Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Actu - Des robots pour les centrales nucléaires ? pas si facile...



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Des robots pour les centrales nucléaires ? pas si facile...

    Les robots peuvent-ils remplacer les Hommes pour intervenir après un accident dans une centrale ? Oui, nous explique Michel Chevallier, directeur d'Intra, un GIE qui conçoit des engins télécommandés de ce genre. Mais eux aussi sont limités par la radioactivité...<br />
    Autour de la centrale de Fukushima, des hommes prennent actuellement des risques graves pour réparer, refroidir, déblayer... La radioactivité est telle qu'ils ne peuvent travailler longtemps et plusieurs de ces « liquidateurs », comme...

    Lire la suite : Des robots pour les centrales nucléaires ? pas si facile...
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Miplou

    Re : Actu - Des robots pour les centrales nucléaires ? pas si facile...

    C'est pas un scoop, les robots de Tchernobyl utilisés pour nettoyer le toit du réacteur 4 sont tombés en panne les uns après les autres, très vite remplacés par des humains, les fameux "biorobots"...
    Ploug'n'Play

  4. #3
    DomiM

    Re : Actu - Des robots pour les centrales nucléaires ? pas si facile...

    c'est normal ils ont été fait dans l'urgence et pas durcis contre les radiations

    par contre les robot français sont durci mais il n'ont même pas penser à mettre un relai onde/fillaire à 300 mètre du bâtiment pour éloigner l'opérateur !
    C'est vraiment idiot !

    À l’intérieur d’un bâtiment, les ondes radio passent mal et on ne peut pas utiliser cette technique. Tous nos engins d’intérieur sont donc filoguidés, avec un câble de 300 mètres. C’est leur limite principale car l’opérateur se trouve donc assez près du secteur d’intervention.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  5. #4
    arogno

    Re : Actu - Des robots pour les centrales nucléaires ? pas si facile...

    En France, le GIE Intra a été créé en 1988 par Areva, le CEA et EDF"
    En 1988, plutôt Framatome, le CEA et EDF.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    kalish

    Re : Actu - Des robots pour les centrales nucléaires ? pas si facile...

    Pour le coup c'est vrai que vous êtes malin, un relais onde à l'extérieure, ça fait beaucoup moins de temps d'exposition. Ca m'a enragé de voir des gens se sacrifier juste parce qu'on a pas pensé à envoyer des petits hélicos téléguidés, ou parce que c'est "moins cher", combien vaut un homme? A ne pas confondre avec combien coute un homme surtout.
    j'aspire à l'intimité.

  8. #6
    David7578

    Re : Actu - Des robots pour les centrales nucléaires ? pas si facile...

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message

    par contre les robot français sont durci mais il n'ont même pas penser à mettre un relai onde/fillaire à 300 mètre du bâtiment pour éloigner l'opérateur !
    C'est vraiment idiot !
    Tout à fait,
    Vu le prix du robot, un module radio avec son rouleau de 300mètre intégré. Le robot est mis a une distance suffisante pour pas être exposé, il s'approche du mûr d'enceinte en pilotage radio.
    Une fois qu'il entre en milieu confiné, le module radio est décroché, reste dehors et le robot est filoguidé le module radio servant de relais à grande distance.

    Par ailleurs, il me semblait que l'armé avait des liens data de 1.5km en fibre optique qui résistent accrochés à un missile où équivalent. Certes c'est une trajectoire plus simple, mais vu les accélérations à encaisser, ça me semble être aussi un bonne idée, car je doute qu'ils passent le courant dans ce fil, le robot est probablement sur batterie.

    Donc FO+module radio, on devrait pouvoir couvrir une grande majorité, sinon tous les cas.

    Ensuite, on parle d'un lien radio unique avec un seul robot et son fil, on peut aussi très bien imaginer un maillage radio, avec l'avantage d'avoir une grande robustesse de transmission d'information grâce au multiroute possible...

  9. Publicité
  10. #7
    Bounoume

    Re : Actu - Des robots pour les centrales nucléaires ? pas si facile...

    Et quelques remarques rétrogrades:
    Plus que les semi-conducteurs sont davantage miniaturisés, moins l' électronique actuelle encaisse les radiations ionisantes.
    On parle de circuits 'durcis'... mais ne vois pas comment on peut réellement 'durcir' un super processeur à quelques GHZ, et ses mémoires CMOS de plusieurs GO.
    Les charges électrostatiques (et qques atomes de dopage) doivent joyeusement valser au passage des photons gamma, entre autres...

    faute de ressources pléthoriques il va falloir renoncer au super Windows XXXXL (ou même aux Linux récents). Logiciellement il va falloir optimiser... en assembleur...
    ......... Mais les connaissances actuelles sur les traitement du signal, sur les reconnaissances de formes, réseaux de neurones permettent des modes de traitement bien plus adaptés aux situations réncontrées que celles des années 60.

    Au demeurant personne ne me fera douter qu'une partie de ces systèmes optimisés et performants malgré des ressources limitées existent déjà...... sur des applications militaires embarquées (missiles...... envoyés gratis à Muammar K.....)

    Suffirait peut-etre d' adapter ces systèmes pour avoir des appareils sinon indépendants (non souhaitables d' ailleurs) mais capables d' exécuter intelligemment les ordres en fonction des informations recueillies localement...

    Et pour les pauvres... il y a encore les vieux circuits genre TTL MSI LSI, amplis op, (au mieux en versions militaires, déjà prêts pour les douches aux rayons gamma). Ils peuvent au moins gérer des automatismes dèjà complexes...

    Et dans les environnements les pires (radiations, température >150 °, burst électro-magnétiques) il reste les vieux tubes à vide.

    Une caméra TV à tube cathodique, avec ses tubes à vide et des éléments passifs ad hoc ... ça permettrait de jeter un oeil dans une enceinte de confinement super-radiante......
    Bien sûr ça fait des ensembles lourds et gros.... quoiqu'il existait vers les années 60 des tubes déjà très miniaturisés...
    Et la micro-mécanique actuelle est capable de concevoir maintenant des composants actifs bien plus petits !


    Voilà pour le YAKA!

    cependant il va bien falloir que les malheureux Japonnais s'y intéressent, le temps des kamikazes étant à peu près révolu....
    ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés (les animaux malades de la peste)!

Discussions similaires

  1. Risque cancer augmenté de 60% pour les enfants vivant près des centrales nucléaires
    Par ObjectifTerre dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 48
    Dernier message: 13/01/2012, 15h28
  2. Actu - Vidéo Ina : les robots qui fabriquent des robots
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/03/2011, 11h35
  3. QR - Les fumées des centrales nucléaires sont-elles dangereuses ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/04/2010, 00h05
  4. Actu - Les SnoMotes, des robots explorateurs pour les milieux polaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/05/2008, 12h05
  5. Actu - Des robots pour éviter les tests sur les animaux
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/02/2008, 23h14