Les femmes qui portent des prothèses mammaires de la société PIP (prothèses&nbsp;rendues célèbres pour leur défaut de fabrication) sont appelées à consulter leur médecin tous les six mois. Toutefois, les dernières analyses indiquent que&nbsp;le gel contenu dans les prothèses ne serait pas génotoxique.<br />
En mars 2010, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) avait suspendu la mise sur le marché et l'utilisation des implants mammaires à base de gel de silicone de la...

Lire la suite : Implants mammaires PIP : nouvelles recommandations
Les actualités Futura-Sciences