Les résultats d'une étude sur le bisphénol A tendraient à montrer que l'exposition in utero à ce perturbateur endocrinien engendrerait des troubles comportementaux chez les fillettes de 3 ans, comme la dépression ou l'hyperactivité.
Les fillettes exposées au bisphénol A lorsqu'elles étaient in utero montrent davantage de troubles comportementaux à l'âge de 3 ans que celles dont la mère avait absorbé un plus faible niveau de ce composant chimique très répandu, selon une étude...

Lire la suite : Le bisphénol A in utero engendrerait l'hyperactivité chez les filles
Les actualités Futura-Sciences