Deux informaticiens ont obtenu un bon succès médiatique avec la démonstration qu'il est possible, en y mettant beaucoup de moyens, de pirater des échanges entre un ordinateur et un site sécurisé, en exploitant une faille connue de TSL 1.0. Mais le risque est très faible et disparaît avec TSL 1.1 et 1.2. Problème : ces deux versions tardent à être adoptées.
Juliano Rizzo et Thai Duong, deux informaticiens spécialisés dans la sécurité, avaient prévenu tout le monde : lors de la conférence...

Lire la suite : Les sites sécurisés HTTPS menacés, enfin pas trop...
Les actualités Futura-Sciences