Alors que le rapport du Giec évoque une hausse de la surface des océans de 20 et 60 centimètres à la fin du siècle, certains travaux récents prévoient des hausses bien plus élevées : entre 0,75 et 1,90 mètre pour certains et même 5 mètres selon un article en cours de publication. En cause :&nbsp;le régime de fonte des glaciers qui ne serait&nbsp;pas continu.<br />
À l'horizon de la fin du siècle, les projections du Giec dépendent évidemment de la consommation des combustibles fossiles mais, selon...

Lire la suite : Non-linéarités du climat : sommes-nous près d'un basculement ?
Les actualités Futura-Sciences