Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Actu - Le prix Nobel de physique Simon van der Meer est décédé



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Le prix Nobel de physique Simon van der Meer est décédé

    Le prix Nobel de physique Simon van der Meer vient de nous quitter. Son invention de la technique du refroidissement stochastique a été d'une importance cruciale pour produire les faisceaux d'antiprotons nécessaires à la découverte des bosons intermédiaires de la théorie électrofaible.<br />
    Simon van der Meer est né en 1925 à La Hague en Hollande. Entré à l'Université de Delft en 1945 pour faire des études d'ingénieur, il en était sorti pour s'occuper de l'électronique des microscopes à électrons...

    Lire la suite : Le prix Nobel de physique Simon van der Meer est décédé
    Les actualités Futura-Sciences

  2. #2
    Pamputt

    Re : Actu - Le prix Nobel de physique Simon van der Meer est décédé

    Son invention de la technique du refroidissement stochastique a été d’une importance cruciale pour produire les faisceaux d’antiprotons nécessaires à la découverte des bosons intermédiaires de la théorie électrofaible.
    Bonjour, en quoi l'utilisation d'antiprotons était elle absolument nécessaire pour la découverte des bosons intermédiaires. L'utilisation de protons uniquement ne rendait elle pas la chose possible ? Ils utilisent uniquement des faisceaux de protons au LHC il me semble donc pourquoi s'être compliqué la vie avec des faisceaux d'antiprotons ?

  3. #3
    mtheory

    Re : Actu - Le prix Nobel de physique Simon van der Meer est décédé

    Citation Envoyé par Pamputt Voir le message
    Bonjour, en quoi l'utilisation d'antiprotons était elle absolument nécessaire pour la découverte des bosons intermédiaires. L'utilisation de protons uniquement ne rendait elle pas la chose possible ? Ils utilisent uniquement des faisceaux de protons au LHC il me semble donc pourquoi s'être compliqué la vie avec des faisceaux d'antiprotons ?
    Bonjour,

    On peut créer des bosons intermédiaires avec des collisions proton-proton. Mais le coeur du problème, c'est qu'en réalité, il s'agit de collisions au niveau des quarks composant les hadrons. Si j'ai bien compris, la réaction la plus favorable pour produire ces bosons fait intervenir un quark et un antiquark. Faire entrer en collision proton et antiproton était donc le moyen le plus efficace de créer des bosons W et Z.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  4. #4
    AlfredRobel

    Re : Actu - Le prix Nobel de physique Simon van der Meer est décédé

    Vous écrivez « les antiprotons étant de même charge, un paquet de ces particules aura tendance à s’évaporer sous la répulsion électrostatique ». C’est vrai, mais les protons sont aussi de même charge (positive cette fois) et on n’a pas nécessairement besoin de refroidissement stochastique pour les assembler en paquets. La raison, pour les antiprotons, est qu’ils sont produits avec une très grande dispersion en énergie et une très grande dispersion angulaire quand on bombarde une cible métallique avec des protons. Pour la dispersion angulaire, Simon Van der Mer a inventé une focalisation par une « corne » magnétique. Mais c’est la dispersion en énergie qui constituait un défi extraordinaire, car pour maîtriser un faisceau et l’accélérer, on a besoin d’une dispersion très faible. Sans cette maîtrise, on perd la plupart des particules et les antiprotons acceptables par l’accélérateur étant produits en petit nombre, le temps de leur accumulation devient absolument prohibitif. Les développements théoriques et ceux de l’instrumentation de mesure et d’action sur les particules qui ont permis d’arriver à ce résultat sont un chef d’œuvre extraordinaire dont la mise au point a demandé une ingéniosité et une persévérance tout à fait hors du commun. La méthode permettait d’utiliser un accélérateur à double faisceau proton antiproton pour le prix d’un seul accélérateur (ces faisceaux circulant en sens inverse dans la même machine), ce qui était la clé d’une révolution technologique pour les accélérateurs et toute la physique fondamentale dont ils sont le support expérimental.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    mtheory

    Re : Actu - Le prix Nobel de physique Simon van der Meer est décédé

    Citation Envoyé par AlfredRobel Voir le message
    Vous écrivez « les antiprotons étant de même charge, un paquet de ces particules aura tendance à s’évaporer sous la répulsion électrostatique ». C’est vrai, mais les protons sont aussi de même charge (positive cette fois) et on n’a pas nécessairement besoin de refroidissement stochastique pour les assembler en paquets. La raison, pour les antiprotons, est qu’ils sont produits avec une très grande dispersion en énergie et une très grande dispersion angulaire quand on bombarde une cible métallique avec des protons. Pour la dispersion angulaire, Simon Van der Mer a inventé une focalisation par une « corne » magnétique. Mais c’est la dispersion en énergie qui constituait un défi extraordinaire, car pour maîtriser un faisceau et l’accélérer, on a besoin d’une dispersion très faible. Sans cette maîtrise, on perd la plupart des particules et les antiprotons acceptables par l’accélérateur étant produits en petit nombre, le temps de leur accumulation devient absolument prohibitif. Les développements théoriques et ceux de l’instrumentation de mesure et d’action sur les particules qui ont permis d’arriver à ce résultat sont un chef d’œuvre extraordinaire dont la mise au point a demandé une ingéniosité et une persévérance tout à fait hors du commun. La méthode permettait d’utiliser un accélérateur à double faisceau proton antiproton pour le prix d’un seul accélérateur (ces faisceaux circulant en sens inverse dans la même machine), ce qui était la clé d’une révolution technologique pour les accélérateurs et toute la physique fondamentale dont ils sont le support expérimental.
    Bonjour,

    Oui, vous avez bien sûr raison. J'étais visiblement assez confus quand j'ai rédigé ce passage en essayant de faire comprendre l'idée du refroidissement. Au final, ça n'est pas satisfaisant du tout. Je vais modifier le texte. Merci !
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

Discussions similaires

  1. Actu - Le prix Nobel de physique Vitaly Ginzburg est décédé
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/11/2009, 10h45
  2. Actu - Le prix Nobel de physique Aage Niels Bohr est décédé
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/09/2009, 06h12
  3. Actu - Prix Nobel de physique 2008 : la physique des particules à l'honneur
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 18
    Dernier message: 01/04/2009, 13h03
  4. Actu - Le prix Nobel Willis Lamb est décédé
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/05/2008, 22h34
  5. Actu - Interview : Albert Fert, prix Nobel de physique 2007
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/10/2007, 13h16