Une nouvelle analyse de la météorite d'Allende confirme ce dont on se doutait depuis un certain temps. Les premiers astéroïdes pouvaient posséder un coeur métallique fondu générant un champ magnétique tout en conservant une enveloppe non&nbsp;différenciée de type chondritique. Il faut donc revoir la théorie de la formation des planètes.<br />
Il y a déjà quelque temps,&nbsp;Benjamin Weiss avait analysé&nbsp;à l'aide d'un magnétomètre supraconducteur, sensible aux très faibles champs magnétiques...

Lire la suite : Allende révèle le coeur fondu des astéroïdes primitifs
Les actualités Futura-Sciences