Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 64

Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Dans la course aux énergies nouvelles et aux technologies toujours plus performantes, le passé fait parfois office de musée lourdaud&nbsp;de vieilleries&nbsp;reléguées au placard. Et pourtant,&nbsp;Kris de Decker, de&nbsp;Low Tech Magazine&nbsp;et&nbsp;No Tech Magazine,&nbsp;pense que nous devrions regarder dans le rétroviseur afin d'en retirer quelques bonnes idées...<br />
    La haute technologie est-elle une voie sans issue pour résoudre les problèmes auxquels notre société est confrontée ? Comment...

    Lire la suite : Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    GillesH38a

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    ça me fait plaisir de lire autant de choses intelligentes d'un coup sur FS ...

  4. #3
    Yaourt à la viande

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Ditto !
    Cet homme dit des choses intelligentes.
    "Cette signature est le résultat d'une expérience ratée sur un bretzel"

  5. #4
    atreyu64

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Oui, enfin quelqu'un qui nous parle d'un vrai développement durable plein de bon sens !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    L'ydil MyO

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    je suis perplexe...

    Si une technologie quelconque produit bp plus d'énergie que celle nécessaire à sa fabrication et son fonctionnement, alors pas besoin d'énergie fossile !

    j'ai l'impression d'un rejet un peu rapide des sources d'énergies non conventionnelles...

  8. #6
    sliders_alpha

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Certains envisagent même d’utiliser l’ingénierie la plus sophistiquée pour combattre le réchauffement climatique par exemple…
    et alors? une solution est une solution, si ça fonctionne...

    Il y a bien des choses à apprendre de l’époque préindustrielle, explique convaincu Kris de Decker. Notamment dans le fait que l’énergie mécanique dépendait directement de l’énergie produite
    heuu, comment on apporte l'energie mecanique dans un foyer? et a quoi elle me servirais? je n'ai que des appareil qui fonctionne a l'electricité, il faudrait une dynamo sur chaque appareil, quel avantage?

  9. Publicité
  10. #7
    Tarkis

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Le plus souvent, pour concevoir une société durable, on ignore les technologies anciennes. On s’en moque. On regarde de haut les technologies de nos ancêtres.
    Je ne connais personne qui se moque des technologies du passé

    Nos technologies dépendent trop des énergies fossiles.
    Pourquoi? A cause du réchauffement? Premièrement, le réchauffement n'a pas que des mauvais côtés, bien que l'on ne parle que très rarement des bons côtés, qui sont loin d'être négligeables. Deuxièmement, nous les utilisons car elles sont moins chères pour l'instant dans beaucoup de domaines. Si nous utilisions d'autres technologies, le coût de beaucoup de produits et services augmenterait beaucoup, ralentissant de fait le progrès vers des sources d'énergie meilleures.


    Pour Kris de Decker, notre approche actuelle de la technologie est vouée à l’échec parce qu’elle dépend énormément des carburants fossiles.
    Quel échec? Dans le passé de la terre, il y avait parfois des concentrations bien plus élevées de CO2 dans l'atmosphère, et la vie pullulait. Aussi, nous avons assez de carburant fossiles pour les 50 prochaines années au moins. D'ici là, nous aurons développé l'utilisation d'autres sources d'énergie qui seront moins chères.

    Mais surtout, même les technologies durables qu’on envisage pour remédier au problème énergétique ont besoin d’énergie fossile pour fonctionner et être fabriquées.
    Pas du tout! Nous utilisons l'énergie fossile dans leur fabrication parce que c'est la méthode la plus efficace que nous connaissons.


    Le silicium des panneaux solaires, les structures en aluminium des éoliennes, les voitures électriques…, la plupart des technologies vertes sont énergétiquement coûteuses à fabriquer. Il faut beaucoup de chaleur pour fabriquer l’acier et le silicium qui les composent. Les panneaux solaires ont une durée de vie limitée, les batteries de stockage des énergies renouvelables également. « Nous allons donc avoir besoin de carburant fossile pour faire fonctionner une société fondée sur les énergies renouvelables. Ce qui signifie que les coûts de production des technologies écologiques vont croître avec l’explosion des coûts des carburants fossiles. » Les écotechnologies reposent trop souvent sur des mythes, dénonce le journaliste.
    Faux encore. Les panneaux solaires produisent bien plus d'énergie qu'il en coûte à les produire. Certains ne nécessitent qu'une année pour produire l'énergie qui était nécessaire à leur fabrication. Les coût ne dépendent des énergies fossiles que d'une façon limitée. Dès que les énergies fossiles serons plus chères que d'autres source, les coûts n'en dépendrons plus, car on utilisera alors la source moins chère.

    Bon, je n'ai plus le temps pour réfuter la plupart du reste de l'article.

  11. #8
    Yaourt à la viande

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Citation Envoyé par Tarkis Voir le message
    Je ne connais personne qui se moque des technologies du passé.

    Ca n'est pas un argument.

    Citation Envoyé par Tarkis Voir le message
    Pourquoi? A cause du réchauffement? Premièrement, le réchauffement n'a pas que des mauvais côtés, bien que l'on ne parle que très rarement des bons côtés, qui sont loin d'être négligeables. Deuxièmement, nous les utilisons car elles sont moins chères pour l'instant dans beaucoup de domaines. Si nous utilisions d'autres technologies, le coût de beaucoup de produits et services augmenterait beaucoup, ralentissant de fait le progrès vers des sources d'énergie meilleures.
    Les bons cotés du réchauffement climatique.....
    Il va fallloir développer, puis ensuite faire une comparaison avec les effets délétères (Qui ne sont que théorique pour l'instant)


    Citation Envoyé par Tarkis Voir le message
    Quel échec? Dans le passé de la terre, il y avait parfois des concentrations bien plus élevées de CO2 dans l'atmosphère, et la vie pullulait. Aussi, nous avons assez de carburant fossiles pour les 50 prochaines années au moins. D'ici là, nous aurons développé l'utilisation d'autres sources d'énergie qui seront moins chères.
    Arrétez de tout ramener au réchauffement climatique, dont vous n'avez manifestement pas compris les enjeux (qui impliquent des temps courts / la fragilité des écosystèmes et de nos sociétés).

    Le problème n'est pas tant le réchauffement climatique que la dépendance en elle même à une source d'énergie dont le prix risque d'exploser dans les prochaines années, rendant le passage aux énergies alternatives bien plus complexe (car il faut les financer et les construires : ce qui implique investissement et énergie bon marché).
    Sans compter que les énergies alternatives employables à grande échelles n'existent toujours pas (et je ne parle même pas des projets solaires pharaoniques et complètement illusoires concernant le Maghreb.)




    Faux encore. Les panneaux solaires produisent bien plus d'énergie qu'il en coûte à les produire. Certains ne nécessitent qu'une année pour produire l'énergie qui était nécessaire à leur fabrication. Les coût ne dépendent des énergies fossiles que d'une façon limitée. Dès que les énergies fossiles serons plus chères que d'autres source, les coûts n'en dépendrons plus, car on utilisera alors la source moins chère.
    Bien sur.... Et entre temps on se sera mangé des récessions et on aura du composer avec une croissance molle....

    Bon, je n'ai plus le temps pour réfuter la plupart du reste de l'article
    Vous n'avez rien réfuté du tout.
    "Cette signature est le résultat d'une expérience ratée sur un bretzel"

  12. #9
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Bonsoir.
    Citation Envoyé par Tarkis Voir le message
    Nos technologies dépendent trop des énergies fossiles.
    Pourquoi? A cause du réchauffement?
    Et pourquoi pas parce quelles sont tous simplement limitées ?

    Citation Envoyé par Tarkis Voir le message
    Pour Kris de Decker, notre approche actuelle de la technologie est vouée à l’échec parce qu’elle dépend énormément des carburants fossiles.
    Quel échec? Dans le passé de la terre, il y avait parfois des concentrations bien plus élevées de CO2 dans l'atmosphère, et la vie pullulait. Aussi, nous avons assez de carburant fossiles pour les 50 prochaines années au moins. D'ici là, nous aurons développé l'utilisation d'autres sources d'énergie qui seront moins chères.
    Sans vouloir faire d'amalgame avec le passé, ses températures et sa faune, une énergie limitée correspond à un usage limité alors que le besoin va continuer. L'auteur peut envisager que c'est donc une conduite vouée à l'échec de ce point de vue.
    Dans 50 ans, sauf à être devin, on ne sait pas quelles solutions fiables seront développées et exploitées et encore plus dans 200 ou 500 ans.

    Citation Envoyé par Tarkis Voir le message
    Mais surtout, même les technologies durables qu’on envisage pour remédier au problème énergétique ont besoin d’énergie fossile pour fonctionner et être fabriquées.
    Pas du tout! Nous utilisons l'énergie fossile dans leur fabrication parce que c'est la méthode la plus efficace que nous connaissons.
    Ce qui caractérise actuellement un besoin ...

    Citation Envoyé par Tarkis Voir le message
    Le silicium des panneaux solaires, les structures en aluminium des éoliennes, les voitures électriques…, la plupart des technologies vertes sont énergétiquement coûteuses à fabriquer. Il faut beaucoup de chaleur pour fabriquer l’acier et le silicium qui les composent. Les panneaux solaires ont une durée de vie limitée, les batteries de stockage des énergies renouvelables également. « Nous allons donc avoir besoin de carburant fossile pour faire fonctionner une société fondée sur les énergies renouvelables. Ce qui signifie que les coûts de production des technologies écologiques vont croître avec l’explosion des coûts des carburants fossiles. » Les écotechnologies reposent trop souvent sur des mythes, dénonce le journaliste.
    Faux encore. Les panneaux solaires produisent bien plus d'énergie qu'il en coûte à les produire. Certains ne nécessitent qu'une année pour produire l'énergie qui était nécessaire à leur fabrication. Les coût ne dépendent des énergies fossiles que d'une façon limitée. Dès que les énergies fossiles serons plus chères que d'autres source, les coûts n'en dépendrons plus, car on utilisera alors la source moins chère.
    Ça serait faux si c'était ce qui était affirmé mais il n'est pas affirmé que ça coute "plus" mais que c'est simplement "couteux".
    Ensuite le raisonnement se repose sur une énergie future "moins" chère qui n'est justement pas encore développée sans en démontrer le moindre coût de développement.

    Citation Envoyé par Tarkis Voir le message
    Bon, je n'ai plus le temps pour réfuter la plupart du reste de l'article.
    Encore un effort.

  13. #10
    polo974

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Il y a pas mal de bon sens dans l'article,

    mais d'abord, il faut préciser un truc:
    le terme "les énergies fossiles" aurait dû être remplacé par "les hydrocarbures fossiles et le charbon", car en plus de les brûler, on en fait aussi tous les plastiques et les aciers...

    (ouf, on a encore l'alu et le bois...)

    Ensuite, transporter l'énergie des éoliennes vers les consommateurs (via la fée électricité),
    ou transporter le consommateur au pied de l'éolienne, il est plus que probable que ce soit la première solution la plus rentable (à quantité de matière première consommée/énergie produite), et comme l'énergie sera rare, il faut gratter le rendement.

    Ce qui est marrant, c'est la nuance entre "travail" et "énergie", mais oui, il s'agit de stocker un travail "manufacturier fini" en opposition au stockage de l'énergie "matière première brute".
    Jusqu'ici tout va bien...

  14. #11
    neon69

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    "Le plus souvent, pour concevoir une société durable, on ignore les technologies anciennes. On s’en moque. On regarde de haut les technologies de nos ancêtres."
    Je trouve cette assertion incroyable.
    J'ai l'impression de lire un pamphlet contre la technologie "actuelle" et un manifeste pour la décroissance.
    Dernière modification par myoper ; 30/07/2011 à 21h31. Motif: pour la clarté malgré les guillemets moins visibles

  15. #12
    atreyu64

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    En même temps pour maintenir la croissance sans le pétrole, il va falloir se lever bien tôt...

  16. Publicité
  17. #13
    trhode

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Je viens de comprendre à quoi cet article me met mal à l'aise. Le constat de Monsieur Kris de Decker quant à la finitude des ressources fossiles est le bon et je crois que la crise existentielle que vit nos sociétés en est le symbole. Conclure que l'on va droit dans un mur en basant 90% de notre production énergétique à partir de pétrole, gaz ou charbon est probablement compréhensible à partir du niveau du CM1. Cependant, mon malaise vient du postulat initial de cet article que nous ne regardons pas le passé pour innover. Comme dise nos amis les ricains (je les cite car il semble qu'il soit prêt a se battre pour le pétrole ): "What the fuck are you talkin' about?"
    Tous les jours, l'humanité travaille à améliorer son sort. Comment le ferait-elle en occultant ce qu'elle a appris et fait la veille ?
    J'ajouterai simplement que le passé nous enseigne également qu'il est toujours dangereux d'écouter les gens qui ont une idée simple pour répondre à des problèmes complexes.
    En allant au bout de la logique de Monsieur Kris de Decker (stocker le travail plutôt que l’énergie), nous pourrions également remettre en cause l'agriculture, n'est ce pas ?

  18. #14
    BioBen

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    C'est un article intéressant, mais je trouve que la critique est un peu "facile" et "tronquée".

    Le type dit grosso modo "on prend de haut les technologies du passé alors qu'elles sont quand même pas si mauvaises" et il prône un retour à ce "mode de vie" (stockage du travail et pas de l'énergie, etc) et à ces "technologies".

    Sauf que, en poussant un peu le raisonnement :

    - soit on est plus intelligent que nos ancêtres et on utilisera ces technologies mieux qu'eux. Il n'y a, dans ce cas, pas de raison que notre niveau de vie soit grandement affecté. Mais en même temps, on a beau être plus intelligent que nos ancêtres, personne ou presque ne veut ce retour en arrière, donc apparemment il y a quand même de bonnes raisons à ça. Peut-être parce qu'on sait bien qu'on est pas vraiment plus intelligent qu'eux et que l'on ne maintiendra pas un confort et un niveau de vie raisonnable avec ces technologies.

    - soit, comme il le prône, on ne considère pas nos ancêtres comme des débiles complets et on admet alors que l'on aura à subir les même maux : famines, épidémies, mortalité infantile, ...

  19. #15
    Tarkis

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    [QUOTE=Yaourt à la viande;3648829Ca n'est pas un argument.[/QUOTE]
    Et alors?

    Les bons cotés du réchauffement climatique.....
    Il va fallloir développer, puis ensuite faire une comparaison avec les effets délétères (Qui ne sont que théorique pour l'instant)
    Je suis tout à fait d'accord.

    Arrétez de tout ramener au réchauffement climatique, dont vous n'avez manifestement pas compris les enjeux (qui impliquent des temps courts / la fragilité des écosystèmes et de nos sociétés).
    Je pense que j'ai bien compris les enjeux. Par contre, je me demande si vous êtes au courant de la robustesse de la vie et de notre société humaine. D'ailleurs, c'est la perte d'habitat, la surchasse/surpêche et la pollution qui sont de loin les causes les plus importantes de la déstabilisation des écosystèmes.

    Le problème n'est pas tant le réchauffement climatique que la dépendance en elle même à une source d'énergie dont le prix risque d'exploser dans les prochaines années, rendant le passage aux énergies alternatives bien plus complexe (car il faut les financer et les construires : ce qui implique investissement et énergie bon marché).
    Sans compter que les énergies alternatives employables à grande échelles n'existent toujours pas (et je ne parle même pas des projets solaires pharaoniques et complètement illusoires concernant le Maghreb.)
    Nous ne sommes dépendant des énergies fossiles que dans le sens que nous serions très affectés si nous n'y avions tout à coup plus accès (comme lors d'un embargo). Cependant, nous n'aurons pas de problèmes à progressivement migrer vers les autres sources que nous utilisons déjà. Les panneaux solaires par exemple sont déjà fonctionnels; il n'y a aucun investissement à faire pour les utiliser, c'est juste qu'ils ne sont généralement pas compétitifs pour le moment. Le prix du pétrole ne va pas décupler en un jour et rester élevé. Une augmentation importante et à long terme mettra du temps avant de s'imposer, nous donnant le temps de nous adapter. Si le pétrole était si risqué, les compagnies investiraient plus dans des plans de secours, en moyenne.

    Bien sur.... Et entre temps on se sera mangé des récessions et on aura du composer avec une croissance molle....
    Allez voir des statistiques sur la croissance mondiale des cent dernières années...

  20. #16
    Tarkis

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Bonsoir.
    Ce qui caractérise actuellement un besoin ...
    Besoin pour quoi?


    Ça serait faux si c'était ce qui était affirmé mais il n'est pas affirmé que ça coute "plus" mais que c'est simplement "couteux".
    Ensuite le raisonnement se repose sur une énergie future "moins" chère qui n'est justement pas encore développée sans en démontrer le moindre coût de développement.
    Le texte semble clairement dire qu'il est impossible de rendre les énergies propres vraiment propres parce qu'elles utilisent des énergies fossiles durant leur production. Or tout ce que je veux dire c'est que l'on pourrait remplacer l'énergie fossile utilisée lors de la production par de l'énergie propre. Ces technologies ont donc vraiment le potentiel de remplacer entièrement les énergies fossiles.


    Encore un effort.
    C'est une question de temps, pas d'effort.

  21. #17
    Tarkis

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Citation Envoyé par neon69 Voir le message
    Je trouve cette assertion incroyable.
    J'ai l'impression de lire un pamphlet contre la technologie "actuelle" et un manifeste pour la décroissance.
    Cela sonne un peu comme ça n'est-ce pas? D'ailleurs, les technologies actuelles ont évolué des technologies du passé. Celles qui ont disparu l'ont fait car elles n'étaient plus compétitives. Dans les documentaires que j'ai vu sur les technologies du passé, je n'ai entendu que louanges pour l'ingéniosité de nos ancêtres.

  22. #18
    BioBen

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Tarkis : Je pense que tu brasses beaucoup d'air, mais que tu n'as aucune conscience des réalités sous-jacentes.

    Avec les fossiles, tu consacres 1 unité d'énergie pour en produire entre 50 et 100.

    Avec le solaire photovoltaique, tu consacres 1 unité d'énergie pour en produire 2.

    A production constante, la différence énergétique doit être fournie par le travail humain. Adieu chercheurs, penseurs, étudiants, .... qui ne font que consommer des matières premières sans en produire et bonjour agriculteurs, paysans, pêcheurs, ...

  23. Publicité
  24. #19
    polo974

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    ...
    Avec les fossiles, tu consacres 1 unité d'énergie pour en produire entre 50 et 100.
    Non !
    Pas pour en produire, pour en extraire, et c'est là où beaucoup de choses changent...

    Bon, en visitant les 2 sites indiqués (en gros: moins et pas de techno.com) , ça ne brille pas d'intelligence...

    Mais, bon, les moustiques survivront.
    Jusqu'ici tout va bien...

  25. #20
    BioBen

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Pas pour en produire, pour en extraire, et c'est là où beaucoup de choses changent...
    En effet, mauvaise formulation de ma part.

    Mais contrairement à toi, je ne peux pas éditer mes messages, donc il faut m'accorder le bénéfice du doute

  26. #21
    Dlzlogic

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Bonjour,
    Comme je suis incompétent en la matière et que de toute façon je ne suis pas sûr d'avoir les informations exactes, je préfère essayer d'aborder le problème sous un autre aspect, strictement quantitatif.
    Pour les besoins en eau, pour une utilisation "à la française", la superficie nécessaire par habitant est de l'ordre de 100 m².
    J'aimerais bien faire ce calcul, ou que quelqu'un m'aide à le faire, pour l'énergie.
    Les données sont
    1- l'énergie nécessaire par habitant
    2- l'énergie moyenne/m² fournie par le soleil.
    Une simple division donnera la superficie par habitant à réserver pour la réception et l'accumulation de l'énergie solaire.
    Je pense que ces 2 données doivent être assez faciles à trouver, au moins pour les pays européens.
    Merci d'avance.

  27. #22
    Tarkis

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Avec le solaire photovoltaique, tu consacres 1 unité d'énergie pour en produire 2.
    Ceci est faux. Le délai de récupération de l'énergie investie dans la production de panneaux solaires varie, mais peut être aussi courte qu'un an, et est en moyenne de quatre à cinq ans. La durée de vie par contre dépasse les vingt ans. Voici donc déjà un facteur au moins quatre. Cependant, il est important de garder à l'esprit que ce facteur, tant qu'il est significativement plus grand que un, n'a pas vraiment d'importance. La seule chose qui importe d'un point de vue économique est le coût total par unité d'énergie produite.

    A production constante, la différence énergétique doit être fournie par le travail humain. Adieu chercheurs, penseurs, étudiants, .... qui ne font que consommer des matières premières sans en produire et bonjour agriculteurs, paysans, pêcheurs, ...
    Je ne comprends pas votre raisonnement. Pourriez-vous clarifier?

  28. #23
    polo974

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    En effet, mauvaise formulation de ma part.

    Mais contrairement à toi, je ne peux pas éditer mes messages, donc il faut m'accorder le bénéfice du doute
    Je n'ai pas de droit particulier d'édition sur mes messages,
    si je remarque une fôôôte ou une imprécision dans les 5mn suivant le post, je corrige, mais chacun peut le faire.
    au-delà, on peut demander gentiment à un modérateur de corriger (de manière visible), si on a écrit une grosse bêtise... (ça m'est aussi arrivé. )

    Fin du HS.
    Jusqu'ici tout va bien...

  29. #24
    BioBen

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Citation Envoyé par Tarkis Voir le message
    Ceci est faux. Le délai de récupération de l'énergie investie dans la production de panneaux solaires varie, mais peut être aussi courte qu'un an, et est en moyenne de quatre à cinq ans.
    En solaire photovoltaïque ? Source ?

    La durée de vie par contre dépasse les vingt ans.
    Source pour le "dépasse" ?


    Voici donc déjà un facteur au moins quatre.
    Oui enfin non, on passerait d'un EROEI de 2 à un EROEI de 4 ou 5 si on prend la durée moyenne de retour que vous indiquez et la durée de vie de vingt ans... ça reste à des années lumières des fossiles hein.

    Cependant, il est important de garder à l'esprit que ce facteur, tant qu'il est significativement plus grand que un, n'a pas vraiment d'importance.
    Dans l'absolu ça serait vrai, mais en réalité si tu veux remplacer des sources qui ont un EROEI de 50 par des sources qui ont un EROEI de 10, faut bien trouver le complément quelque part.

    Je ne comprends pas votre raisonnement. Pourriez-vous clarifier?
    A production équivalente, l'énergie qui ne provient pas d'un stock doit être produite d'une autre façon, sauf à imaginer un saut magistral en intensité énergétique ... mais après on peut imaginer ce qu'on veut hein...

    Pour faire court, si vous n'avez plus de fossiles pour l'agriculture, vous ne pouvez pas vous permettre de n'avoir que 3% de paysans.
    Dernière modification par JPL ; 31/07/2011 à 19h23. Motif: Correction de balise

  30. Publicité
  31. #25
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Pour faire bref on peut très bien vivre heureux comme dans le passé : la preuve les amish. Mais qui a envie de vivre comme les amish (sauf les amish bien entendu) ? Le problème c'est qu'à terme sauf miracle dont je ne vois pas d'où il pourrait venir il va falloir faire un mix entre le mode amish et un mode utilisant quelques technologies évoluées (panneaux solaires, éoliennes... and what else ?). En attendant, dans une phase transitoire, l'énergie, l'eau, divers matériaux... vont devenir de plus en plus chers et ce sont toujours les mêmes qui trinqueront en premier, les autres pouvant maintenir encore assez longtemps leur niveau de vie.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    Yaourt à la viande

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Vous parlez d'un point de vue "ingénierie", mais il me paraît totalement illusoire de détacher le débat des problématiques économiques au risque de dévier vers du Yakafauk'on.
    "Cette signature est le résultat d'une expérience ratée sur un bretzel"

  33. #27
    Yaourt à la viande

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Pour faire bref on peut très bien vivre heureux comme dans le passé : la preuve les amish.
    Vous n'avez pas l'impression d'exagérer un peu ? Dans les années 70, nos "ancêtres" (pardon Papa, pardon Maman) ne vivaient pas comme des Amish.... ni même dans les années 50. Comme dit dans l'article, avec les progrès que l'on a fait par exemple au niveau de la consommation des moteurs et en se passant du superflue, il y aurait matière à réduire notre conso énergétique.
    Je ne me sens pas près de me passer des progrès de la médecine par exemple, mais perso, je ne change pas de I-truc ou de fringues tous les ans....
    "Cette signature est le résultat d'une expérience ratée sur un bretzel"

  34. #28
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Citation Envoyé par Yaourt à la viande Voir le message
    mais perso, je ne change pas de I-truc ou de fringues tous les ans....
    Moi non plus... et j'ai connu les années 50 (et même 40). Je suis donc à même d'apprécier tout ce que la technologie nous a apporté. Donc j'appartiens à une génération qui est allé d'émerveillements en émerveillements. Mais je crains que mes petits-enfants connaissent plutôt une évolution avec une pente inverse, et ce sera nettement plus dur pour eux. Il leur faudra apprendre justement à se limiter à des choses moins jetables, conçues pour durer, peut-être à n'avoir l'électricité, ou l'eau que durant certaines périodes de la journée.

    Ceci étant dit les propos rapportés dans l'actualité me paraissent quelque peu naïfs en prétendant qu'en revenant aux bonnes vieilles solutions d'autrefois un peu améliorées tout baignera dans l'huile. Ma vision personnelle de ce futur est beaucoup plus pessimiste car il faudra déconstruire dans la douleur, les crises économiques, l'augmentation des prix, le chômage et les rationnements une société qui avait évolué avec une vitesse prodigieuse, mais basée sur une double illusion : celle des ressources inépuisables et celle de la croissance perpétuelle.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  35. #29
    Dlzlogic

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Bonsoir JPL,
    Je suis un peu étonné de vos affirmations si tranchées.
    Il est très difficile de prévoir l'évolution des situations, mais pas impossible. Par exemple, la crise économique actuelle était prévisible, mais pas la date où elle se produirait.
    Par contre, il est impossible de prévoir les évènements.
    Probablement que j'ai à peu près votre âge, mais je suis d'accord avec Yaourth. Les choses sont beaucoup plus nuancées que cela.
    On en reparlera demain, si vous voulez bien.

  36. #30
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Technologies : le passé recomposé pour un futur plus simple ?

    Ma vision quelque peu pessimiste provient de deux certitude :
    • l'épuisement progressif des ressources (combustibles fossiles, minerais, uranium) qui va rendre celles-ci de plus en plus chères avant d'arriver à la raréfaction puis à la pénurie ;
    • l'illusion qu'il est possible sur une terre qui est un système clos d'avoir une croissance indéfinie. Or dans l'état actuel de l'économie seule la croissance pourrait assurer un équilibre financier et un plein emploi... et on voit ce qu'il en est déjà pour ces deux paramètres. Mais aller plus loin nécessiterait d'aborder des aspects politiques et économiques qui sont exclus par choix éditorial du forum.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Une pépinière pour les éco-technologies
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/05/2010, 08h27
  2. Les technologies du futur de la DARPA : cognition augmentée, mini-missiles...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/02/2007, 10h17
  3. Héritage agricole: legs du passé, passeport pour le futur
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/10/2006, 14h31
  4. TPE : Technologies écologiques du futur
    Par les-gnomes-voleurs-2slips dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/10/2005, 16h46