Les supraconducteurs non conventionnels, parmi lesquels on trouve les supraconducteurs à hautes températures critiques, ne sont pas décrits par la fameuse théorie BCS&nbsp;pour la&nbsp;supraconductivité. De nouvelles études montrent qu'au moins pour certains d'entre eux, leur supraconductivité est due à des forces magnétiques entre électrons.<br />
En 1986,&nbsp;Bednorz et Müller ont découvert que certains composés pouvaient être supraconducteurs à des températures de l'ordre de 30 kelvins. Cette...

Lire la suite : Le magnétisme : une clé pour les supraconducteurs atypiques
Les actualités Futura-Sciences