Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 42

Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Un déficit en oméga-3 causerait un dysfonctionnement du système nerveux, associé à des comportements anxieux. Le manque de cet acide gras, typique du régime carnivore à l'occidentale, pourrait donc être la cause d'un grand nombre de dépressions.<br />
    Les oméga-3 sont connus pour avoir un effet bénéfique sur le taux de cholestérol ou sur l'obésité. Ces graisses particulières, composées de longues chaînes de carbone insaturées, sont bien meilleures pour la santé que les oméga-6, dont le régime...

    Lire la suite : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    squalyl

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    mais comment peut on dire que les compléments alimentaires aux oméga 3 sont inutiles?

    C'est vraiment de la daube à ce point? Y'a pas d'omégas 3 dedans? ou des machins à base d'huile de tournesol traitée à l'ammoniaque?

    il faut manger combien de kilos de saumon bio nourris aux farines animales et au soja OGM par semaine pour avoir la dose nécessaire en omégas 3 et pesticides récoltés par les poissons gras en question ?

    j'abuse dans ma formulation, mais ce sont des questions sérieuses.

  4. #3
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Le texte dit qu'un étude récente a montré que les compléments alimentaires (je suppose aux doses habituellement consommées) n'ont aucun effet perceptible. Ce n'est pas une opinion, c'est une étude, qui a fait l’objet d'une actualité : http://www.futura-sciences.com/fr/ne...nutiles_26178/. Le lien que je donne précise les objectifs et limites de l'étude.

    Si tu as une étude médico-scientifiques qui conclut à l'inverse fais-nous en part.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #4
    cisou9

    Smile Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    .
    Très bon ton lien JPL, c'est comme les vitamines, ils vaut mieux manger des fruits que des comprimés.
    Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peut l'en empêcher.Alexandre Soljenitsyne

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par squalyl Voir le message
    mais comment peut on dire que les compléments alimentaires aux oméga 3 sont inutiles?

    il faut manger combien de kilos de saumon bio nourris aux farines animales et au soja OGM par semaine pour avoir la dose nécessaire en omégas 3 et pesticides récoltés par les poissons gras en question ?
    Pour ce qui est de la teneur, y compris de la bien connue sardinalatomatenboite* de nos rivières de France :
    http://www.eufic.org/article/fr/arti...-gras-omega-3/
    La proportion des omega3 des poissons d'élevage diminue mais la quantité semble constante*** et reste supérieure a celle des poissons de terre à pattes**.




    * Avé les arêtes !
    ** Ruminants et gallinacées divers et variés.
    *** http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/236.htm - http://www.isodisnatura.ca/nutrition....200.htm?ID=30

  8. #6
    Sifo-Dyas

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Salut

    L'étude citée dans l'article compare les huiles végétales riches en oméga-3 et celles riches en oméga-6 dans l'alimentation de la souris en gestation puis allaitante, et ne s'intéresse en aucune manière aux graisses saturées.
    Pendant toute la durée de la gestation et de la lactation, des souris femelles ont alors été soumises à un régime particulier contrôlé, dont la graisse était apportée par de l’huile d’arachide (riche en acide linoléique, un oméga-6 précurseur de l’acide arachidonique) ou de l’huile de colza (riche en acide linolénique, un oméga-3 précurseur du DHA).
    Je ne comprends donc pas par quel tour de passe-passe, on se retrouve avec, dans l'introduction de la new sur futura-sciences, une référence aux produits carnés, ne contenant pratiquement aucun oméga-3 ni aucun oméga-6.

    Un tour sur le site de l'INSERM, et là, c'est encore plus clair, puisque les chercheurs parlent clairement du rapport oméga-6/oméga-3, pas de graisses saturées.
    "Nos résultats viennent corroborer aujourd’hui les études cliniques et épidémiologiques ayant mis en évidence des associations entre un déséquilibre Oméga3/Oméga6 et les troubles de l’humeur, expliquent Olivier Manzoni et Sophie Layé.
    C'est tout autant la grande consommation d'oméga-6 que la très faible consommation d'oméga-3 qui est pointée du doigt par l'étude de l'INSERM, absolument pas la consommation de lipides saturés naturels (je ne parle des "graisses hydrogénées" des pâtisseries industrielles).

    Et si je peux me permettre un jugement personnel, je dirais que bien souvent (pour en connaître) ceux qui refusent le "régime carnivore à l’occidentale" sont bien souvent aussi ceux qui refusent de manger du poisson, voire de l'huile de colza, (peur des ogm...). Un amateur de viande et de poisson est à la fois plus grand consommateur d'omega-3 et bien moins consommateur d'oméga-6 qu'un non consommateur de viande et poisson.

    À la lumière de cette étude (il y en a d'autres), ce qu'il faudrait critiquer dans l'introduction de l'article, c'est la très forte consommation d'huiles végétales à haut taux d'oméga-6 (arachide, et d'autres) dans le "régime à l'occidentale", pas la viande.

    Si l'on pouvait éviter de trouver dans certains articles de Futura sciences ce genre de raccourci (rapport Oméga6/oméga3 trop important => critique des graisses saturées !) qui n'a rien à voir avec l'article censé être rapporté, ce serait préférable pour asseoir le caractère réellement scientifique des nouvelles relayées par le site.

    Merci d'avance à l'équipe.
    Cordialement. Sifo-Dyas

  9. Publicité
  10. #7
    squalyl

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    D'ailleurs vous oubliez allégrément de citer http://www.futura-sciences.com/fr/ne...s-agees_15578/

    J'avais volontairement écarté l'autre news qui concerne le rapport O6/O3.

  11. #8
    jml34

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Je suis étonné par la conclusion «mangez des poissons gras» (pour EPA/DHA ?) alors que dans l'étude les souris se contentent de bête huile de colza...

  12. #9
    ryosan

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Le texte dit qu'un étude récente a montré que les compléments alimentaires (je suppose aux doses habituellement consommées) n'ont aucun effet perceptible. Ce n'est pas une opinion, c'est une étude, qui a fait l’objet d'une actualité : http://www.futura-sciences.com/fr/ne...nutiles_26178/. Le lien que je donne précise les objectifs et limites de l'étude.

    Si tu as une étude médico-scientifiques qui conclut à l'inverse fais-nous en part.
    Complément alimentaire ? Notion très large. Il faudrait déjà savoir ce que tu entends par ce terme.

    Aucun effets perceptibles ? Quels effets ? Sur quels individus ? Dans quelles situations ?

    Quoiqu'il en soit, le nombre d'études démontrant l'efficacité de certains nutriments est tout simplement énorme.

    Pour les oméga-3, puisque c'est le sujet, ils sont vendus en pharmacie en tant que médicament (sous forme d'ethyl esters).

  13. #10
    myoper
    Modérateur

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Pour les oméga-3, puisque c'est le sujet, ils sont vendus en pharmacie en tant que médicament (sous forme d'ethyl esters).
    Oui, pour des indications précises (prévention secondaire de l'infarctus du myocarde et hypertriglycéridémies endogènes) et pas en monothérapie.

    Pour ce qui est de combler un déficit qui coïnciderait avec certaines maladies neurologiques, ça se discute encore.

  14. #11
    ryosan

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Pour les oméga-3, puisque c'est le sujet, ils sont vendus en pharmacie en tant que médicament (sous forme d'ethyl esters).
    Ester d'éthyle plutôt (j'ai donné le nom anglais).

    Bref, voici un lien sur le sujet : http://www.google.fr/url?sa=t&source...yE1sc1ByocDYFQ

  15. #12
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Complément alimentaire ? Notion très large. Il faudrait déjà savoir ce que tu entends par ce terme.
    Je n'entend rien par ce terme car ce n'est pas mon domaine. Je me suis borné à rappeler un article précédent.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité
  17. #13
    myoper
    Modérateur

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Ester d'éthyle plutôt (j'ai donné le nom anglais).

    Bref, voici un lien sur le sujet : http://www.google.fr/url?sa=t&source...yE1sc1ByocDYFQ
    Apparemment, il n'y a pas d'efficacité sur la FA mais peut être sur la FA dans l'insuffisance cardiaque bien qu'il soit difficile de dire a postériori de quoi est mort un insuffisant cardiaque.


    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...nutiles_26178/

  18. #14
    ryosan

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Oui, pour des indications précises (prévention secondaire de l'infarctus du myocarde et hypertriglycéridémies endogènes) et pas en monothérapie.

    Pour ce qui est de combler un déficit qui coïnciderait avec certaines maladies neurologiques, ça se discute encore.
    Peut-être. Mais je faisais surtout référence à l'inefficacité prétendue des compléments alimentaires.

    Compléments qui ne possèdent pas en général les effets secondaires délétères attribuables aux médicaments.

  19. #15
    ryosan

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Ce lien n'indique pas grand chose. Pas d'efficacité ? Les doses ? Forme ?

    Mieux vaut consommer du poisson ? Alors qu'il est souvent pollué (surtout vrais pour les gros).

    En outre, les acides gras essentiels sont très sensibles à l'oxydation : chaleur, lumière, air.

    Le poisson a intérêt a être bien frais et cuit brièvement à la vapeur (ou mangé cru).

    J'ai vraiment de gros doutes sur la manière dont a été conduite cette étude.

  20. #16
    myoper
    Modérateur

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Ce lien n'indique pas grand chose. Pas d'efficacité ? Les doses ? Forme ?

    Mieux vaut consommer du poisson ? Alors qu'il est souvent pollué (surtout vrais pour les gros).

    J'ai vraiment de gros doutes sur la manière dont a été conduite cette étude.
    On peut en dire autant de celle ci , non ?
    Citation Envoyé par ryosan




    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Peut-être. Mais je faisais surtout référence à l'inefficacité prétendue des compléments alimentaires.

    Compléments qui ne possèdent pas en général les effets secondaires délétères attribuables aux médicaments.
    ... à l'inefficacité prétendue des compléments alimentaires aux doses habituellement consommées.

    En effet, les doses thérapeutiques ne sont a priori pas des "doses de consommation habituelles" (sans objectif précis comme dans ce derniers cas).

    En fait, je me demande dans quelle mesure cette supplémentation n'est utile que parce que l'alimentation est, au départ, carencée.
    C.a.d. que ce ne seraient pas les suppléments qui seraient bénéfiques (la ou ça a été mis en évidence) mais le déficit qui est péjoratif (dans un certain nombre de situation).
    C'est peut être la même chose mais ça ouvre la voie a bien des argumentations fallacieuses (dans le cas général ; pas ce qui s'est écrit dans ce fil).

  21. #17
    myoper
    Modérateur

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Compléments qui ne possèdent pas en général les effets secondaires délétères attribuables aux médicaments.
    Sans préjuger de ceux que je ne cite pas : sécheresse nasale, gastro-enterites, hypersensibilité (dont acné, prurit, urticaire, malaises ...), vertiges, dysgueusie, céphalées, douleur et hémorragies digestives basse, troubles hépatiques, hyperleucocytose ...

  22. #18
    ryosan

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    On peut en dire autant de celle ci , non ?
    Pas vraiment. Il y a une recommandation sur le lien. On peut supposer qu'elle est en phase avec les études cliniques citées.

    En outre, on se borne à cette seule affirmation : les oméga-3 sont effficaces pour certaines pathologies.

    Il n'y pas de parallèle douteux entre le poisson et les capsules.

    Quoiqu'il en soit, le nombre d'études favorables aux oméga-3 (sous forme de complément) dans les pathologies cardiaques est supérieur à celles négatives (d'ailleurs la seule que je connaisse à ce jour).

    En fait, je me demande dans quelle mesure cette supplémentation n'est utile que parce que l'alimentation est, au départ, carencée.
    C.a.d. que ce ne seraient pas les suppléments qui seraient bénéfiques (la ou ça a été mis en évidence) mais le déficit qui est péjoratif (dans un certain nombre de situation).
    Si les compléments comblent un déficit, alors ils sont efficaces... c'est simple comme bonjour.

    Si l'administration d'acide ascorbique guérit un patient atteint du scorbut, alors oui c'est efficace... ce serait comme dire qu'un médicament n'est pas valable parcequ'il palie une faiblesse de l'organisme... celle qui est péjorative

    Autre question : comment définit-on un déficit ? Si déficit il y a, alors il y a une dose adéquate. Comment la définit-on ?

    Quoiqu'il en soit votre affirmation est fausse. Pour exemple, des doses thérapeutiques de vitamine C ont déjà fait leurs preuves : http://www.vitamincfoundation.org/

    Ceci est valable pour bon nombre de vitamines et autres nutriments.
    Dernière modification par ryosan ; 05/02/2011 à 01h44.

  23. Publicité
  24. #19
    ryosan

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Sans préjuger de ceux que je ne cite pas : sécheresse nasale, gastro-enterites, hypersensibilité (dont acné, prurit, urticaire, malaises ...), vertiges, dysgueusie, céphalées, douleur et hémorragies digestives basse, troubles hépatiques, hyperleucocytose ...
    Merci. Pourrais-tu également me fournir quelques infos sur des cas mortels liés aux prises conseillés ? Ou simplement de fortes présomptions liées à leur consommation.

    Je parle de la prise des compléments alimentaires en général. Puisque apparamment, ils possèdent un degré de nocivité comparable aux médicaments.

    Moi, je regarde à peine 1 mois en arrière et je te cite le Mediator.

    Et si je définis les compléments alimentaires comme les nutriments utilisés par le coprs humain (vitamines, minéraux, acides aminés, acides gras etc.) je crois que tu ne trouveras rien.

    Autre exemple : je crois que la dose conseillée pour la vitamine C est de 80 ou 100 mg.

    Un mec comme Pauling en a consommé jusqu'à 18 grammes/ jour pendant des années. J'aimerais voir ce que ferait du simple aspirine sur une periode de 1 mois au même dosage...
    Dernière modification par ryosan ; 05/02/2011 à 02h07.

  25. #20
    myoper
    Modérateur

    Re : Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    En outre, les acides gras essentiels sont très sensibles à l'oxydation : chaleur, lumière, air.

    Le poisson a intérêt a être bien frais et cuit brièvement à la vapeur (ou mangé cru).
    Par exemple : http://www.eufic.org/article/fr/arti...-gras-omega-3/ (message 5 au début de la discussion).


    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Pas vraiment. Il y a une recommandation sur le lien. On peut supposer qu'il est en phase avec les études ]cliniques citées.

    En outre, on se borne à cette seule affirmation : les oméga-3 sont effficaces pour certaines pathologies.

    Il n'y pas de parallèle douteux entre le poisson et les capsules.
    Je ne vois pas le lien de cause à effet de ces deux affirmation ni le raisonnement suivi.

    Dans celle que je cite, on ne suppose rien et il n'y a pas d'indication (le lien de FS n'est pas l'étude, c'est une reprise assorti de commentaires), il y a seulement la constatation d'une absence d'efficacité dans un contexte/cas précis, je ne vois pas en quoi ça la décrédibilise (ou alors ce n'est pas crédible parce que ça ne montre pas le résultat que vous attendez ?).

    Le parallèle douteux est qu'en général, ces omégas 3 sont retrouvés tels quels dans certains poissons et une partie des "compléments oméga 3" sont issus précisément (ou ont été) de ces mêmes poissons.

    Quoiqu'il en soit, le nombre d'études favorables aux oméga-3 (sous forme de complément) dans les pathologies cardiaques est supérieur à celles négatives (d'ailleurs la seule que je connaisse à ce jour).
    Je ne dis pas le contraire mais outre qu'il faudrait le démontrer (biais de sélection, biais de publication ...), "les pathologies cardiaques" est un terme tellement flou que ça ne veut pas dire grand chose (ou alors, ça pourrait empêcher les dépôts amyloides sur les piliers des valves cardiaques du cœur gauche, soigner l'hypertension ... ?).
    Ça ne préjuge pas non plus de la qualité des études, ni de leur domaine d'application, ni de leur niveau de preuve (quel que soit leur résultat) ...

    Si les compléments comblent un déficit, alors ils sont efficaces... c'est simple comme bonjour.
    Oui certainement, comme l'eau en cas de déshydratation.
    Il n'y aurait donc pas de quoi en faire un plat (pardon).

    Si l'administration d'acide ascorbique guérit un patient atteint du scorbut, alors oui c'est efficace... ce serait comme dire qu'un médicament n'est pas valable parcequ'il palie une faiblesse de l'organisme... celle qui est péjorative
    Je n'ai pas dit et ne dis pas que ça n'est pas valable ni qu'il "pallie une faiblesse" mais éventuellement un manque d'apport puisque l'élément est censé faire partie de l'alimentation normale.
    Merci de ne pas déformer ni amalgamer mes propos.

    Autre question : comment définit-on un déficit ? Si déficit il y a, alors il y a une dose adéquate. Comment la définit-on ?
    Voila, c'est la question que je me pose.

    Quoiqu'il en soit votre affirmation est fausse. Pour exemple, des doses thérapeutiques de vitamine C ont déjà fait leurs preuves.
    Quelle affirmation ?
    Je crois que mes propos vont encore être détournés pour leur faire dire ce qu'ils ne veulent pas dire.

    Vous avez déjà cité l'efficacité de la vitamine c la ou il manquait de la vitamine C.

    Ceci est valable pour bon nombre de vitamines et autres nutriments.
    Pris comme ça, c'est valable pour tout : la ou il y a manque, il y a besoin et si on comble le besoin, on compense le manque. Peut être pas besoin de faire des tonnes d'études pour le démontrer.

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Sans préjuger de ceux que je ne cite pas : sécheresse nasale, gastro-enterites, hypersensibilité (dont acné, prurit, urticaire, malaises ...), vertiges, dysgueusie, céphalées, douleur et hémorragies digestives basse, troubles hépatiques, hyperleucocytose ...
    Merci. Pourrais-tu également me fournir quelques infos sur des cas mortels liés aux prises conseillés ? Ou simplement de fortes présomptions liées à leur consommation.
    Il faudra voir ça avec la pharmaco-vigilance comme pour d'autres produits ou les effets se sont révélés plus ou moins tardivement* alors qu'on les croyaient ou présentaient comme bénins. Je ne me suis borné ici qu'a rappeler des effets indésirables déjà connus.

    Personnellement, pour les produits qu'on devrait peut être retrouver à ces doses dans l'alimentation normale, je n'attend rien de bien redoutable par rapport à ce qui est déjà connu sur ce genre d'éléments nutritifs mais je n'ai pas d'arguments fondés et valides pour l'affirmer.



    Je parle de la prise des compléments alimentaires en général. Puisque apparamment, ils possèdent un degré de nocivité comparable aux médicaments.
    Apparemment ?
    De la part de qui ou de quoi ?

    Et comment faire la différence puisque les oméga 3 sont des médicaments et sont inscrits comme tels dans la pharmacopée avec leur indications démontrées, leur contre-indications ou précautions d'emploi et leurs effets secondaires ?

    Faire un amalgame entre tous ces produits permet seulement de construire de beaux sophismes puisqu'on peut substituer l'un par l'autre à tout moment.

    *
    Moi, je regarde à peine 1 mois en arrière et je te cite le Mediator.
    Oui et il a justement fallu pas mal d'années avant de mettre les effets indésirables graves en évidence.


    Et si je définis les compléments alimentaires comme les nutriments utilisés par le coprs humain (vitamines, minéraux, acides aminés, acides gras etc.) je crois que tu ne trouveras rien.
    D'une part, j'ai déjà trouvé pas mal d'effets secondaires plus ou moins important que j'ai cité plus haut et qu'on ne peut certainement pas qualifier de "rien" et d'autre part, ça validerait ce que je proposais précisément au message 16.

    Autre exemple : je crois que la dose conseillée pour la vitamine C est de 80 ou 100 mg.
    Oui, c'est bien.
    En cherchant sur le net, on peut trouver la liste ... et donc ?

    Un mec comme Pauling en a consommé jusqu'à 18 grammes/ jour pendant des années. J'aimerais voir ce que ferait du simple aspirine sur une periode de 1 mois au même dosage...
    Un cas non contrôlé vaut une étude ?

    Mais pour aller dans ce sens, on sait déjà que le sel, indispensable à la vie va se révéler délétère pour l'organisme à cette dose (18g/J).

    Comme je le relevais, ces amalgames construisent de beau sophismes qui permettent de démontrer tout et son contraire.

  26. #21
    Sifo-Dyas

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Pour moi, la différence entre les compléments alimentaires aux oméga-3 et les sources naturelles (poissons gras, huile de colza) tient simplement à la différence des quantités d'oméga-3 contenues dans ces produits.

    Une capsule : maxi 0,4 à 0,5 g d'oméga-3, il en existe qui n'en contiennent que 0,1 g ;
    une boîte de foie de morue dans son huile : autour de 8 g pour 100 g ( exemple : 9,1 g pour la boîte de 120 g de marque "officer") ;
    une (petite) boîte de sardines de 125 g : 1,5 à 4 g (entre 1,3 et 3,3 grammes pour 100 g de sardines) ;
    une mayonnaise à l'huile de colza : autour de 5 g (varie évidemment selon la quantité ingérée) ;
    une salade assaisonnée de 10 à 15 grammes d'huile de colza ou de noix : 1 à 2 grammes ;

    Si je ne consomme aucun complément en gélules, mais 4 salades par semaine, une fois des sardines, une fois du saumon ou autre poisson gras, et un quart de boîte de foie de morue, cela fait autour de 1 g d'oméga-3 par jour, soit entre 2 et 10 capsules quotidiennes de supplément.

    Si je sais que je suis en déficit d'oméga-3 et que je me force à manger plus d'huile de colza ou de noix (une à deux "doses" tous les jours), un peu plus de poisson, et que je n'hésite pas à manger une boîte entière (enfin, le contenu) de foie de morue par semaine, j'arriverai certainement à 3 ou 4 g par jour d'oméga-3 (voire plus), équivalent à 8 à 40 capsules quotidiennes de "complément alimentaire".

    De plus, l'augmentation de la quantité d'oméga-3 consommée par l'apport de nourriture bien choisie diminue considérablement l'apport d'oméga-6. En effet, le consommateur qui assaisonne toutes ses salades avec de l'huile de noix ou de colza ne consommera pratiquement plus d'huile de tournesol ou d'arachide, celui qui remplace son steak deux à trois fois par semaine par du poisson fera de même avec l'huile de cuisson. Le rapport oméga-6/oméga-3 s'en trouve considérablement modifié.

    Le consommateur qui se contente d'ajouter 1 à 4 capsules aux oméga-3 ne réduira, lui, aucunement sa dose d'oméga-6 et pratiquement pas le rapport oméga-6/oméga-3.

    Rien d'étonnant à ce que certaines études concluent que la supplémentation par capsule n'apporte rien, sinon bonne conscience aux acheteurs et un bon coup de "boost" au prix du gramme d'huile de poisson.
    Cordialement. Sifo-Dyas

  27. #22
    Amanuensis

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Juste pour dire que j'étais arrivé aux même conclusions que Sifo-Dyas, indépendamment. (En ajoutant qu'évidemment faut préférer la sardine à l'huile d'olive que la sardine à l'huile de tournesol ).

  28. #23
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par Sifo-Dyas Voir le message
    De plus, l'augmentation de la quantité d'oméga-3 consommée par l'apport de nourriture bien choisie diminue considérablement l'apport d'oméga-6.

    Le consommateur qui se contente d'ajouter 1 à 4 capsules aux oméga-3 ne réduira, lui, aucunement sa dose d'oméga-6 et pratiquement pas le rapport oméga-6/oméga-3.
    Bien vu, j'avais loupé ça.

  29. #24
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Les arguments fondés sur la vitamine C sont hors sujet ici. Mais pour la petite histoire il est exact qu'il avait fait une fixette sur la vitamine C qu'il consommait journellement en grande quantité. Il est mort à 93 ans... ce qui ne prouve rien sur l'efficacité de la vitamine C. Pour ceux qui ne connaissent pas c'est un double prix Nobel (chimie puis prix Nobel de la paix). Célèbre pour ses travaux sur la liaison chimique et dans le domaine de la biochimie. On lui doit par exemple la découverte de la structure alpha des protéines, la caractérisation moléculaire de l'anémie falciforme (drépanocytose) pour laquelle il crée le terme de maladie moléculaire, un livre capital The Nature of the Chemical Bond (1939) où il développe le concept d'hybridation de orbitales...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  30. Publicité
  31. #25
    ryosan

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Bonjour. J'ai toujours la faiblesse de poster sur les forums lorsque je suis pas mal occupé. Donc ce sera mon dernier message (mais je lirais les réponses).

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Par exemple : http://www.eufic.org/article/fr/arti...-gras-omega-3/ (message 5 au début de la discussion).
    Et ? Quel est l'apport de ce lien par rapport à ma remarque ?

    Encore une fois, les oméga-3 sont très sensibles à l'oxydation.

    Dire qu'il est préférable de manger du poisson que de consommer des gélules est tout simplement absurde.

    Le problème de la pollution se pose pour les poissons. En outre, ils doivent être très frais et cuits à faible température pour espérer en tirer un bénéfice à ce niveau.

    Une autre alternative serait de les consommer crus.

    Cela ne veut pas dire que le poisson n'a pas d'intérêt nutritionnel, loin de là. Mais hors les conditions bien spécifiques citées ci-dessus, leur valeur est sans doute limitée pour ce qui concerne les oméga-3. Du moins, en comparaison avec les gélules (non synthétiques).

    Ces dernières sont purifiées pour éliminer les contaminants. En outre, les oméga-3 sont stabilisés avec des antioxydants. De surcroît, il est possible de les consommer sous forme liquide (plus facile à absorber).

    Concernant les huiles, il ne s'agit tout simplement pas des mêmes oméga-3. Les plus bénéfiques pour la santé sont l'EPA et le DHA (seulement disponibles dans le poisson).

    Les huiles végétales ne donnent qu'un précuseur de ces oméga-3 (l'acide alpha-linolénique). D'après les études, le taux de conversion par le corps humain est négligeable.

    Ton lien est juste un bon exemple d'information médiocre.

    Dans celle que je cite, on ne suppose rien et il n'y a pas d'indication (le lien de FS n'est pas l'étude, c'est une reprise assorti de commentaires), il y a seulement la constatation d'une absence d'efficacité dans un contexte/cas précis, je ne vois pas en quoi ça la décrédibilise (ou alors ce n'est pas crédible parce que ça ne montre pas le résultat que vous attendez ?).
    Toujours est-il que ce lien n'apporte pas grand chose (effectivement plus à mettre en cause).

    Voici un lien sur la même étude, un peu plus complet : http://www.google.fr/url?sa=t&source...0pKyDlcUr7o09w

    Un autre lien (de 2006) : http://www.google.fr/url?sa=t&source...BzyojlAFNDKTSQ

    Alors, oui, dire que le poisson c'est mieux, sans mentionner que l'étude a uniquement utilisé l'ester d'éthyle, c'est se foutre du monde (ou être biaisé, tout simplement).

    Je rappel que la forme naturelle des triglycérides (la même que dans le poisson) se trouve facilement sur le marché.

    Il n'y aurait donc pas de quoi en faire un plat (pardon).
    Si tu veux. Mais dans ce cas, pourquoi les médicaments feraient mieux ?

    En outre, je t'ai donné un lien sur la vitamine C qui montre tout autre chose.

    La vitamine C ne se réduit pas à sa seule activité antiscorbutique (qui serait donc le déficit).

    Et c'est pareil pour la totalité des vitamines.

    La vitamine D prévient le rachitisme à très faible dose. Avec des doses bien plus larges, elle intervient sur la pression sanguine, certains cancers, le système immunitaire, etc.

    Il y a une grande différence entre ce qui est nécessaire pour combler une carence et un fonctionnement optimal.

    Je n'ai pas dit et ne dis pas que ça n'est pas valable ni qu'il "pallie une faiblesse" mais éventuellement un manque d'apport puisque l'élément est censé faire partie de l'alimentation normale.
    J'ai bien compris. Bien que, encore une fois, certains effets observés soient impossibles à obtenir par l'alimentation seule (quantité bien trop grandes).

    Un autre exmple avec les vitamines du groupe B : http://www.google.fr/url?sa=t&source...kKTnR5EPk8E-jg

    On peut également y lire ceci : "The doses of B vitamins in the trial were much higher than would be found in a normal diet or health supplements, the scientists stressed".

    Quelle affirmation ?
    Ces suppléments ne sont valables que parcequ'ils comblent une carence. C'est tout simplement faux.

    On pourrait définir la carence comme ce qui aboutit à une pathologie précise en l'absence de la vitamine en question. Quelques exemples : vitamine D et rachitisme, vitamine C et scorbut, vitamine B3 et pellagre.

    Je te redonne le lien sur la vitamine C : http://www.vitamincfoundation.org/

    Quelques études citées sur le lien :

    - http://www.pnas.org/content/102/38/13604.full
    - http://www.normantranscript.com/loca...tory_156013353
    - http://www.theepochtimes.com/n2/content/view/15211/

    Etc.

    Pris comme ça, c'est valable pour tout : la ou il y a manque, il y a besoin et si on comble le besoin, on compense le manque. Peut être pas besoin de faire des tonnes d'études pour le démontrer.
    Je parlais des doses thérapeutiques, soient celles qu'on ne trouve pas dans son alimentation...

    Et comment faire la différence puisque les oméga 3 sont des médicaments et sont inscrits comme tels dans la pharmacopée avec leur indications démontrées, leur contre-indications ou précautions d'emploi et leurs effets secondaires ?
    Qu'est ce que j'y peux ? Les oméga-3 sont également vendus en tant que compléments. Pourquoi l'un devrait primer sur l'autre ?

    Mais si tu préfères, quand je parle des médicaments, j'entends autre chose que les nutriments qui proviennent de l'alimentation.

    Oui et il a justement fallu pas mal d'années avant de mettre les effets indésirables graves en évidence.
    Et ?

    Cela fait des lustres qu'on utilise les vitamines et toutes sortes de nutriments, et ceux... bien avant l'apparition du Mediator !

    Un cas non contrôlé vaut une étude ?
    Non. Mais beaucoup de gens font comme lui. D'ailleurs la vitamine C est en vente libre... c'est sans doute parce qu'elle est aussi nocive que tous ces médicaments soumis à prescription médicale.

    Quoiqu'il en soit, la vitamine C est reconnue comme ayant une toxicité extrèmement faible. Comme la grande majorité des vitamines hydrosolubles (éliminées par l'urine en cas de surplus).

    Cette vitamine est étudiée depuis des décennies. Aucun effet serieux n'a jamais été démontré, même à des doses très élevées.

    Mais pour aller dans ce sens, on sait déjà que le sel, indispensable à la vie va se révéler délétère pour l'organisme à cette dose (18g/J).
    Pas de chance, la dose létale de l'aspirine est d'environ 500mg/kg.

    Pour le chlorure de sodium, c'est bien plus haut

    En outre, je n'ai jamais vu du sel vendu en tant que complément alimentaire... pourquoi pas du sucre ? De l'acool ?

    Plus sérieusement, je comprends bien ton point de vu. Mais ce que je voulais dire, c'est qu'en général, pour ce qui est des compléments alimentaires, on peut allégrement dépasser les doses recommandées sans trop de risques.

    La vitamine k2 qui est effective à 100 microgrammes (voir moins) peut être consommée jusqu'à 50 mg/ j (et même plus) sans aucun problème.

    Et je parle bien de doses minimales qui ont une action physiologiques. Le fait d'aller au-delà procure même, la plupart du temps, des bénéfices supplémentaires.

    Un autre exemple est le méthylsulfonylméthane qui a une toxicité comparable à l'eau.

    En général, on a affaire a des susbtances peu nocives.

    Ceci n'est pas vrai pour les médicaments. Beaucoup d'entre eux ne sont pas en vente libre sans raison.

    Les cas de mort suspectes avec les médicaments, on en trouve à la pelle... tout comme ceux retirés du marché après un certain temps pour d'obscures raisons.

    Des morts avec les compléments alimentaires ? Cherchez en... malgré qu'on y trouve des choses assez farfelues et de piètre qualité.

    Eh oui, la chose est en plus bien moins serieusement controlée que l'industrie pharmaceutique.

    Comme je le relevais, ces amalgames construisent de beau sophismes qui permettent de démontrer tout et son contraire.
    Je ne parlerais pas de sophisme à votre égard, mais de non-sens.

    La plupart des médicaments ne sont pas en vente libre. Beaucoup d'entre eux possèdent des contre-indications (enfants, femmes enceintes, etc.).

    Inversement, je vous parle de substances que le corps humain manient depuis la nuit des temps. Des substances en ventes libres et régulièrement consommées par des millions d'individus. Des substances que l'on ajoute, par exemple, couramment dans l'alimentation infantile ou que l'on administre à la femme enceinte.

    Et on devrait regarder ces substances du même oeil suspect que les molécules inédites misent en oeuvre dans les médicaments ?

    Je ne dis pas que ce qui est naturel est mieux. Mais je ne pense pas être original en ayant plus de confidences avec les vitamines, les mineraux, les acides aminés (etc.) qu'avec les médicaments.

    Bref, ça me dépasse...

    Pour Pauling, il est mort à plus de 90 ans en trainant un cancer derrière lui depuis plusieurs décennies... chose tout à fait improbable.
    Dernière modification par ryosan ; 05/02/2011 à 19h47.

  32. #26
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Juste ça :
    Pour Pauling, il est mort à plus de 90 ans en trainant un cancer derrière lui depuis plusieurs décennies... chose tout à fait improbable.
    Non non...il y a des cancers à évolution très lente, celui de la prostate par exemple.
    http://www.uropage.com/ART_malpros2.php

  33. #27
    ryosan

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par Sifo-Dyas Voir le message
    Pour moi, la différence entre les compléments alimentaires aux oméga-3 et les sources naturelles (poissons gras, huile de colza) tient simplement à la différence des quantités d'oméga-3 contenues dans ces produits.

    Une capsule : maxi 0,4 à 0,5 g d'oméga-3, il en existe qui n'en contiennent que 0,1 g ;
    une boîte de foie de morue dans son huile : autour de 8 g pour 100 g ( exemple : 9,1 g pour la boîte de 120 g de marque "officer") ;
    une (petite) boîte de sardines de 125 g : 1,5 à 4 g (entre 1,3 et 3,3 grammes pour 100 g de sardines) ;
    une mayonnaise à l'huile de colza : autour de 5 g (varie évidemment selon la quantité ingérée) ;
    une salade assaisonnée de 10 à 15 grammes d'huile de colza ou de noix : 1 à 2 grammes ;

    Si je ne consomme aucun complément en gélules, mais 4 salades par semaine, une fois des sardines, une fois du saumon ou autre poisson gras, et un quart de boîte de foie de morue, cela fait autour de 1 g d'oméga-3 par jour, soit entre 2 et 10 capsules quotidiennes de supplément.

    Si je sais que je suis en déficit d'oméga-3 et que je me force à manger plus d'huile de colza ou de noix (une à deux "doses" tous les jours), un peu plus de poisson, et que je n'hésite pas à manger une boîte entière (enfin, le contenu) de foie de morue par semaine, j'arriverai certainement à 3 ou 4 g par jour d'oméga-3 (voire plus), équivalent à 8 à 40 capsules quotidiennes de "complément alimentaire".

    De plus, l'augmentation de la quantité d'oméga-3 consommée par l'apport de nourriture bien choisie diminue considérablement l'apport d'oméga-6. En effet, le consommateur qui assaisonne toutes ses salades avec de l'huile de noix ou de colza ne consommera pratiquement plus d'huile de tournesol ou d'arachide, celui qui remplace son steak deux à trois fois par semaine par du poisson fera de même avec l'huile de cuisson. Le rapport oméga-6/oméga-3 s'en trouve considérablement modifié.

    Le consommateur qui se contente d'ajouter 1 à 4 capsules aux oméga-3 ne réduira, lui, aucunement sa dose d'oméga-6 et pratiquement pas le rapport oméga-6/oméga-3.

    Rien d'étonnant à ce que certaines études concluent que la supplémentation par capsule n'apporte rien, sinon bonne conscience aux acheteurs et un bon coup de "boost" au prix du gramme d'huile de poisson.
    C'est faux... on peut facilement trouver des capsules contenant 1g d'oméga-3.

    Quand tu consommes la gélule, tu as en outre plus de chance de trouver ce qui est indiqué sur le produit.

    Pour les aliments, ce ne sont que des moyennes. Des moyennes grandements affaiblies par le mode de cuisson, la fraîcheur et la qualité du produit.

    On trouve également des oméga-3 sous forme liquide en bouteille.

    Avec une cuillère de 5 ml, tu atteints facilement les 1,5g d'oméga-3. Sous forme liquide, ils sont également plus facilement assimilable par l'organisme.

    http://www.iherb.com/Nordic-Naturals...7-ml/4191?at=0

    Et voici pour la forme concentrée : http://www.iherb.com/Nordic-Naturals...-ml/14702?at=0

    Je ne dis pas que ce qui est naturel est mieux. Mais je ne pense pas être original en ayant plus de confidences avec les vitamines, les mineraux, les acides aminés (etc.) qu'avec les médicaments.
    Bien plus de confiance, hein

    D'ailleurs, plein de gens les consomment tout en étant en bonne santé (pas vraiment le cas des médicaments ).

    Pour Pauling, il est mort à plus de 90 ans en trainant un cancer derrière lui depuis plusieurs décennies... chose tout à fait improbable.
    http://www.google.fr/url?sa=t&source...UXC6WRqEFv64-Q : voici sa dernière interview.
    Dernière modification par ryosan ; 05/02/2011 à 20h19.

  34. #28
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Ben c'est bien ça ; cancer de la prostate.
    Donc on ne peut absolument pas conclure, vu l'évolution de ce type de cancer, que c'est son absorption de vitamine C qui l'en a "protégé" pendant des années.
    D'ailleurs, actuellement, certains cancers de la prostate sont simplement surveillés, sans traitement. Si si...

  35. #29
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Dire qu'il est préférable de manger du poisson que de consommer des gélules est tout simplement absurde.
    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Les plus bénéfiques pour la santé sont l'EPA et le DHA (seulement disponibles dans le poisson).
    Un peu contradictoire ...



    Ton lien est juste un bon exemple d'information médiocre.
    Pourquoi ?
    Devrais je me fier à vos affirmations péremptoires et les sophismes que vous nous avez servis ?

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Si tu veux. Mais dans ce cas, pourquoi les médicaments feraient mieux ?
    Encore une fois, les omégas3 sont des médicaments.

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    En outre, je t'ai donné un lien sur la vitamine C qui montre tout autre chose.

    La vitamine C ne se réduit pas à sa seule activité antiscorbutique (qui serait donc le déficit).
    Et c'est pareil pour la totalité des vitamines.
    La vitamine D prévient le rachitisme à très faible dose. Avec des doses bien plus larges, elle intervient sur la pression sanguine, certains cancers, le système immunitaire, etc.
    Oui, comme l'absolue totalité de ce qu'on ingère qui est utilisée dans le métabolisme (dont l'eau, l'air ...).
    Mais c'est hors sujet et ne valide aucune des affirmations sur les omégas3.

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Il y a une grande différence entre ce qui est nécessaire pour combler une carence et un fonctionnement optimal.
    Ah, donc un organisme carencé pourrait avoir un fonctionnement optimal ?

    Par définition une carence, c'est quand on manque de quelque chose pour avoir un fonctionnement optimal ou alors c'est supposer qu'un organisme ne fonctionnant pas de façon optimale puisse être considéré en bonne santé (et en médecine, on repère un organisme qui ne fonctionne pas de façon optimale parce qu'il présente justement une ou plusieurs pathologies).

    La carence désigne en physiologie l'absence ou l'apport insuffisant d'une ou de plusieurs substances nécessaires à la croissance et à l'équilibre d'un organisme animal ou végétal.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Carence



    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    J'ai bien compris. Bien que, encore une fois, certains effets observés soient impossibles à obtenir par l'alimentation seule (quantité bien trop grandes).
    Preuves ?

    Sifo-dyas vient justement de montrer exactement le contraire au message 21 (le fait que les compléments vendus contiennent bien ce qu'ils doivent contenir ne démontre pas que les aliments en contiendraient moins - surtout quand les concentrations ont été vérifiées sur des aliments cuisinés).
    Et ça n'invalide certainement pas le fait que le rapport omegas3/6 soit important pour l'organisme et moins compensé avec des gélules qu'avec une alimentation équilibrée (il péchaient peut être des gélules a Okinawa ...).

    .

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Un autre exmple avec les vitamines du groupe B : http://www.google.fr/url?sa=t&source...kKTnR5EPk8E-jg
    Strictement aucun rapport (et au conditionnel).


    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Ces suppléments ne sont valables que parcequ'ils comblent une carence. C'est tout simplement faux.
    C'est tout simplement une interprétation de votre part.


    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    On pourrait définir la carence comme ce qui aboutit à une pathologie précise en l'absence de la vitamine en question.
    Pourquoi pas mais ce n'est pas la définition actuelle.


    Quel rapport avec les omégas3 ?

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Je parlais des doses thérapeutiques, soient celles qu'on ne trouve pas dans son alimentation...
    Le message 21 montre exactement le contraire.

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Qu'est ce que j'y peux ? Les oméga-3 sont également vendus en tant que compléments. Pourquoi l'un devrait primer sur l'autre ?
    Vous pouvez éviter les affirmations péremptoires et les sophismes (valider des affirmations sur les omégas3 en donnant des liens sur des vitamines, par exemple).

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Et ?

    Cela fait des lustres qu'on utilise les vitamines et toutes sortes de nutriments, et ceux... bien avant l'apparition du Mediator !
    Encore un sophisme basé sur les vitamines et un prémisse faux.

    Les compléments alimentaires ne bénéficient justement pas de la même pharmaco-vigilence et les omégas3 qui bénéficient de cette surveillance en tant que médicaments sont bien postérieurs (de mémoire, environ 1976 pour le médiator et 1995 et 2005 pour les omégas3 donc bien après).
    On pouvait en consommer avant de façon absolument pas contrôlée et donc sans aucune information dessus et un raisonnement qui se base sur une absence d'information en le prenant comme une absence d'effets est au mieux, un sophisme.



    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Non. Mais beaucoup de gens font comme lui. D'ailleurs la vitamine C est en vente libre... c'est sans doute parce qu'elle est aussi nocive que tous ces médicaments soumis à prescription médicale.
    Plus besoins de faire des études sur les omégas3 puisque des gens avalent beaucoup" de vitamine (...).

    Au passage, l'aspirine est aussi en vente libre.

    Autant d'arguments qui emportent ma conviction.

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Quoiqu'il en soit, la vitamine C est reconnue comme ayant une toxicité extrèmement faible. Comme la grande majorité des vitamines hydrosolubles (éliminées par l'urine en cas de surplus).

    Cette vitamine est étudiée depuis des décennies. Aucun effet serieux n'a jamais été démontré, même à des doses très élevées.
    Et les omégas3, la dedans, ils sont fournis dans le bouchon ?
    Au passage, en cas de fortes doses, on la pisse, cette vitamine.

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Mais pour aller dans ce sens, on sait déjà que le sel, indispensable à la vie va se révéler délétère pour l'organisme à cette dose (18g/J).
    Pas de chance, la dose létale de l'aspirine est d'environ 500mg/kg.
    Pour le chlorure de sodium, c'est bien plus haut
    Et c'est censé prouver que 18g de sel par jour est bon pour la santé ????
    Avant de mourir intoxiqué, il est impossible d'être malade par ... intoxication ???
    Ici, de développer ou aggraver une hypertension ?
    De décompenser une insuffisance cardiaque ?

    Décidément, entre votre logique et vos affirmations non fondées (on parle des omégas 3 sur ce fil, pas de vitamines), je comprends de moins en moins ce que vous exposez ...

    Et avec 18 g par jour d'air ou de protéines, on reste en bonne santé longtemps ?



    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    En outre, je n'ai jamais vu du sel vendu en tant que complément alimentaire... pourquoi pas du sucre ? De l'acool ?
    Peut être parce que c'est justement délétère si on en consomme trop ?
    18 g par jour, par exemple ?


    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Plus sérieusement, je comprends bien ton point de vu. Mais ce que je voulais dire, c'est qu'en général, pour ce qui est des compléments alimentaires, on peut allégrement dépasser les doses recommandées sans trop de risques.
    Je suis d'accord avec ça mais certainement pas avec le raisonnement qui le sous tend.


    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Mais si tu préfères, quand je parle des médicaments, j'entends autre chose que les nutriments qui proviennent de l'alimentation.
    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Et je parle bien de doses minimales qui ont une action physiologiques. Le fait d'aller au-delà procure même, la plupart du temps, des bénéfices supplémentaires.
    On sait quand même que ce n'est pas forcément vrai dans certains cancers ou certaines situations.

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1...t=AbstractPlus
    http://sante-medecine.commentcamarch...prudence..php3
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Antioxydant

    Au passage :
    Les résultats discordants pourraient s'expliquer par l'origine de l'antioxydant : les formes chimiques naturelles, qui existent dans la nature (aliments) seraient les seuls efficaces. Un excès d'antioxydants, notamment synthétiques, serait nocif.
    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    En général, on a affaire a des susbtances peu nocives.
    Il faudra néanmoins s'entendre sur le "peu" qui peut être "plus", "moins" ou "trop" suivant les façons de le considérer (pour faire un sophisme) ou le comparer (plus objectif).

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Des morts avec les compléments alimentaires ? Cherchez en...
    Juste au passage, on peut mourir d'une hémorragie digestive, effet indésirable connu des omégas3.
    Mais je sens que vous allez m'affirmer le contraire.

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Des morts avec les compléments alimentaires ? Cherchez en... malgré qu'on y trouve des choses assez farfelues et de piètre qualité.
    Donc si on est malade, tant qu'on est pas mort, ça ne compte pas ?
    Si vous ne considérez que deux états (mort et pas-mort), il n'y a peut être alors aucun besoin de compléments alimentaires ?
    Et toutes vos affirmations seraient alors inutiles puisque les compléments sont indiqués en complément d'un traitement pour éviter de mourir éventuellement ?



    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Je ne parlerais pas de sophisme à votre égard, mais de non-sens.
    Il faudrait au moins les citer avant de faire encore une affirmation péremptoire.

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    La plupart des médicaments ne sont pas en vente libre. Beaucoup d'entre eux possèdent des contre-indications (enfants, femmes enceintes, etc.).
    Oui et les omégas3, sujet de ce fil, ont aussi leurs contre-indication (femmes enceinte, allaitement) et aussi leur précautions d'emploi (surveillance hépatique, anti-coagulants ...).

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Inversement, je vous parle de substances que le corps humain manient depuis la nuit des temps. Des substances en ventes libres et régulièrement consommées par des millions d'individus.
    C'est censé prouver leur innocuité ?

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Et on devrait regarder ces substances du même oeil suspect que les molécules inédites misent en oeuvre dans les médicaments ?
    Un œil critique et une démarche logique devrait suffire.

    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Je ne dis pas que ce qui est naturel est mieux. Mais je ne pense pas être original en ayant plus de confidences avec les vitamines, les mineraux, les acides aminés (etc.) qu'avec les médicaments.
    Je pense que vous avez voulu écrire confiance.
    Le fait est qu'ici, on parle du besoin qu'on peut en avoir, ce qui n'est pas du tout la même chose.



    Citation Envoyé par ryosan Voir le message
    Pour Pauling, il est mort à plus de 90 ans en trainant un cancer derrière lui depuis plusieurs décennies... chose tout à fait improbable.
    Mais qui pourtant arrive très régulièrement.
    Soi-dit en passant car je ne vois absolument pas la non plus le rapport, encore une fois !

    D'ailleurs, plein de gens les consomment tout en étant en bonne santé (pas vraiment le cas des médicaments ).
    Oui et pas forcément utile non plus ...

  36. #30
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Des oméga-3 aux allures d'antidépresseurs

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Ben c'est bien ça ; cancer de la prostate.
    Donc on ne peut absolument pas conclure, vu l'évolution de ce type de cancer
    Euh... c'est hors sujet mais je corrige : vu l'évolution de ce cancer chez un nombre non négligeable de sujets. Parce que ce n'est pas toujours le cas.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. QR - Oméga-3 et oméga-6, quelle différence ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/11/2010, 00h15
  2. Définition - Rapport oméga-6/oméga-3
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/10/2010, 00h05
  3. Actu - Oméga-3 : un remède contre la dépression des personnes âgées ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/05/2008, 02h39
  4. Actu - Des plumes d'un ancêtre des oiseaux découvertes grâce aux rayons X
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/05/2008, 11h45
  5. [Identification][résolu] Insecte volant aux allures de colibris
    Par cclaerhout dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/07/2006, 13h39