Le taux de réussite des fécondations in vitro serait pratiquement doublé grâce une cure de rire antistress juste après l'implantation de l'embryon dans l'utérus. De quoi redonner le (sou)rire à tous les couples en attente d'un enfant !<br />
À une époque où le premier enfant naît à un âge parental de plus en plus avancé, les couples ont également de plus en plus de problèmes pour le concevoir naturellement. L'âge est en effet un facteur limitant fortement la fertilité, de manière presque...

Lire la suite : Pour réussir une FIV, mieux vaut... en rire
Les actualités Futura-Sciences