Les fourmis et les termites, comme les vers de terre, favoriseraient les rendements des cultures de blé, jusqu'à 36 % sur les terres arides ! Selon les auteurs australiens de cette étude, le retour à une agriculture privée d'insecticides, permettant aux insectes de transformer l'azote et de creuser la terre pour retenir l'eau, serait donc une bonne solution.<br />
Les chercheurs du Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO, équivalent&nbsp;australien&nbs p;du&nbsp;CNRS) et...

Lire la suite : Fourmis et termites : les nouveaux agriculteurs ?
Les actualités Futura-Sciences