Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

L'estocade aux sacs jetables



  1. #1
    RSSBot

    L'estocade aux sacs jetables

    Les sacs de caisse en plastique, non biodégradables, sont devenus les symboles insupportables d'une société de consommation dite du "Jetable " qui pour une utilisation minime met en danger toute la chaîne de la vie pendant des centaines d'années. {br}{br}Lire l'article : L'estocade aux sacs jetables {br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. Publicité
  3. #2
    azt

    Re : L'estocade aux sacs jetables

    D’après un sondage réalisé par le CSA pour le WWF, fin avril 2005, 83 % des Français jugent positif le fait que « certains supermarchés et magasins ne donnent plus de sacs plastique jetables à leurs clients afin de réduire les pollutions que créent ces sacs ».79 % des français ont déjà adopté une alternative durable au sac jetable. En outre, les21 % restants sont à 89 % prêts à adopter un sac ou un cabas réutilisable. Ce sont donc 97 % des Français qui sont potentiellement disposés à se défaire du sac jetable !
    Savez vous où l'on peut trouver les détails de ces statistiques ?
    Ils me paraissent un peu surréalistes.
    Merci
    AZT qui se sentirait un des ultimes partisants du sac plastique , si ces chiffres étaient vrais !
    (recyclable ou non,je ne vais pas acheter les jolis grands sacs noirs qui seraient du plus bel effet dans l'appartement. Et je ne dis pas l'odeur pour les gourmets si j'attend d'avoir rempli le sac avant d'aller le mettre dans la poubelle)

  4. #3
    ar0469

    Re : L'estocade aux sacs jetables

    Bonjour à tous,

    J'ai lu cet article avec attention.

    Je pense qu'il s'agit là d'un mauvais procès qui est fait au sac plastique jetable.
    Et cela même si les arguments avancés qui ne sont pas nouveaux, sont pertinents.

    Beaucoup de ces arguments peuvent être discutés.
    Dont par exemple celui concernant les bilans énergétiques et d'impacts environnementaux entrant dans les process de la fabrication comparée de sacs jetables en PVC, et de sacs biogégradables.

    Pour ces derniers, nombres d'effets induits indirects, nécessaires pour la fabrication n'ont pas été abordés, alors qu'ils l'ont été pour la production des sacs PVC.

    Je n'entrerai pas dans la polémique, et ce serait par ailleurs trop long, car il faudrait reprendre tout l'article et commenter chaque paragraphe.

    Non, telle n'est pas le but de mon intervention.

    L'article est accompagné, comme à chaque fois dans ce genre de dénonciations, montrant à qui veut le voir, de photos chocs de sacs plastiques souillant l'environnement, soit au sortir d'une décharge mal gérée ou plus communément n'importe où dans la campagne.
    Cela permet d'emporter l'adhésion de la masse populaire.

    Dont acte.

    Souvenons nous pourtant ...il n'y a pas si longtemps, sur tous les sacs plastiques d'une chaîne d'hypermarché, publicité était faite sur l'utilité du sac en question qui par sa réutilisation sous forme de sac poubelle et sa récupération finale en incinérateur, permettait de produire l'énergie nécessaire à la consommation d'une ampoule de 60 watts pendant 10 minutes. Cela est d'ailleurs souligné dans l'article, de même qu'il est souligné que c'est discutable et je suis d'accord là dessus.

    Il a fallu une décharge scandaleusement mal gérée pour mettre le feu aux poudres, et pour que l'on accable ce malheureux sac en PVC de tous les maux du monde.

    La vérité selon moi, et évidemment c'est discutable, est ailleurs.

    En surfant sur la vague écologique, les grandes surfaces ont emboîté le pas aux pourfendeurs du sac PVC. Et ce pour une bonne raison : le coût.
    A 1 centime d'euro en moyenne le sac acheté en gros, faites le calcul, cela représente 180 millions d'euros économisés pour 18 milliards de sacs plastiques distribués, comme il est dit dans l'article.
    Une autre grande surface qui avait compris depuis longtemps ou était son interêt, avait d'ailleurs mis en pratique le sac réutilisable payant (avec marge) et échangeable gratuitement à vie .... ?

    C'est ici la raison essentielle du revirement écologique des grandes surfaces. L'aubaine était trop bonne pour être manquée.

    Mais ceci est accessoire.

    La véritable raison du problème engendré par le sac PVC, et qui tient au fait que s'il n'est pas détruit convenablement par incinération, (les sous produits de l'incinération : dioxyne en particulier sont discutables, quant à l'élimination des rejets - c'est une affaire de coût), il souille l'environnement, et pour longtemps, tient à un fait UNIQUE et ESSENTIEL :

    Beaucoup d'utilisateurs de sacs plastiques PVC sont des "Cochons" qui manquent totalement de respect pour leur environnement et celui de leurs congénères. Ce sont d'ailleurs probablement les mêmes qui jettent leur mégots non éteints par la fenêtre de leur véhicule en conduisant.

    Il s'agit donc en fait seulement d'un problème de savoir vivre et de respect de l'environnement, qui sont le principe actif de tous ces maux.

    En supprimant les sacs PVC, on ne supprimera pas le manque de respect à son environnement d'une manière générale. Par contre, on supprimera des emplois. C'est dailleurs déjà commencé, pour autant que je le sache.

    Moralité : Beaucoup de pollutions pourraient être simplement évitées par la suppression de comportements irresponsables.
    Alain

  5. #4
    invité576543
    Invité

    Re : L'estocade aux sacs jetables

    Bonjour,

    Je dois avouer que je ne comprends pas bien cet accent mis sur le sac jetable. En termes de consommation de pétrole, de pollution par du plastique non dégradable, d'incitation à incinérer, etc. ce n'est qu'une toute petite partie en masse du total.

    Même dans un retour des courses d'un supermarché, les sacs jetables ne sont qu'une partie minimes des emballages en plastique, dont de nombreux inutiles. Une pellicule photo (ça existe encore) est vendu dans un boîtier métallique, lui-même dans une boïte en plastique, elle-même dans une boîte en carton, elle-même sous un blister en plastique. Mettre ça dans un sac jetable avec plein d'autres choses ne rajoute que très marginalement aux emballages inutiles.

    Au lieu de se polariser sur un symbole, dont la tare principale semble être la visibilité, ne devrait-on pas essayer de voir plus large, s'attaquer à toute la production de plastique et leur élimination, s'attaquer au comportements (comme le propose ar0469), mettre en place le compostage (comme le suggère quand même le dossier)?

    Peute-être les sacs serait un commencement, mais le risque est que les gens acquièrent bonne conscience à peu de frais, et s'arrêtent là...

    Cordialement,

  6. #5
    azoth

    Re : L'estocade aux sacs jetables

    Bonjour,

    J'ai vu il y a quelques mois sur Arte un documentaire sur un laboratoire Indien qui fabrique de l'essence avec des sacs en plastique.
    Apparemment c'est rentable.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Démostène

    Re : L'estocade aux sacs jetables

    Citation Envoyé par ar0469
    Bonjour à tous,

    ...Il a fallu une décharge scandaleusement mal gérée pour mettre le feu aux poudres, et pour que l'on accable ce malheureux sac en PVC de tous les maux du monde.

    Moralité : Beaucoup de pollutions pourraient être simplement évitées par la suppression de comportements irresponsables.
    Salut,
    Il me semble que l'exemple repris le plus souvent par les médias est celui d'une décharge à ciel ouvert dans la région de Marseille, ou l'on voit un "grillage de protection" saturé de sacs emportés par le vent.
    Si il est vrai que l'incinération me parrait, si elle est bien menée dans le respect des normes et encore mieux, en cogénération, le moindre mal, je ne peux que m'accorder avec l'avis que les gens sont "des cochons" pour la plupart.
    Dans le temps, dans les écoles, on faisait "ramasser les papiers dans la cour" comme punition, je trouve que c'était une bonne idée car ça éduquait au respect de la propreté.
    Actuellement il m'arrive souvent de voir des gens jetter à terre leurs papiers alors que parfois des poubelles se trouvent à moins de 3 mètres d'eux ! ( Bruxelles centre ville) ... No comment!
    Le principal problème des sacs plastiques est qu'ils sont facilement déplacés par les éléments naturels comme la pluie et le vent, et se retrouvent dispersés dans la nature, causant des dommages "collatéraux" comme quant il se retrouvent dans la mer et sont la source de mort pour de nombreuses espèces animales.Et ce n'est q'un exemple non limitatif.
    Il est certainement vrai que les GS ont aussi un interêt financier à leur suppression, ou leur remplacement par du "réutilisable".
    @++
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. durcir le sacs
    Par baghdad dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/10/2007, 17h38
  2. Les sacs biodégradables
    Par sofily dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/10/2007, 12h37
  3. TIPE: sacs biodégradables
    Par Pouif65 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/09/2006, 19h33
  4. Comment économiser sur les mouchoirs jetables ?
    Par shokin dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 55
    Dernier message: 24/01/2006, 19h38