Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Actu - La banquise arctique bat des records de fonte



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - La banquise arctique bat des records de fonte

    Des chercheurs ont étudié la fonte de la banquise arctique depuis mille quatre cent cinquante ans. Il en ressort que depuis quarante ans, cette fonte s'accélère et bat tous les records. Une période extrêmement longue, correspondant à une intensification de l'activité humaine.
    « La durée et l'ampleur actuelles de la fonte de la banquise semblent être sans précédent au cours des mille quatre cent cinquante dernières années. » C'est la conclusion qui ressort d'une étude...

    Lire la suite : La banquise arctique bat des records de fonte
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    skept

    Re : Actu - La banquise arctique bat des records de fonte

    "C’est aussi ce phénomène – un courant apportant les eaux chaudes du nord de l’Atlantique vers l’Arctique – qui avait été responsable de la fonte de la banquise pendant le Petit Âge glaciaire (1550-1850)."
    C'est en effet une des points surprenants de ce papier : la courbe de fonte (dommage qu'elle ne soit pas reproduite sur 1500 ans) suggère que la banquise aurait plutôt augmenté pendant l'Optimum médiéval, et diminué pendant le PAG. En fait, la diminution du PAG, au moment où elle est la plus prononcée (1450-1600), est la plus importante de toute la série en dehors bien sûr de la période récente (1950-présent).

    Il est possible que la banquise arctique ait connu un minimum plus prononcé qu'aujourd'hui vers 8-9 ka BP, c'est-à-dire au début du Holocène. Mais la cause en était le forçage orbital régional de l'époque (voir par exemple ce papier dans EOS 2006). Ce forçage solaire local d'origine astronomique a été stabilisé depuis, donc au cours des quatre ou cinq derniers millénaires, on ne pense pas que la banquise a connu de fluctuations très importantes (voir par exemple Polyak et al 2010). Ce qui fait que les chercheurs sont conduits à voir dans la baisse actuelle l'expression d'un forçage inédit, les GES étant bien sûr de bons candidats. Mais pas qu'eux dans le domaine anthropique, parce que d'autres facteurs comme les transferts de suies de carbone ont contribué, par diminution de l'albedo quand ils se déposent sur la glace (par exemple voir Ramanathan et Carmichael 2008). A long terme, c'est cependant le forçage GES dont on attend qu'il ait le plus d'importance, avec les variations régionales de courants océaniques et de vents comme modulateurs du rythme de fonte.

  4. #3
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - La banquise arctique bat des records de fonte

    Cette diminution de la banquise au PAG est peut être à corréler à une diminution de l'intensité du vortex polaire et à son éclatement favorisant aussi des vagues d'air froid sur l'Eurasie mais ça ne colle pas bien avec une implication des UV
    Pour les suies, c'est clair en effet: ce sont d'excellents candidats au même titre que les GES, il faut alors regarder dans le détail pour cerner les influences respêctives
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  5. #4
    skept

    Re : Actu - La banquise arctique bat des records de fonte

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Cette diminution de la banquise au PAG est peut être à corréler à une diminution de l'intensité du vortex polaire et à son éclatement favorisant aussi des vagues d'air froid sur l'Eurasie mais ça ne colle pas bien avec une implication des UV
    Cette histoire d'UV est intéressante en effet, mais j'ai du mal à retrouver mes petits (entre les incertitudes sur la corrélation / anticorrélation entre irradiance totale et irradiance spectrale UV d'une part, et les effets de couplage stratosphère-troposphère-circulation d'autre part) !

    Un vortex polaire faible (hypothèse PAG en régression de banquise arctique) pourrait en partie provenir d'un faible gradient tropiques-pôles, lui-même consécutif à un faible réchauffement de la stratosphère tropicale par les UV... c'est ça? Dans ce cas, il faudrait savoir si les faibles UV viennent de cycles solaires faibles (hypothèse où ils sont corrélés avec l'irradiance totale) ou de cycles solaires forts (hypothèse où ils sont anticorrélés avec l'irradiance totale).

    Il est à noter que la baisse maximale prémoderne de la banquise arctique n'est pas attestée au maximum du PAG (qui est plutot entre 1650 et 1750 de mémoire), mais avant, vers 1450-1600.

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Actu - En Arctique, la fonte des glaces relâche des pesticides
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/07/2011, 12h35
  2. Actu - Une nouvelle carte de l'épaisseur de la banquise arctique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/06/2011, 11h11
  3. Actu - Banquise arctique : le satellite IceSat met en évidence une fonte rapide
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/07/2009, 15h55
  4. Actu - Fonte de la banquise en Arctique : un emballement est possible
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/11/2007, 12h35
  5. Idée nouvelle concernant la fonte accélérée de la banquise dans l'océan Arctique?
    Par benedict dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/08/2007, 10h05