Cette semaine, la Russie doit lancer la mission Phobos-Grunt, qui embarque le petit orbiteur chinois Yinghuo-1 et qui devrait se poser sur Phobos, un minuscule satellite de Mars, puis en rapporter des échantillons. Une mission à haut de risque qui sera suivie de peu par le lancement, le 25 novembre, du gros rover Curiosity, chargé d'explorer la surface de Mars.
Quinze ans après l'échec retentissant de la mission russe Mars 96 et avec un retard de plusieurs années sur son...

Lire la suite : Phobos-Grunt : départ imminent d'une mission aller et retour vers Mars
Les actualités Futura-Sciences