Une équipe de chercheurs de l'Institut de Myologie, animée par Marc Bitoun et Norma Romero sous la direction de Pascale Guicheney (Inserm U582 " Physiopathologie et thérapie du muscle strié "), a identifié sur le chromosome 19 le gène responsable d'une myopathie congénitale : la forme autosomique dominante de la myopathie centronucléaire.

Pour les malades, cette découverte permettra de poser un...{br}{br}Lire l'article : Le gène responsable d'une myopathie congénitale a été identifié {br}