Une couche bidimensionnelle d'un minéral connu sous le nom de molybdénite se comporte comme un semi-conducteur selon les chercheurs de l'école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Abondante dans la nature, la molybdénite a le potentiel de détrôner le graphène dans la course au transistor du futur.<br />
Dans beaucoup de laboratoires de physique du solide par le monde, des études sont menées pour concevoir des transistors plus petits et moins gourmands en énergie. On spécule parfois...

Lire la suite : Le transistor du futur sera-t-il en molybdène ?
Les actualités Futura-Sciences