Jusqu'à un certain point, protons et électrons peuvent être modélisés comme des toupies aimantées en rotation, capables de basculer sous l'action d'un champ magnétique en raison de leurs moments magnétiques. On savait déjà mesurer le champ magnétique d'un électron et un groupe de chercheurs allemands se prépare à mesurer finement&nbsp;celui du proton et surtout de l'antiproton. De quoi espérer une incursion hors de la physique classique.<br />
La mécanique quantique&nbsp;et ses conséquences...

Lire la suite : Vers une - première - mesure du moment magnétique de l'antiproton...
Les actualités Futura-Sciences