Afin d'étudier l'impact sur l'Homme&nbsp;des missions de longues durées dans l'espace, l'Esa a&nbsp;mis en place le programme Mars 500 avec&nbsp;six volontaires, depuis le mois de juin 2010. Certains d'entre eux se préparent maintenant à la deuxième phase de l'étude avec des&nbsp;sorties extravéhiculaires.&nbsp;Malgré l'absence de nombreux paramètres,&nbsp;le retour scientifique promet d'être riche d'enseignements.<br />
Mise en place par l'Esa, Roscosmos, l'Académie russe des sciences et pilotée...

Lire la suite : Nos voyageurs immobiles vers Mars s'apprêtent à débarquer sur la planète
Les actualités Futura-Sciences