Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    L'aspartame semble définitivement blanchi d'un point de vue toxicologique. Néanmoins, l'Anses veut&nbsp;réévaluer les bénéfices et les risques de l'édulcorant au niveau nutritionnel pour les personnes « sensibles ».<br />
    L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a examiné les deux dernières études portant d'une part sur les effets de l'aspartame chez la souris et d'autre part, sur la relation entre les édulcorants et le risque...

    Lire la suite : Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    DomiM

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Encore une polémique soulevée dans l'émission d'ARTHE du 15 Mars

    Lors d’une conférence je déclarais : « Si vous consommez de L’Aspartame (Nutra Sweet, Equal, etc.) et que vous souffrez de symptômes fibromyalgiques, de spasmes, de lancements d’engourdissements dans les jambes, de crampes, vertiges, nausées, maux de tête, acouphène, douleurs articulaires, dépressions, crises d’angoisse, discours incohérent, vision trouble, ou pertes de mémoire, vous avez probablement la maladie de l’Aspartame. »

    Les gens sursautaient au cours de cette conférence, disant : “C’est exactement ce que j’ai. Est-ce réversible ?”. Cette maladie sévit. Certains des intervenants à ma conférence souffraient eux-mêmes de ces symptômes.
    Dans une conférence à laquelle l’Ambassadeur de l’Ouganda assistait, il nous a dit que dans l’industrie du sucre chez eux, on ajoute de l’aspartame! Il a poursuivi disant que le fils de l’un des leaders de l’industrie du sucre ne peut plus marcher et que c’est en partie dû à l’usage de ce produit. Nous avons là un problème grave.
    Un inconnu vint même trouver le Dr. Espisto (l’un de mes intervenants) et moi-même et dit “Pouvez-vous me dire pourquoi tant de personnes semblent avoir contracté la sclérose en plaques?”.

    Lors d’une visite dans un hôpital, une infirmière affirma que chez six de ses amis, qui sont tous de grands buveurs de boissons light, on avait diagnostiqué la sclérose en plaques.
    Cela dépasse la coïncidence.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  4. #3
    jgiovan

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Bonjour,

    Ca va permettre à MMR de s'insurger à nouveau...

    Je trouve cet acharnement contre l'Aspartame complètement délirant. Il est sur le marché depuis 1974 aux USA, des centaines de millions de consommateurs s'en gavent depuis des décennies. on devrait observer une sérieuse hécatombe si c'était aussi toxique que ce que certains prétendent !

    En outre, il n'y a pas besoin d'être docteur en chimie pour comprendre que l'Aspartame étant l'ester méthylique du dipeptide constitué de l'acide aspartique et de la phénylalanine, il est rapidement digéré dans l'estomac pour donner 3 produits parfaitement naturels : 2 acides aminés et du méthanol.

    On pourra s'inquiéter de la présence de ce poison violent qu'est le méthanol mais à de telles doses il n'y a pas de quoi foutter un chat...

    Le sucre (un autre produit naturel) me parait bien plus dangereux que l'aspartame...

  5. #4
    Daklok

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Lors d’une conférence je déclarais : « Si vous consommez de L’Aspartame (Nutra Sweet, Equal, etc.) et que vous souffrez de symptômes fibromyalgiques, de spasmes, de lancements d’engourdissements dans les jambes, de crampes, vertiges, nausées, maux de tête, acouphène, douleurs articulaires, dépressions, crises d’angoisse, discours incohérent, vision trouble, ou pertes de mémoire, vous avez probablement la maladie de l’Aspartame. »
    Avec des symptômes aussi vagues et des anecdotes éparses, on peut faire avaler n'importe quelle « maladie » au public non averti.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Kwaz1973

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par jgiovan Voir le message
    Il est sur le marché depuis 1974 aux USA, des centaines de millions de consommateurs s'en gavent depuis des décennies.
    L'amiante a été utilisée pendant des décénies. Ca n'en fait pas un produit inoffensif pour autant. Faut-il attendre qu'une vague de cancers explose ? Ah, mais fait, il y a déjà explosion des cancers...

    Renseigne toi sur les études qui ont été mené dans les années 70 sur l'aspartame, sur leur pertinence, et sur la façon dont cette molécule, d'abord interdite de mise sur le marché (c'est important de le signaler), a finalement été autorisée après un remodelage de l'équipe des "experts" "indépendants" de la FDA et le changement de son directeur (voir aussi les conflits d'intérêt de ce même directeur avec NutraSweet, principale producteur d'aspartame au US à l'époque).

    Citation Envoyé par jgiovan Voir le message
    Le sucre (un autre produit naturel) me parait bien plus dangereux que l'aspartame...

    Le saccharose, dangereux ?
    Alors là, on aura tout entendu !!!

  8. #6
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Au passage et suite à Daklok ...
    Lors d’une visite dans un hôpital, une infirmière affirma que chez six de ses amis, qui sont tous de grands buveurs de boissons light, on avait diagnostiqué la sclérose en plaques.
    Cela dépasse la coïncidence.
    Surtout si on s'aperçoit que c'est une majorité de gens qui consomment ce genre de produit et que la plupart n'ont justement pas de SEP.
    100% de ces gens respirent : c'est parce qu'il respirent, forcément, ça dépasse la coïncidence.
    (ils ont tous une voiture aussi, je vérifie et je reviens incriminer les fabricants d'automobile).


    Un inconnu vint même trouver le Dr. Espisto (l’un de mes intervenants) et moi-même et dit “Pouvez-vous me dire pourquoi tant de personnes semblent avoir contracté la sclérose en plaques?”.
    Pourquoi tant de gens ont un infarctus, ont un diabète, un cancer, une voiture, des enfants, sont cons, ne mangent pas le midi ... ?
    C'est bien sur à cause de l'aspartame !

  9. Publicité
  10. #7
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par Kwaz1973 Voir le message
    ... a finalement été autorisée après un remodelage de l'équipe des "experts" "indépendants" de la FDA et le changement de son directeur (voir aussi les conflits d'intérêt de ce même directeur avec NutraSweet, principale producteur d'aspartame au US à l'époque).
    Soit les arguments sont pertinents et utiles soit ils ne le sont pas. Sinon, on peut s'intéresser aussi à la couleur du papier sur lequel sont transcrit les résultats.

    Citation Envoyé par Kwaz1973 Voir le message

    Le saccharose, dangereux ?
    Alors là, on aura tout entendu !!!
    Ce n'est absolument pas ce qu'il a dit :
    Citation Envoyé par jgiovan Voir le message
    Le sucre (un autre produit naturel) me parait bien plus dangereux que l'aspartame...
    D'ailleurs, il est décrit une maladie dont la caractéristique est une glycémie supérieure a certain seuils car on observe a ce moment et entre autre des lésions vasculaires.

    Contrairement a d'autres produits, on est absolument certain, ne serait-ce que par le simple excès de calories, qu'un excès de sucre va induire un surpoids qui, via une cascade de lésions, va avoir un impact négatif prouvé et constaté sur la santé (sans commune mesure avec ce qui est simplement suspecté avec l'aspartame ou autres édulcorants comme le stévia).

    http://spectrabiology.com/Documents/SB145_27-29.pdf

  11. #8
    DMA

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Soit les arguments sont pertinents et utiles soit ils ne le sont pas. Sinon, on peut s'intéresser aussi à la couleur du papier sur lequel sont transcrit les résultats.
    Sauf si les arguments sont basés sur des chiffres, expériences truquées manipulées.

  12. #9
    jgiovan

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par Kwaz1973 Voir le message
    L'amiante a été utilisée pendant des décénies. Ca n'en fait pas un produit inoffensif pour autant. Faut-il attendre qu'une vague de cancers explose ? Ah, mais fait, il y a déjà explosion des cancers...

    Renseigne toi sur les études qui ont été mené dans les années 70 sur l'aspartame, sur leur pertinence, et sur la façon dont cette molécule, d'abord interdite de mise sur le marché (c'est important de le signaler), a finalement été autorisée après un remodelage de l'équipe des "experts" "indépendants" de la FDA et le changement de son directeur (voir aussi les conflits d'intérêt de ce même directeur avec NutraSweet, principale producteur d'aspartame au US à l'époque).




    Le saccharose, dangereux ?
    Alors là, on aura tout entendu !!!
    Nimportnawak !

    D'abord, l'explosion des cancers a une cause très simple : la longévité. Quand on meurt à 40 ans, on ne peut pas se payer le luxe d'un cancer du colon ou de la prostate. Ensuite, on peut citer la cigarette et les particules fines notamment dues au diesel (surtout pour le cancer du poumon). Sans oublier l'alcool (cancers digestifs). Enfin l'alimentation déséquilibrée et hypercalorique qui favorise le surpoids et les divers syndromes métaboliques associés (hypertension, cholesterol, diabète etc.) en plus de cancers (colon notamment).

    Pour ce qui est de l'amiante, on a identifié très tôt le risque d'asbestose. En france tout particulièrement, c'est le lobbying et le manque de volonté politique qui ont retardé l'interdiction.

    Jusqu'à présent, aucune étude sérieuse n'a mis en cause l'Aspartame dans une quelconque augmentation de risque de cancer. Et si c'était le cas, encore faudrait-il trouver une explication (cf. mon post précédent concernant la métabolisation de l'Aspartame en acides aminés NATURELS). Pour l'amiante, on sait : ce sont les fibres qui se glissent dans les bronchioles et provoquent des inflammations qui conduisent à des cancers de la plèvre. Pour la cigarette, on sait aussi : un grand nombre des composés polyaromatiques présents dans la fumée sont des agents mutagènes (intercalants etc.). Idem pour les particules fines (comportement assez similaire aux fibres d'amiante). Idem pour tout un tas d'autres polluants. Pour l'Aspartame, j'attends encore !

    Enfin, le saccharose est probablement un des poisons chroniques légaux les plus répandus avec l'alcool et le tabac. Il est la cause de multiples pathologies, de la carie au diabète en passant par le surpoids et ses conséquences.

    C'est la dose qui fait le poison, et nous consommons beaucoup trop de sucre par rapport à ce que peut supporter notre métabolisme. En outre, le sucre est fortement soupconné de provoquer des dépendances. C'est pourquoi les industriels de l'agroalimentaire en abusent, comme du sel, un autre de nos poisons quotidiens que MMR a oublié dans son inventaire à la Prévert. Le sel, un autre produit naturel...

  13. #10
    Daklok

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par jgiovan Voir le message
    Le sel, un autre produit naturel...
    Sans compter notre dangereuse exposition quotidienne au monoxyde de dihydrogène.

    Bref, jusqu'à nouvel ordre, l'aspartame n'apparait pas comme dangereux. On ne peut pas en dire autant d'autres molécules chimiques pourtant plus répandues et populaires dont on connait clairement les risques (alcool, tabac, sucre, ...) et qui ont déjà été évoquées ici.

    Non, le problème reste l'opposition plus philosophique (et moins rationnelle) aux produits industriels "chimiques" contre les produits "naturels".
    Dernière modification par Daklok ; 17/03/2011 à 15h54. Motif: ortho

  14. #11
    FC05

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par Kwaz1973 Voir le message
    Faut-il attendre qu'une vague de cancers explose ? Ah, mais fait, il y a déjà explosion des cancers...
    Une vague qui explose ? Voilà un sujet central(e) !

    Sinon, serait-il possible de m'expliquer quand et comment ces cancers explosent. C'est juste histoire de ne pas enrichir inutilement mon teinturier.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  15. #12
    jgiovan

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par Daklok Voir le message
    Sans compter notre dangereuse exposition quotidienne au monoxyde de dihydrogène.

    Bref, jusqu'à nouvel ordre, l'aspartame n'apparait pas comme dangereux. On ne peut pas en dire autant d'autres molécules chimiques pourtant plus répandues et populaires dont on connait clairement les risques (alcool, tabac, sucre, ...) et qui ont déjà été évoquées ici.

    Non, le problème reste l'opposition plus philosophique (et moins rationnelle) aux produits industriels "chimiques" contre les produits "naturels".
    Re,

    tu ne crois pas si bien dire. Le monoxyde de dihydrogène de sinistre mémoire fait plusieurs centaines de milliers de morts par an selon l'OMS : http://www.who.int/mediacentre/facts.../fr/index.html

    Et je ne parle que des noyades, pas de toutes les épidémies liés à l'eau insablubre !

  16. Publicité
  17. #13
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par DMA Voir le message
    Sauf si les arguments sont basés sur des chiffres, expériences truquées manipulées.
    Oui, ça se prouve ce genre de choses ou ça s'applique aux études qui sont censés prouver la toxicité d'un produit ?

  18. #14
    Kwaz1973

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Si l'aspartame n'est pas dangereux, alors pourquoi une DLA (dose limite acceptable) a été définie pour cette molécule ?

    Les DLA ne sont elles pas généralement mise en place pour des... "poisons" ?

    C'est marrant, je n'ai rien trouvé sur la DLA du saccharose...

    Je ne suis pas du tout expert de ce domaine, mais si je suis intervenu ici (avec certes un peu de mauvaise foi), c'est parce que je trouve potentiellement dangereux (si ce n'est criminel) d'affirmer, avec des arguments plus que douteux (du style : "ça fait des décennies que l'on en consomme") que l'aspartame est inoffensif alors que, visiblement, de sérieux doutes planent encore sur ce sujet (oui, les cancers "explosent", et les doutes "planent"
    ).
    Dernière modification par Kwaz1973 ; 18/03/2011 à 02h29.

  19. #15
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par Kwaz1973 Voir le message
    Si l'aspartame n'est pas dangereux, alors pourquoi une DLA (dose limite acceptable) a été définie pour cette molécule ?

    Les DLA ne sont elles pas généralement mise en place pour des... "poisons" ?
    Vous voulez parler de la DJ(journalière)A ?
    Elle n'est pas calculée pour ce qui est considéré comme un "aliment" ce qui n'empêche pas de calculer leur DL50 (dose qui tue la moitié des consommateurs - souvent des rats) prouvant quand même une toxicité.

    Un produit qui a une toxicité démontré est, selon certains raisonnements, toxique et ce qui est toxique serait un poison.

    Mais l'absolue totalité de ce que nous ingérons est toxique a certaines doses (l'eau et l'air, par exemple) donc tout est poison. On ne doit plus manger ni respirer ?
    http://www.webplongee.com/theorie/ac...hyperoxie.html
    http://www.thelin.net/laurent/plonge...#effetpaulbert


    En passant, on s'aperçoit alors que le sel est deux fois plus toxique (dans le sens ou son ingestion va tuer la moitié de ses consommateurs), la caféine, 30 fois plus ...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dose_l%C3%A9tale_50
    http://candmz04.brenntag.ca/MSDS/Fr/00064742.pdf
    http://www.medecine-et-sante.com/mal.../intoxeau.html



    Je ne suis pas du tout expert de ce domaine, mais si je suis intervenu ici (avec certes un peu de mauvaise foi), c'est parce que je trouve potentiellement dangereux (si ce n'est criminel) d'affirmer, avec des arguments plus que douteux (du style : "ça fait des décennies que l'on en consomme") que l'aspartame est inoffensif alors que, visiblement, de sérieux doutes planent encore sur ce sujet (oui, les cancers "explosent", et les doutes "planent"
    ).
    A priori ce genre de chose est normalement affirmé avec des études qui prouvent ce genre de choses et il reste a en déterminer la validité.
    Mais le risque zéro n'existant pas, il restera toujours des doutes sur tout et certains n'en retiennent surtout des doutes*.

    Mais ces arguments sont utilisés par certains détracteurs de l'aspartame pour promouvoir une autre molécule chimique (stévia) en insistant bien sur le fait que ce n'est pas dangereux parce que (1), c'est naturel et (2) consommé depuis longtemps (...).
    J'ai même vu un reportage qui faisait l'apologie du curcuma sur ces mêmes arguments avec en plus une comparaison de l'espérance de vie de la population consommatrice réduite de dix à vingt ans (ou plus) par rapport aux non consommatrices (mortalité sans rapport, d'ailleurs).


    * N'applaudissez pas tous, merci ...

  20. #16
    jgiovan

    Re : Actu - Aspartame : pas de réévaluation des risques toxicologiques

    Citation Envoyé par Kwaz1973 Voir le message
    Si l'aspartame n'est pas dangereux, alors pourquoi une DLA (dose limite acceptable) a été définie pour cette molécule ?

    Les DLA ne sont elles pas généralement mise en place pour des... "poisons" ?

    C'est marrant, je n'ai rien trouvé sur la DLA du saccharose...

    Je ne suis pas du tout expert de ce domaine, mais si je suis intervenu ici (avec certes un peu de mauvaise foi), c'est parce que je trouve potentiellement dangereux (si ce n'est criminel) d'affirmer, avec des arguments plus que douteux (du style : "ça fait des décennies que l'on en consomme") que l'aspartame est inoffensif alors que, visiblement, de sérieux doutes planent encore sur ce sujet (oui, les cancers "explosent", et les doutes "planent"
    ).
    Bonjour,

    Le sucre est considéré comme un aliment alors que l'Aspartame est considéré comme un additif alimentaire, au même titre que les colorants ou les conservateurs.

    Mais le saccharose possède néanmoins un DL50 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Saccharose). Si j'applique la règle des /100 pour calculer une DJA à la louche, ca donne environ 22g/jour pour une personne de 75 kg...

    voici un excellent article qui donne un apercu des différents édulcorants. Vous remarquerez que le Canada considère que l'Aspartame est d'un emploi sans risque chez la femme enceinte...

    http://www.passeportsante.net/fr/act...t_glossaire_do

Discussions similaires

  1. Actu - Vers un diagnostic prénatal fiable et sans risques des trisomies ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/03/2011, 10h35
  2. Actu - Aspartame : l'Europe confirme l'avis français
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/03/2011, 17h07
  3. Actu - Tabac : des risques dès la première cigarette !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/01/2011, 08h45
  4. Actu - Un bon sommeil des jeunes enfants réduirait les risques d'obésité
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/09/2010, 13h25
  5. Actu - Nanoparticules : les risques sanitaires imposent des précautions
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/01/2009, 09h35