Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu




  1. #1
    RSSBot

    Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu

    Une récente étude menée par des scientifiques américains montre que la fonte de&nbsp;la glace immergée de l'Antarctique et du Groenland pourrait s'accélérer au-delà de&nbsp;ce que les modèles ne prévoyaient.<br />
    Jusqu'à présent, concernant la fonte des glaces, les scientifiques s'étaient surtout intéressés à l'impact du réchauffement atmosphérique. Mais qu'en est-il de l'impact du réchauffement de l'eau ? Dans une étude parue dans&nbsp;Nature Geoscience, des chercheurs américains ont montré que...

    Lire la suite : Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    GillesH38a

    Re : Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu

    Bonjour

    c'est plutot une question sémantique, que purement scientifique, mais y a-t-il une différence logique entre "pourraient fondre plus vite que prévu" et "pourraient fondre moins vite que prévu", autrement dit y a-t-il une situation concrète de connaissance qui rende licite une des phrases, mais pas l'autre ? l'emploi du conditionnel n'implique-t-il pas tout autant la proposition opposée ?

  4. #3
    ventilopomme

    Re : Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Bonjour
    c'est plutot une question sémantique, que purement scientifique, mais y a-t-il une différence logique entre "pourraient fondre plus vite que prévu" et "pourraient fondre moins vite que prévu", autrement dit y a-t-il une situation concrète de connaissance qui rende licite une des phrases, mais pas l'autre ? l'emploi du conditionnel n'implique-t-il pas tout autant la proposition opposée ?
    amha je présumes qu'ils ont du construire un modèle dynamique du phénomène , et ils s'aperçoivent qu'en fonction des données récoltées que des évènements apparaissent plus tôt que prévu .
    Si par contre ils attendent un évènement provenant du modèle mais qui ne se réalise pas au moment voulu et bien ils en déduiront qu'il devra arriver plus tard que prévu .
    L'utilisation du conditionnel est seulement là pour montrer que leur déductions s'appuient sur des scénarios basées sur des simulations de modèle informatique , donc c'est logique .
    exclu à jamais du présent


  5. #4
    GillesH38a

    Re : Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu

    Bonjour

    j'ai bien compris que c'etait des prévisions basées sur un modèle à 100 ans, d'ailleurs je ne vois pas trop ce que ça peut être d'autre. Le contenu de l'information est donc que le modèle développé par MM X et Y prévoit une fonte plus rapide que les précédents, dont acte.

    Néanmoins l'emploi du conditionnel ne peut signifier qu'une chose, c'est que ce modèle n'est nullement certain et que ses conclusions n'ont pas été validées suffisamment pour en faire une certitude, il est donc aussi normal de dire que ça pourrait être tout aussi bien le contraire, par définition (sinon ces conclusions seraient justement une certitude, aussi par définition ! ). Ca me parait quand même souhaitable de faire la différence entre prédictions avérées, et résultat de tel ou tel modèle.

  6. #5
    Damien49

    Re : Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu

    Ce commentaire sur la définition de l'emploi du conditionnel, c'était vraiment intéressant. C'est vrai, desfois qu'on saurait pas ce que c'est qu'un verbe conjugué au conditionnel.

    Ah mais je suis bête, ce commentaire n'était que là pour en arriver ici :

    Néanmoins l'emploi du conditionnel ne peut signifier qu'une chose, c'est que ce modèle n'est nullement certain et que ses conclusions n'ont pas été validées suffisamment pour en faire une certitude, il est donc aussi normal de dire que ça pourrait être tout aussi bien le contraire, par définition
    Tu pourras utiliser ce conditionnel là quand un modèle prévoira cela (futur simple).

    Heureusement il existe les probabilités, ça permet de se passer de ce genre de commentaire sur le conditionnel.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    sazalem

    Re : Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu

    la question peut sembler idiote

    Mais en quoi la fonte des glaces immergées pourraient influencer le niveau des eaux si elles fondent ?
    Il y a bien diminution de volume lors du changement d'état de la glace en eau liquide et je ne vois pas ce qui permet d affirmer que ce processus peut influencer le niveau des océans; de même que je n'ai pas compris en quoi la fonte de la banquise influence le niveau de la mère, quand on laisse fondre un glaçon dans un verre d'eau rempli à ras bord, il ne coule pas une seule goutte du verre.

    Ou alors le seul phénomène qui fera monter le niveau des eaux serait l'augmentation du volume massique des océans du à l'augmentation de température ?
    Dernière modification par sazalem ; 09/07/2011 à 20h37.

  9. #7
    JPL

    Re : Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu

    Dans l'état actuel c'est en effet la dilatation thermique qui explique la montée. On est d'accord que la fonte des banquises n'influe pas sur le niveau de la mer, mais par contre la fonte des calottes glaciaires, qui reposent donc sur le sol (Groenland, Antarctique) constituerait un apport d'eau net considérable.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  10. Publicité
  11. #8
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Dans l'état actuel c'est en effet la dilatation thermique qui explique la montée. On est d'accord que la fonte des banquises n'influe pas sur le niveau de la mer, mais par contre la fonte des calottes glaciaires, qui reposent donc sur le sol (Groenland, Antarctique) constituerait un apport d'eau net considérable.
    Oui et les glaciers reposant sur le sol vont glisser plus vite vers la mer, car les glaciers qui etait dans l'eau ne seront plus une barriere pour ralentir leurs glissement vers la mer, comme il est bien indiquer vers le bas du texte:

    Fonte par les glaciers cotiers

    Le rechauffement des eaux serait lie' a la fonte des glaciers cotiers qui se termine dans la mer a des profondeurs allant jusqu'a 1.000 metres. Au niveau de la frontiere entre l'inlandsis et la mer, ils agissent comme des barrieres, empechant le glacier de glisser vers la mer.

    Fragilisees par la fonte des parties sous-marines exposee a un rechauffement de l'eau, ces barrieres ne joueraient plus leur role. Cela provoquerait un accroissement du flux des glaciers vers la mer, accelerant encore un peu plus la montee des eaux.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  12. #9
    Xoxopixo

    Re : Actu - Le Groenland et l'Antarctique pourraient fondre plus vite que prévu

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Gillesh38
    Néanmoins l'emploi du conditionnel ne peut signifier qu'une chose, c'est que ce modèle n'est nullement certain et que ses conclusions n'ont pas été validées suffisamment pour en faire une certitude, il est donc aussi normal de dire que ça pourrait être tout aussi bien le contraire, par définition (sinon ces conclusions seraient justement une certitude, aussi par définition ! ). Ca me parait quand même souhaitable de faire la différence entre prédictions avérées, et résultat de tel ou tel modèle.
    Je suis tout à fait d'accord.
    Il n'y a aucune certitude sur le devenir du climat.
    Sachant d'autre part, qu'on aura érradiqué tous les dromadaires (voir l'actu ici :http://forums.futura-sciences.com/co...auffement.html), et taxé l'ensemble des émissions de CO2, pourquoi le climat continuerait-il de se réchauffer ?

    La logique me semble ambivalente.
    Citation Envoyé par Candide
    Il n’y a pas de vérité absolue, soutient Dewey (avec d’autres penseurs américains), la science n’a pas pour mission de nous apporter la vérité, mais de retenir un ensemble d’hypothèses acceptables qui, un jour peut-être, seront réfutées. Il en va de même en matière morale : il ne faut pas, à l’instar d’un Kant tenter de trouver des justifications universelles pour prouver la solidarité entre les hommes, la simple expérience de la paix – de la paix sociale, entre autres – est là qui nous prouve son bien-fondé.
    « La vérité vit à crédit » comme le soulignait W. James, un de ses contemporains.
    http://cde.over-blog.fr/40-index.html
    Dernière modification par yoda1234 ; 11/07/2011 à 06h05.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

Discussions similaires

  1. Actu - Le niveau de la mer montera-t-il plus vite que prévu ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/05/2011, 11h55
  2. Actu - Infographie : les pôles fondent plus vite que prévu
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/03/2011, 13h10
  3. Actu - Réchauffement : le niveau de la mer s'élèvera-t-il plus vite que prévu ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 12
    Dernier message: 03/09/2008, 17h35
  4. Actu - Le niveau des océans pourrait-il monter plus vite que prévu ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/01/2008, 23h15
  5. L'Arctique semble fondre trois plus vite que prévu
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/05/2007, 14h24