Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 115

Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Plusieurs chercheurs européens effectuent un travail de pionniers pour explorer la possibilité de remplacer un jour toute la production de viande par de la culture in vitro de cellules souches. En plus d'éliminer la nécessité de tuer des animaux, cette technique apparaît comme beaucoup plus économe et sûre d'un point de vue écologique.
    La consommation de viande ne cesse d'augmenter dans le monde, posant de multiples problèmes. Si l'humanité optait pour une diète...

    Lire la suite : Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Pour des missions spatiales, je pense que ce serait une solution intéressante.
    Pour une utilisation terrestre... ça va être plus compliqué. Si on mange de la viande en occident, ce n'est pas parce qu'on en a besoin, mais par goût ou habitude.
    Alors, à moins d'un prix vraiment beaucoup plus faible, je doute que cette viande puisse s'imposer.

    Sinon, pourquoi pas ? La texture ne sera peut-être pas aussi intéressante que celle d'une bavette, mais on doit sans doute pouvoir obtenir quelque chose de comparable à du steack haché ou différentes farces... C'est déjà pas mal.
    Après, d'un point de vue santé, ce genre de viande peut-il apporter les mêmes vitamines et minéraux/métaux qu'une viande normale ? Sans toute la machinerie biologique autour, peut-elle avoir les mêmes qualités nutritionnelles qu'une viande issue d'un animal ? (ou mieux)

  4. #3
    DomiM

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    à leur donner des algues à manger autant utiliser directement Dilsea carnosa
    le steak de mer mais comme par hasard il est interdit en France
    Atout :
    Comestible, cuite au four, elle est connue sous le nom de dils dans les pays gaéliques. Elle entre également dans la composition de pains aux algues. Cependant, cette algue n'est pas autorisée à la consommation en France. C'est une algue très facile à utiliser pour confectionner des alguiers.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  5. #4
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    le steak de mer mais comme par hasard il est interdit en France
    Pas "comme par hasard" mais pour des raisons:
    http://www.anses.fr/PRL001.htm
    Considérant que le pétitionnaire n'apporte pas de données sur les contrôles qualité effectués (...)
    que les modalités des analyses présentées par le pétitionnaire ne sont pas fournies (...) les
    compositions détaillées en glucides polymériques, lipides, stérols, vitamines et
    minéraux n'ont pas été fournies (...)
    Considérant que la disponibilité des micronutriments et le métabolisme, la digestibilité, les
    interactions, la valeur nutritionnelle et l'éventuelle allergénicité de l'algue n'ont pas été indiqués
    par le pétitionnaire ;
    Bref, si tu veux la faire autoriser, il te suffit de financer une étude positive bien ficelée de cette algue

    Revenons à la viande In Vitro.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Keorl

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Sur le principe ça a l'air très prometteur, surtout si on arrive à faire un substitut crédible (d'abord pour les apports nutritionnels, puis au niveau du gout)
    En pratique, j'ai très peur des barrières que la bêtise humaine mettrait sur le chemin de la généralisation de tels produits.

  8. #6
    math-de-limoux

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Le souci est qu'en France, comme dans beaucoup de pays soit-disant développés, l'industrie agro-alimentaire cherche à mettre l'alimentation sous brevet afin de s'assurer le monopole sur celle-ci.

    Ainsi, les plantes cultivées et consommées depuis des siècles par nos ancêtres sont illégales à la vente. Non parce qu'elles sont toxiques, mais parce que l'industrie agro-alimentaire, en accord avec les gouvernements, a mis en place un système pour s'assurer le monopole :
    - Tout aliment doit être homologué pour pouvoir être commercialisé.
    - L'homologation coûte cher (notamment par la quantités d'études à mener sur l'aliment).

    Ainsi, les aliments séculaires qui ne rapportent rien à personne (puisqu'ils ne coûtent rien) ne voient pas de fonds se dégager pour leur assurer l'homologation. Et bien que totalement inoffensifs la plupart du temps (voir souvent meilleurs nutritionnellement), se trouvent par conséquent interdits de commercialisation.

    Il semblerait que la viande soit la prochaine sur la liste. Qu'on parvienne à produire de la viande en laboratoire et on décrètera que celle-ci est meilleure que la viande naturelle. Meilleurs parce que non sensible aux maladies, moins consommatrice de ressources naturelles.
    Mais surtout meilleure parce que produite par quelques rares groupes industriels disposant de la technologie requise. Ainsi auront-ils mis la main sur le monopole de la viande.

    Après le monopole de l'eau (qui ne paye pas aujourd'hui pour avoir accès à l'eau (alors qu'il y a un siècle on pouvait encore aller la chercher au puits).
    Après le monopole des fruits, légumes et céréales (les semences vendues aujourd'hui donnent des plants stériles).
    Voilà le monopole de la viande (la viande en tubes ne peut pas assurer seule sa survie, et encore moins se reproduire).
    Et bientôt celui de l'air (lorsque l'atmosphère sera devenue suffisamment toxique à cause des rejets de l'industrie, celle-ci viendra nous vendre de l'air "pur").

    Voilà ce que c'est que le monde du capitalisme : un monde où tout, absolument tout doit rapporter de l'argent.
    Et pas de l'argent à tout le monde. Non, de l'argent à ceux qui en ont déjà. De l'argent généré par ceux qui en ont besoin, pour ceux qui en ont déjà.
    Un bien joli monde en préparation.


    Non seulement un monde d'exploitation de l'homme par l'homme, mais qui plus est un monde au seuil de sa propre mort.
    Car quant tous les besoins vitaux humains seront assurés par l'industrie, et qu'il ne sera plus possible de survivre par ses propres moyens, il suffira d'une catastrophe naturelle pour que tout s'écroule : que les usines ne soient plus en mesure de produire, et plus un seul humain sur terre ne sera en mesure d'assurer ses besoins vitaux. Car il n'y aura plus de végétaux comestibles domestiqués, plus de viande d'animal domestiqué, plus d'eau potable, plus d'air respirable.
    Une bien triste fin que voilà pour une espèce qui aurait été capable de tellement mieux!


    A ceux qui pensent que mon discours est tout juste digne d'un mauvais film de science-fiction : rendez-vous dans 50 ans, nous verrons bien.

  9. Publicité
  10. #7
    streshydrique

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Bonjour, je réagis juste a cela, d'autres réagirons a d'autre inepties de ce poste.
    Après le monopole de l'eau (qui ne paye pas aujourd'hui pour avoir accès à l'eau (alors qu'il y a un siècle on pouvait encore aller la chercher au puits).
    L'eau n'a jamais était gratuite: que ce soit en cout économique ou pas. Quand la population utilisait des puits, les famille investissait dans la construction de celui-ci pour disposé de meilleurs condition de vie que précédemment, moins de temps et d'énergie pour aller la chercher, meilleurs qualité parfois...Et on est passé du système puits au réseau pour ces même raisons.

    Beaucoup de gens sur cette planète passe du temps a aller chercher de l'eau, parfois jusqu'à 2h par jour.Même si personne ne leurs demande de l'argent pour cette eau, c'est loin d'être un cout nul.
    On pourrais imaginer un système ou c'est la collectivité qui assume tous les cout de l'eau, mais alors là, c'est la porte ouverte au gaspillage, a la pollution...

  11. #8
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Car quant tous les besoins vitaux humains seront assurés par l'industrie, et qu'il ne sera plus possible de survivre par ses propres moyens,
    Je vous signale que c’est déjà le cas, et depuis très longtemps. Vous êtes auto-suffisant, vous?
    Cette remarque faite, merci de vous abstenir de considérations politiques, qui sont hors-charte. Le prochain message ne tenant pas compte de cette demande sera archivé sans préavis.
    Dernière modification par mh34 ; 13/09/2011 à 17h55.

  12. #9
    math-de-limoux

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Je suppose que la philosophie n'est pas de la politique.

    Par conséquent, et contrairement à mon message précédent, je m'abstiendrai de politique pour m'en tenir à la philosophie et aux faits.

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    L'eau n'a jamais était gratuite: que ce soit en cout économique ou pas. Quand la population utilisait des puits, les famille investissait dans la construction de celui-ci pour disposé de meilleurs condition de vie que précédemment, moins de temps et d'énergie pour aller la chercher, meilleurs qualité parfois...Et on est passé du système puits au réseau pour ces même raisons.
    Sauf qu'aujourd'hui quand on tire de l'eau de son puits, on doit s'acquitter d'une taxe proportionnelle à la quantité tirée. Donc l'eau est payante, non seulement en travail humain, mais AUSSI en argent.
    Et avant, on pouvait tirer de l'eau à la fontaine du village sans que les nappes phréatiques en soient pour autant asséchées. Etrange non?
    Sans parler des canaux d'irrigation à temps partagé qui ont quasiment disparu.

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Je vous signale que c’est déjà le cas, et depuis très longtemps. Vous êtes auto-suffisant, vous?
    Je ne le suis pas. Mais voyez-vous, il existe en France des personnes qui le sont encore. Alors oui, quand on habite dans une grande ville, ça semble difficile à imaginer, mais l'autosuffisance est encore aujourd'hui possible, mais pour combien de temps?

    Par ailleurs, la science sans réflexion sur son usage est selon moi un crime.
    Faire progresser la science est un fait. Mettre celle-ci en pratique sans en considérer les éventuelles conséquences relève pour moi de la plus profonde et dangereuse des bêtises.
    Dernière modification par math-de-limoux ; 13/09/2011 à 18h09.

  13. #10
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Bonjour, math-de-limoux
    Vous me semblez bien pessimiste! Mais, peut-être n'avez-vous pas tort...Concernant la production artificielle de tissus vivants, le docteur Alexis Carrel ("L'Homme Cet Inconnu") s'est illustré, il y a bien 50 ans en faisant vivre, en milieux de culture,
    un coeur de poulet qui est entré dans l'histoire. Dans son roman "Ravage", René Barjavel y fait référence. L'histoire se passe en 2052 (à peu près l'époque à laquelle vous proposez de prendre rendez-vous). Il explique que la viande est produite suivant l'extension du procédé du docteur Carrel, sur une grande échelle: les usines produisent des filets de sol de la taille d'une baleine!! Ravage est un roman catastrophe, non à cause de la viande synthétique mais par suite de la disparition brutale de l'électricité. Nul doute que l'on parviendra à produire de la viande par culture comme le coeur de poulet du docteur Carrel. Je n'ai pas de connaissances suffissantes en biologie pour prédire les difficultés que l'on ne va pas manquer de rencontrer car, l'organisme forme un tout très interactif mais on parviendra à les surmonter.
    Il y a une autre alternative: les organismes génétiquement modifiés (OGM). Ainsi, on a greffé, dans l'ADN d'une chèvre, Les codons permettant de produire les protéines d'une soie d'araignée: Néphyla Clavipes!! On les recueille dans le lait et on s'en sert pour faire des gilets pare-balle!! Plus récemment, on serait, semble_t_il, parvenu à greffer les mêmes gènes dans l'ADN de la pomme de terre. Pourquoi ne parviendrait-on pas à faire produire, un jour, de la chaire de langouste par les pommes de terre? Notez que, dans 50 ans (et je ne suis, bien sûr, pas concerné, à moins que la médecine ne fasse de très très sérieux progrès!) rien ne vous empèchera de cultiver, pour votre compte, des produits alimentaires naturels. Si on ne vous permet pas de les vendre, on ne vous interdira pas de les consommer. À l'époque en litige, vous disposerez, certainement, de robots très perfectionnés, aussi courants que les ordinateurs de nos jours et il vous sera facile de les programmer.
    Si même cela est interdit sur Terre, toujours à cette époque lointaine, l'accès à l'espace sera aussi aisè que la traversée de l'Atlantique aujourdh'huis et rien n'empèchera le genre humain de créer des colonie orbitales. D'ici là, si on a réussi à produire de la "matière étrange" dont l'existence est prévue théoriquement, on réalisera même ce que Jacques Vance imagine dans une de ses nouvelles de Science Fixion:" Chateaux en Espace". Des planétoïdes individuels, à la surface desquels on rétablit une gravité égale à 1 g grâce à un noyau hyperdense en matière étrange!! Bien sûr, c'est du rève de SF mais qui sait??
    J'espère que ce discours un peu shadock vous aportera quelque réconfort.
    Cordialement.

  14. #11
    Ryuujin

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Sauf qu'aujourd'hui quand on tire de l'eau de son puits, on doit s'acquitter d'une taxe proportionnelle à la quantité tirée.
    Ah bon ? Pas à ma connaissance.
    Il faut déclarer les points d'eau (ce qui souvent n'est pas fait) et ce qu'on compte y pomper, mais il n'y a pas de taxe.


    Non parce qu'elles sont toxiques, mais parce que l'industrie agro-alimentaire, en accord avec les gouvernements, a mis en place un système pour s'assurer le monopole :
    L'industrie agro-alimentaire se fiche pas mal de la concurrence que les "petits" pourraient leur faire.
    Par contre, ces règlementations leurs coutent une fortune : si elles pouvaient s'en abstraire, elles le feraient.

    Au reste, les variétés anciennes ne sont pas interdites, rien ne vous empêche d'en faire pousser. Je ne sais pas d'où vous sortez ça.
    Par contre, si vous voulez vendre des produits, vous devez pouvoir prouver qu'ils sont sains, et qu'ils sont bien ce que vous prétendez qu'ils sont.


    Pour en revenir au sujet, d'ici à ce que la culture de viande in vitro soit rentable, on a le temps...

  15. #12
    math-de-limoux

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Notez que, dans 50 ans (et je ne suis, bien sûr, pas concerné, à moins que la médecine ne fasse de très très sérieux progrès!) rien ne vous empèchera de cultiver, pour votre compte, des produits alimentaires naturels. Si on ne vous permet pas de les vendre, on ne vous interdira pas de les consommer.
    Pour pouvoir les cultiver, encore faudra-t-il pouvoir se les procurer.

  16. Publicité
  17. #13
    math-de-limoux

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Ah bon ? Pas à ma connaissance.
    Il faut déclarer les points d'eau (ce qui souvent n'est pas fait) et ce qu'on compte y pomper, mais il n'y a pas de taxe.
    Etes-vous sûr de vos sources?

    http://www.ladepeche.fr/article/2009...-gratuite.html

  18. #14
    Ryuujin

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Mais on peut déjà. Suffit d'avoir un jardin, et de connaitre quelqu'un qui a des poules et des coqs...
    Ça demande quasiment pas de soin, pas de technique de point, et c'est assez efficace.

  19. #15
    Tryss

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Citation Envoyé par math-de-limoux Voir le message
    Je ne vois que du conditionnel et du "potentiellement" dans cet article... Donc a moins que vous n'ayez une source qui montre que les points d'eaux sont effectivement taxés, Ryuujin a raison.

  20. #16
    Ryuujin

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Oui, je suis sûr de mes sources.
    L'article que vous citez parle de la "redevance irrigation" qui concerne les professionnels, et encore, au delà de 7000 mètres cubes par an. Ça représente la consommation moyenne de plus de 50 familles de 4 personnes.

    Cf Article L213-10-9.

  21. #17
    Sifo-Dyas

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Citation Envoyé par math-de-limoux Voir le message
    les plantes cultivées et consommées depuis des siècles par nos ancêtres sont illégales à la vente.
    L'immense majorité des variétés cultivées par nos ancêtres ont disparu pour être remplacées par des variétés plus productives, plus goûteuses, plus résistantes aux ravageurs et maladies.

    Les variétés de plantes qui poussent actuellement dans nos potagers (et bien plus encore celles qui sont dans les champs d'agriculteurs) ne sont pas cultivées depuis plus de 40 ans. Quelques rares variétés ont plus de 50 ans, et celles qui datent du XIX siècle sont exceptionnellement rencontrées (la tomate BrandyWine est la seule qui me vienne à l'esprit). Aucune n'a traversé plusieurs siècles, sauf chez les collectionneurs.

    Cite donc ces variétés qui ont été cultivées pendant des siècles et qui seraient "interdites". J'attends.

    les semences vendues aujourd'hui donnent des plants stériles
    Faux, archi faux, tu ne maîtrises pas le b a ba d'un domaine dans lequel tu joues au donneur de leçons. Les plants sous licence peuvent être reproduits sous réserve d'un paiement de royalties, les F1 ne donnent pas une descendance homogène mais rien là-dedans n'est stérile. Les variétés anciennes stabilisées sont tout à fait reproductibles et disponibles, mais les agriculteurs leur préfèrent les variétés "modernes". Ils doivent être fous...

    lorsque l'atmosphère sera devenue suffisamment toxique à cause des rejets de l'industrie, celle-ci viendra nous vendre de l'air "pur"
    .

    Car il n'y aura plus de végétaux comestibles domestiqués
    Tu penses sérieusement que les végétaux que nous consommons actuellement sont simplement "domestiqués" ? Ils n'existent tout simplement pas dans la nature. Le maïs, le colza sont des genres qui n'ont pas d'existence botanique dans le monde sauvage, les poireaux de 3 cm de diamètre, les tomates de 400 grammes, les blés qui ont des graines qui restent sur l'épi après avoir muri, les choux joliment pommés, etc. ne sont pas des plantes naturelles domestiqués, ce sont des mutants.

    A ceux qui pensent que mon discours est tout juste digne d'un mauvais film de science-fiction : rendez-vous dans 50 ans, nous verrons bien.
    Et bien oui ! Rendez-vous dans 50 ans, puisque grâce aux progrès de l'agriculture depuis la révolution verte, je sais que je pourrai vivre encore 50 ans, alors qu'à l'âge doré de "nos ancêtres", j'aurais été actuellement (45 ans) considéré comme un vieillard prêt à mourir. Et on se marrera bien en lisant tes élucubrations.

    Bon pour revenir au sujet, personnellement je n'ai rien contre, si on me laisse le choix entre la viande synthétique et la vraie viande, comme j'ai le choix entre le "cuir synthétique" et le vrai cuir.
    Cordialement. Sifo-Dyas

  22. #18
    Zelectron

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    On y est! en 1953 Frederik Pohl et Cyril Kornbluth ont publié Planète à Gogos, titre original, "The Space Merchants" la viande synthétique s'appelait dans le livre "Chicken Little" traduit en français par Poulgrain...une énorme masse de protéines artificielles animale, qu'il fallait découper pratiquement en continu sous risque d'envahissement.

  23. Publicité
  24. #19
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Citation Envoyé par Zelectron Voir le message
    On y est! en 1953 Frederik Pohl et Cyril Kornbluth ont publié Planète à Gogos, titre original, "The Space Merchants" la viande synthétique s'appelait dans le livre "Chicken Little" traduit en français par Poulgrain...une énorme masse de protéines artificielles animale, qu'il fallait découper pratiquement en continu sous risque d'envahissement.
    Le concept existait déjà dans Ravage (par René Barjavel), écrit en 1943.
    Certains restaurants avaient leur "bloc" de viande qui poussaient en cuisine (description de quelques lignes en début de roman)

  25. #20
    kalish

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Moi c'est un truc qui me tente depuis longtemps, principalement pour ne pas tuer les animaux, mais si on part de là, il peut venir des questions étranges. Si on accepte de manger un steak synthétique avec une bonne conscience, c'est que la souffrance de la bête doit se trouver dans le cerveau, dans ce cas là, peut on imaginer de produire un corps entier sans cerveau? Ou bien même serait il simplement suffisant d'éliminer du cerveau la "conscience", et la "souffrance" de l'animal en retirant/anesthésiant certaines parties identifiées du cerveau? Donc ne pas faire souffrir serait il simplement de ne pas permettre le développement de circuits neuronaux permettant la souffrance? Peut on appliquer ça à l'homme pour en faire ce qu'on veut? Peut on faire e qu'on veut des gens sédatés, inconscients et "insouffrants"? Bon d'accord ça va beaucoup trop loin, ça ressemble à une argumentation pour un pistolet paralysant qu'on vendrait à la police...
    Pour en revenir à l'article, peut-être que ces fibres musculaires nécessiteraient d'être stimulées, la viande de veau n'a pas le même gout que la viande de boeuf, ce qui ccouterait quand même de l'énergie je suppose.
    Sauf qu'aujourd'hui quand on tire de l'eau de son puits, on doit s'acquitter d'une taxe proportionnelle à la quantité tirée. Donc l'eau est payante, non seulement en travail humain, mais AUSSI en argent.
    Et avant, on pouvait tirer de l'eau à la fontaine du village sans que les nappes phréatiques en soient pour autant asséchées. Etrange non?
    Sans parler des canaux d'irrigation à temps partagé qui ont quasiment disparu
    Ca a plus un rapport avec le concept de propriété qu'avec celui de capitalisme, quand bien même ce serait vrai, ici on parle de propriété collective, parce que un groupe en a décidé ainsi, et qu'il n'a pas rencontré de résistance/contradiction assez forte.
    j'aspire à l'intimité.

  26. #21
    LXR

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    En plus écologique mais moins appétissant il y a aussi le steak de matière fécale. Au mois c'est du recyclage contrairement au steak de cellules souches. Dans tous les cas, même si l'aspect technique est possible (et c'est ce qui est mis en avant par ces articles), je doute fort que l'aspect gustatif soit au rendez-vous :
    - Le steak de matière fécale a une composition qui repose quasiment que sur les protéines
    - le steak de cellules souches ne reproduira pas une copie conforme d'un muscle bovin et toute son histoire (régime alimentaire du bovin, innervation du muscle, vascularisation du muscle,...)

    Dans les deux cas, la composition du steak n'est pas la même que la composition d'un steak naturel, donc pour le goût c'est : surprise!

    A tester, je préfère d'abord connaitre le goût du steak in vitro. Pour le steak fécal, j'attends l'avis des courageux
    Dernière modification par LXR ; 14/09/2011 à 14h49.

  27. #22
    Ryuujin

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Moi c'est un truc qui me tente depuis longtemps, principalement pour ne pas tuer les animaux, mais si on part de là, il peut venir des questions étranges.
    AMHA, c'est une façon de refuser des responsabilités : l'élevage, avant de "tuer les animaux", les fait vivre.

  28. #23
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Euh..dites, à vous lire tous, là...ben le végétarisme, finalement, c'est pas si mal ; je crois que je vais étudier la question de près...

  29. #24
    kalish

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    AMHA, c'est une façon de refuser des responsabilités : l'élevage, avant de "tuer les animaux", les fait vivre.
    mouais, à la limite du sophisme, les faire vivre à la matrix, c'est pas mon truc, c'est employé comme argument par les gens qui élèvent des taureaux pour les arènes, du coup votre patron peut bien vous abattre puisqu'il vous fait vivre non? C'est un peu ce que ça m'inspire, (sans offense) au pire on ne les fait pas naitre, et on n'est pas obligé d'être "fier" de les élever, vous ne pouvez pas faire croire aux gens que l'élevage est au bénéfice des animaux, surtout dans les conditions actuelles. Mais quand bien même ils seraient tous élevés et choyés individuellement, et brossés au lait d'amande douce ça aurait quelque chose de cruel de les élever pour les abattre que j'apprécierais d'éviter. A la limite les vaches laitières ok, et encore, élevées en plein air.
    j'aspire à l'intimité.

  30. Publicité
  31. #25
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Citation Envoyé par kalish Voir le message
    c'est employé comme argument par les gens qui élèvent des taureaux pour les arènes, du coup votre patron peut bien vous abattre puisqu'il vous fait vivre non?.
    Si la vie et la mise à mort sont sans souffrance, ou avec peu de souffrances, alors ces animaux n'ont-ils pas que gagné à l'affaire ?

  32. #26
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Personnellement je suis insensible à la sensiblerie (cette formulation est volontaire ). C'est un argument qui ne tient pas à mon avis. Nier ce que nous sommes, des omnivores, donc ni des carnivores ni des herbivores, c'est nier sa propre nature. En outre cette solution est inspirée par deux fausses idées : l'une est de croire qu'on aura la même consistance et le même goût, l'autre qu'on se nourrit uniquement pour ingérer des nutriments. Or ce n'est pas si simple.

    Par contre qu'on fasse des campagnes pour inciter à consommer plus de légumes et moins de viande ou de poisson (voir l'état désastreux des populations de poissons sur-pêchés), je suis tout à fait pour.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  33. #27
    kalish

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Justement, c'est ce dont je tente maladroitement de parler, l'éthique ne se situe pas là, pourriez vous appliquer ce raisonnement à l'homme? Je vais gagner un point godwin mais après tout, peut-être que la chambre à gaz ou un autre procédé fait pour tuer massivement ne soit pas si douloureuse que ça non? Il ne sagit donc pas de tuer dans la douleur ou non, bien que ce soit une problématique supplémentaire, il s'agit plutôt de ne pas s'approprier un autre être/corps, pour l'exploiter, à rapprocher chez l'homme du droit à l'intégrité physique. Donc il faut aussi passer par une notion de "conscience" de l'animal, pour dire que c'est franchement bien de manger une bête qu'on n'a pas tué. C'est un peu compliqué étant donné que les animaux ne se gèneraient pas pour en manger d'autres.
    j'aspire à l'intimité.

  34. #28
    kalish

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Personnellement je suis insensible à la sensiblerie (cette formulation est volontaire ). C'est un argument qui ne tient pas à mon avis. Nier ce que nous sommes, des omnivores, donc ni des carnivores ni des herbivores, c'est nier sa propre nature.
    Justement il ne s'agit pas de nier au contraire, puisqu'on dit bien, nous avons besoin de viande. Nous sommes aussi "naturellement" des tueurs, des violeurs et j'en passe, bien plus que de doux mathématiciens, sans l'éducation nous serions tout autre, nous sommes aussi dotés de la capacité à imaginer qu'un autre puisse souffrir, probablement est-ce nécessaire pour que le lien soial existe, et il se trouve que la souffrance n'a pas grand rapport avec la forme du museau, du nez ou la couleur de la peau, je pense en fait aux cas litigieux de viande de brousse ou de baleines. J'aimerais vous rappeler que les cochons font de véritables dépressions. Vous n'êtes pas sensible quand quelqu'un essaie de manger votre chien? La sensibilité doit beaucoup à la culture, en Angleterre, on ne mange pas de lapin, pare qu'on les aime, et personne ne trouve ça ridicule. (sauf les qq frenchies perdus à londres). S'idéaliser en surhomme insensible et prédateur, ce n'est pas nier sa nature d'être humain, c'est au contraire faire preuve d'un satisfecit bien connu qui empêche le changement depuis des milliers d'années. Je ne vois pas le rapport entre scientifique rationnel et être froid sans pitié, c'est un cliché de cinéma, bien confortable pour certains.
    Si vous avez le choix entre tuer un animal, ou ne pas le tuer, le tout avec le même bilan comptable, vous préférer tuer l'animal parce que c'est plus vrai? Effectivement ça n'est pas sensible, ça n'est même pas raisonnable.
    Dernière modification par kalish ; 14/09/2011 à 22h38.
    j'aspire à l'intimité.

  35. #29
    Ryuujin

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Mais Kalish : on a pas le choix entre le tuer et ne pas le tuer. On a le choix entre l'élever pour le tuer, et ne pas l'élever.

    Ton argumentation pourrait tout aussi bien s'appliquer à l'homme : pourquoi faire des gosses, alors que vivre est douloureux et qu'ils finissent toujours par mourir ?

    Va donc nous démontrer que l'animal aurait préféré ne pas vivre ; qu'il est toujours suicidaire par nature. Quand on a déjà mis les pieds dans un élevage, c'est pas ce qu'on voit.
    On peut avoir la volonté de vivre et de se reproduire malgré la douleur et la mort.

  36. #30
    kalish

    Re : Actu - Mangera-t-on un jour de la viande in vitro ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Mais Kalish : on a pas le choix entre le tuer et ne pas le tuer. On a le choix entre l'élever pour le tuer, et ne pas l'élever.
    Là je ne saisis pas la nuance, ce serait un devoir sacré de faire naitre, puis vivre ces animaux? Pour revenir un tantinet à la nature de l'homme, l'homme sélectionne souvent ce dont il a besoin pour se passer du superflu, cad qu'il optimise, c'est une manière d'optimiser.

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Ton argumentation pourrait tout aussi bien s'appliquer à l'homme : pourquoi faire des gosses, alors que vivre est douloureux et qu'ils finissent toujours par mourir ?
    C'est un peu fort, premièrement je l'ai déjà entendu, et je ne suis pas loin de le penser à titre privé, en plus les chinois ont fait quelque chose du genre, ça a eu des conséquences facheuses en termes de balance démographique, deuxièmement ce que j'essaie de dire est que justement on doit imposer des limites éthiques en fonction de critères qui n'ont rien de totalement objectif. Objectivement, le meurtre d'humains se résume ou peut se décrire en terme d'interactions physiques en tout genre (principalement électromagnétiques). Il y a nécessairement un moment où nous faisons intervenir des valeurs pour réguler nos comportements, et je ne crois pas qu'on puisse toujours invoquer la survie de l'espèce ou la prospérité individuelle. La question de savoir si on doit ou non valider l'exploitation d'un être vivant revient certes à faire un tantinet d'anthropomorphisme, mais sur des bases bien connues, on sait que nombre d'animaux ont une forme de conscience proche de la notre, pour peu que nous ayons la même entre être humains, on sait également que l'on peut montrer de l'empathie et nouer des liens émotionnels avec des animaux, qu'ils sont capables de comportements affectifs, et sociaux. Même les éleveurs peuvent s'attacher à leurs bêtes, et ils ne sont pas tous contents de les voir mourir, seulement "faut bien pour manger". Donc pourquoi ne pas leur accorder des droits? En fait c'est tellement recevable comme argument que c'est déjà présent dans la loi française, on a des réglementations concernant les élevages, ainsi que la façon d'abattre, la sensiblerie se situe donc sur le curseur, mais rien ne dit que ce curseur soit bien placé. On essaie (je ne sais pas si ça a été fait, je n'ai pas suivi l'affaire) d'interdire la corrida en espagne, non pas parce que les taureaux sont maltraités pendant leurs vie, mais parce qu'on s'amuse INUTILEMENT (et c'est ce qu'on doit juger avec cette possibilité) avec la mort d'un animal.

    Va donc nous démontrer que l'animal aurait préféré ne pas vivre ; qu'il est toujours suicidaire par nature. Quand on a déjà mis les pieds dans un élevage, c'est pas ce qu'on voit.
    Ca n'est pas très logique non? Si il ne vit pas, il ne peut avoir aucune préférence (ou alors c'était de l'humour).A voir vu un élevage, n'implique pas qu'on les a tous vu, il y en a d'abominables, vraiment, d'autres des mieux, bien sûr on ne peut pas leur demander, mais du coup c'est aussi facile de leur faire dire qu'ils sont "heureux".

    On peut avoir la volonté de vivre et de se reproduire malgré la douleur et la mort.
    Je suis d'accord, mais je ne vois pas trop le rapport, les gens continuent de vivre et de se reproduire malgré la souffrance donc on ne doit pas améliorer leur condition? Je ne crois pas que la culture de viande in vitro mènera à l'extinction de la race charolaise.
    En fait j'y vois deux autres avantages, le premier, c'est que les repas interconfessionnels seront moins tendus/problématiques, le deuxième c'est qu'on pourra goûter à la viande de chat, de chien, et d'être humain pourquoi pas?
    j'aspire à l'intimité.

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Hépatite E : attention à la viande trop peu cuite !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/05/2011, 11h25
  2. Actu - Bonus : de la viande fraîche de dinosaure au supermarché
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/04/2011, 10h53
  3. Actu - La consommation de viande ferait grossir
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 16
    Dernier message: 01/08/2010, 23h58
  4. Actu - Vers des poumons reconstitués in vitro
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/06/2010, 12h45