souligne justement qu'à moins d'imaginer des mécanismes de protection totalement inconnus à nos jours les molécules qui utiliseraient l'ion arséniate seraient considérablement plus instables que celles basées sur le phoshate :
    But Steven Benner, a distinguished fellow at the Foundation for Applied Molecular Evolution in Gainesville, Fla., remains skeptical.

    If you "replace all the phosphates by arsenates," in the backbone of DNA, he said, "every bond in that chain is going to hydrolyze [react with water and fall apart] with a half-life on the order of minutes, say 10 minutes."

    So "if there is an arsenate equivalent of DNA in that bug, it has to be seriously stabilized" by some as-yet-unknown mechanism, Benner said.

    Benner suggests that perhaps the trace contaminants in the growth medium Wolf-Simon uses in her lab cultures are sufficient to supply the phosphorus needed for the cells' DNA. He thinks it's more likely that arsenic is being used elsewhere in the cells, in lipids for example.

    "Arsenate in lipids would be stable," said Benner, and would "not fall apart in water." What appears in Wolfe-Simon's gel-purified extraction to be arsenate DNA, he added, may actually be DNA containing a standard phosphate-based backbone, but with arsenate associated with it in some unidentified way.
    d'après http://www.space.com/scienceastronom...fe-101202.html
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #23
    Franz Dur

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Cette bactérie utilisatrice d'arsenic, peut-elle utiliser conjointement phosphore et arsenic dans une même molécule ou bien la stabilité de cette dernière est-elle remise en cause ? La bactérie utilise-t-elle des enzymes spécifiques pour utiliser le phosphore ou l'arsenic ou s'agit-il d'une substitution compétitive ?
    Je ne sais pas, mais tous les organismes ont des fonctions de détoxication de l'arsenic, cela commence par la fixation de AS(V) sous forme d'arsenate par justement des transporteurs de phosphate, puis réduction en AS(III) par des réductases (spécifiques?? je ne me souviens plus mais il y a une littérature importante à ce sujet).

    Francis

    En français je pense que c'est arséniure...

  29. #24
    noir_ecaille

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Le soufre est compétiteur vis-à-vis de l'oxygène -- encore un toxic mais qui a de l'usage chez plusieurs bactéries (cf gélose Hajna-Kligler en tube).
    Le plomb est compétiteur vis-à-vis du fer je crois...
    On pourrait avoir du fluor ou du chlore à la place de l'hydrogène peut-être ? Ou bien du sodium ?
    L’ammoniac (NH3) est une molécule polaire, dont la solution a des propriété physique voisine de l'eau.

    Etc.

    Avec de l'imagination et plus de connaissance sur les propriétés atomiques, on peut théoriquement bâtir des structure similaires aux nôtres mais basées sur des atomes d'autres espèces
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  30. Publicité
  31. #25
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Ce n'est pas As5+ qui est le plus toxique (au moins chez les animaux) mais As3+ qui dénature les protéines à pont disulfure (et le coenzyme de la pyruvate-déshydrogénase).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    invité6543212033

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Salut à tous !

    Petite question : C'est l'ATP ou l'ATAs qui est le plus énergétique ...

    @ +

  33. #27
    Amanuensis

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Petite question : C'est l'ATP ou l'ATAs qui est le plus énergétique ...
    C'est avéré, l'ATAs ??? (Et pourquoi pas A-Pi-Pi-Asi, ou toute autre combinaison ?)

  34. #28
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    On peut toujours raisonner sur des molécules hypothétiques, mais là c'est une question de thermodynamique chimique où il faudrait quelqu'un de compétent. Parce que tout l'intérêt de l'ATP c'est de se situer à un niveau énergétique intermédiaire entre celui des métabolites situés en amont et ceux situés en aval dans les réactions où il est impliqué. Et je ne sais pas si un composé utilisant totalement ou partiellement l'arsenic répondrait à cette spécification.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  35. #29
    invité6543212033

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Pour moi, il s'agit de savoir si la liaison P-P est supérieure ou inférieure énergétiquement parlant aux liaisons P-As ou As-As !

    Cordialement,

  36. #30
    noir_ecaille

    Re : Actu - Un ADN à l'arsenic : nouvelle forme de vie et révolution en exobiologie

    Combien de joules (ou autres unités) libérés lors d'une hydrolyse d'ATP ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Découverte d'une nouvelle forme de vie
    Par Lizla dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/12/2010, 14h01
  2. Créer une nouvelle forme de vie : Est-ce éthique ?
    Par Pierre de Québec dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 163
    Dernier message: 07/10/2010, 21h48
  3. Pleo : une “nouvelle forme de vie” robotique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/02/2006, 07h22
  4. nouvelle forme de vie intelligente
    Par Fildomen dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/08/2004, 20h51
  5. Une nouvelle forme de vie sur la Terre?
    Par Yoyo dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/04/2004, 15h35