Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 111

Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Les OGM font débat, pour des raisons éthiques, socioéconomiques ou sanitaires. Mais une étude française vient d'apporter la preuve que les OGM ne sont pas toxiques pour les organismes qui s'en nourrissent. Pourtant des voix dissonantes persistent.
    Un des grands débats des OGM porte sur la question de leur dangerosité sanitaire. Si les anti-OGM semblent persuadés de leur danger, ils ont pourtant du mal à trouver des études scientifiques sérieuses l'attestant. Depuis quelques...

    Lire la suite : OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Soltek

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    "Et les résultats sont sans appel : parmi les 24 études auscultées, aucune ne montre une quelconque toxicité, indiquant que les OGM sont sains d’un point de vue toxicologique."

    La généralisation de 24 produits à l infini est curieuse mathématiquement !

    ce sont leurs collègues qui ont prétendu que l on pouvait nourrir des vaches avec des carcasses de mouton sans danger ! ?

  4. #3
    Ashokan

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Le problème des OGM n'est pas leur toxicité intrinsèque.

    Les premières OGM sont utilisées pour permettre de rendre les plantes plus résistantes aux herbicides.
    Résultats, les agriculteurs augmente les doses:
    - on mange plus d'herbicides, ce qui est reconnu comme toxique
    - on favorise les plantes résistantes, ce qui complique le problème pour tout le monde

    C'est là le plus gros problème de cette logique.

  5. #4
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par Ashokan Voir le message
    C'est là le plus gros problème de cette logique.
    Logique qui n'a rien à voir avec les OGMs.
    Tes propos s'appliquent à toute l'agriculture actuelle (bio y compris)

    Pour le reste, je suis cependant d'accord avec Soltek: ne faisons pas la même erreur que les "anti-OGM" en faisant un gros amalgame entre les OGMs.
    Chaque OGM doit être traité au cas par cas.

  6. #5
    Quisit

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    +1 . n'étant pas anti-OGM, je trouve par contre très curieux la généralisation "LES" ogm sont sains... alors que l'on peut à l'avenir créer tout et n'importe quoi comme OGM (tout comme la nature peut créer du toxique ou du non toxique) alors pourquoi un papier généralisateur ?
    un titre clair de type "La non-toxicité des OGM commercialisés est démontrée" et basta...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jgiovan

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    +1 . n'étant pas anti-OGM, je trouve par contre très curieux la généralisation "LES" ogm sont sains... alors que l'on peut à l'avenir créer tout et n'importe quoi comme OGM (tout comme la nature peut créer du toxique ou du non toxique) alors pourquoi un papier généralisateur ?
    un titre clair de type "La non-toxicité des OGM commercialisés est démontrée" et basta...
    Bonjour,

    je suis d'accord avec Quisit. Cela démontre au moins que les processus réglementaire permettent d'éviter de mettre sur le marché des plantes toxiques.

    Pour le reste, citer Seralini parmi les contradicteurs est une insulte à la démarche scientifique. Leu simple fait que la CRIIGEN soit associée à ses travaux discrédite toutes ses publications.
    Le conflit d'intérêt est aussi grand que lorsque les travaux sont financés par des industriels.

    Enfin, je tiens à préciser que les OGM ne sont pas traités dans leur ensemble mais au cas par cas par les autorités sanitaires de chaque pays. Et qu'ils doivent se conformer à un cahier des charges très stricts et doivent répondre à des exigences sanitaires bien plus drastiques que toutes les variétés "traditionnelles" issues de la mutagénèse aléatoire

  9. Publicité
  10. #7
    Listo

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    un titre clair de type "La non-toxicité des OGM commercialisés est démontrée" et basta...
    D'accord, mais ce ne serait pas un scoop. Cette non toxicité est déjà établie lorsqu'est donnée l'autorisation.
    Il me semble que l'intérêt de cette publication se situe dans le cadre de la controverse sur les tests à 90 jours. Il y avait une mise en cause par certains (je crois que cela se limitait aux militants anti ogm,non ?) de la pertinence de ces tests et une exigence de tests plus longs. Cette étude montre que des tests plus longs existent et qu'ils n'apportent rien de plus. Donnant ainsi raison aux instances d'évaluation (et au consensus des toxicologues) qui se basent sur des tests à 90 jours sur certaines espèces et considérent que c'est suffisant.

    C'est en ce sens que cette publication pourrait avoir une portée générale, validant le processus d'évaluation, au delà des seuls OGM considérés dans l'étude. Mais cet aspect n'est pas trop mis en avant dans l'actu futura.

  11. #8
    pleindeuss

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Alors deux ptites questions :

    - les 24 études ont elles été toutes financées par monsanto, pioneer, basf etc etc ou y'a t'il des organismes réellement indépendants dedans (hors gouvernement, évidement), car pour l'instant, à part la doc des semenciers, les scientifiques n'ont pas grand chose pour se documenter, secret industriel oblige - l'afssap se base sur les docs des semenciers pour valider les autorisations - à voir le reportage édifiant censuré de canal+).

    - la cigarette est elle un produit toxique selon les critères sanitaires appliqués aux ogms (genre faire fumer une chèvre pdt 90 jours et démontrer que ô miracle, elle n'a pas développé de cancer).

    enfin, on peut trouver un peu partout, des publications anciennes, mais du plus grand sérieux comme quoi l'alcool est bon pour le moral, qu'il est nécessaire que les cheminots prennent un ricard avant de conduire leur machine, que la cigarette sent bon et tutti quanti. de nombreux "scientifiques" ou reconnus comme tels, en leur temps ont soutenu, mordicus, qu'il n'y avait aucun problème, aucun danger, rien de rien, que ça aille du nucléaire, en passant par les pesticides et l'agro industrie, la pollution engendrée par la civilisation de l'acier et du béton.

    tiens encore un truc tout marrant : les ondes des telephones portables inoffensives - sisi on vous le jure, rien de sérieux n'a jamais été détecté... et voila qu'untel devient électrosensible suite à une trop longue exposition au wifi, qu'il ne faut surtout pas garder son mobile dans la poche du pantalon proche des testicules, qu'on observe une augmentation de la chaleur autour de la tête en comm, que des tumeurs apparaissent sur les conduits auditifs des utilisateurs et que sur les antennes de diffusion, il est marqué en gros, en rouge : service de sécurité, ne pas rester dans une zone inférieure à 100 mètres de l'antenne plus de 20 min. tiens y'a mm un accro du portable qui s'est fait faire une tombe en forme de mobile (il est mort d'une tumeur au cerveau).

    donc bon... les ogms anodins. certes oui oui...on vous croit, c'est ça...

  12. #9
    JPL

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Ton message n'apporte aucune donnée scientifique sauf une supposition gratuite (et de basse polémique) sur le fait que toutes les études prises en compte auraient été financées par les producteurs d'OGM. En outre elle amalgame des tas de choses sans rapport avec le sujet. Le problème est que l'article commenté ici n'est pas libre d'accès, mais quand on a des convictions il faut savoir y mettre le prix : pour 31,50 $ tu peux acheter le pdf, le lire et te faire ta propre idée (dans ces conditions, si tu maintiens tes insinuations elles ne seront plus gratuites ).

    C'est ici : http://www.sciencedirect.com/science...a6f7c6721400e9
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    pleindeuss

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    bah mes convictions, c'est que je prends du poulet fermier et des patates bio et j'y mets le prix... voila...

    d'un autre côté, comme je le dis plus haut, est ce que faire fumer une chèvre pdt 90 jours (ou mm un an) permettrait de démontrer une quelconque toxicité ? sur l'humain en tout cas, les problèmes surgissent en deux ou trois dizaines d'années.

    il a fallu un siècle de consommation massive pour qu'éclate au grand jour la toxicité avérée de la cloppe et ses dégâts monstrueux sur les gens et l'environnement (et aussi un sacré paquet d'études et tout le tralala, bien plus que 24 en tout cas).

    donc les pbs sanitaires avec les ogms c'est pas demain qu'ils vont éclater mais certainement dans une ou deux générations (hors pbs sociaux qui sont déjà légions... cf amérique du sud et inde), et lorsque ceux ci seront tellement implantés dans le monde agricole qu'il sera quasiment impossible de s'en débarrasser (je refais un parallèle osé avec... la cloppe, le nucléaire -qu'on utilise désormais en remblai, détecteur de fumée etc etc tellement on déborde de déchets-, le pétrole etc etc).

    combien de temps on a nourri les boeufs avec leurs congénères avant de se rendre compte que O MY GOD, les vaches ne sont naturellement pas cannibales. mais comme l'humain est super fort, p-e qu'en trifouillant un peu les gènes des bovidés, on arriverait à résoudre ce problème et de toute façon c'est la faute des gens qui n'ont pas la capacité génétique de rendre inoffensif le prion si on a eu ces problèmes sanitaires mineurs.

    tiens d'ailleurs, l'intolérance au gluten est elle considérée comme une réaction à une intoxication alimentaire (puisqu'on augmente artificiellement la teneur en gluten des farines pour qu'elles soient agroindustrialo-compatibles) ou on considère que l'augmentation des intolérants est un phénomène "naturel" et bénin?

    bref donc faut pas être super devin pour avoir une minuscule idée des problèmes à venir avec le principe des ogms : on trafique la nature d'une manière telle qu'il faudra surement des milliers d'années pour que celle ci s'adapte à la nouvelle donne génétique, donc avec des résidus de gènes baladeurs et leur lot de dégâts sur tout l'écosystème, tout comme les produits synthétiques que nous manufacturons provoquent une super indigestion à la biosphère (cf résidus de médicaments, de produits chimiques, de plastique, radioactifs etc etc).

  14. #11
    Cendres

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    bref donc faut pas être super devin pour avoir une minuscule idée des problèmes à venir avec le principe des ogms : on trafique la nature d'une manière telle qu'il faudra surement des milliers d'années pour que celle ci s'adapte à la nouvelle donne génétique, donc avec des résidus de gènes baladeurs et leur lot de dégâts sur tout l'écosystème, tout comme les produits synthétiques que nous manufacturons provoquent une super indigestion à la biosphère (cf résidus de médicaments, de produits chimiques, de plastique, radioactifs etc etc).
    Ni plus ni moins qu'avec la création variétale conventionnelle...il y a déjà X discussions sur le sujet sur ce forum.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  15. #12
    pleindeuss

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    un hybride va perdre son hybridation ou être stérile lors d'un ressemage, sauf si son hybridation lui permet d'évoluer durablement. de plus, l'hybridation reste un processus plus ou moins naturel.

    la sélection agricole telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui est désastreuse, c'est évident, les plantes industrielles ne survivent pas sans intrans et sont de plus en plus fragiles et de pauvre qualité au fur et à mesure que le sol meurt. mais l'ogm rajoute une surcouche avec l'introduction forcée d'un gène qui n'est pas propre à la plante (essayez de faire copuler une grenouille et un épi de mais... pas sur que ça marche, mais avec le génie génétique, c'est ce "miracle" qu'on nous offre).

    qui nous dit qu'ensuite, ce gène ne s'associera au génome et puis on sera des humains Bt (en se reproduisant, monsanto nous fera payer une taxe pour copie illégale). nan ça c'est une blague, on rigole. par contre, il est possible que le fameux mais Bt, un jour devienne insupportable pour notre estomac ou alors que sa toxine nous empoisonne petit à petit, tout comme le gluten en abondance devient de plus en plus insupportable pour un nombre grandissant d'individus, que l'intolérance au lactose prenne de plus en plus d'ampleur chez les européens ou que de plus en plus d'enfants deviennent intolérants aux huiles utilisées à outrance et dénaturées comme l'arachide ou la palme.

    bref, en dénaturant notre alimentation, nous accélérons la future incompatibilité de notre système digestif avec notre environnement.

  16. Publicité
  17. #13
    Cendres

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    un hybride va perdre son hybridation ou être stérile lors d'un ressemage, sauf si son hybridation lui permet d'évoluer durablement.
    Rien de plus facile avec les plantes d'obtenir des hybrides fertiles. Qui plus est, cela n'a rien à voir avec une toxicité potentielle.

    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    de plus, l'hybridation reste un processus plus ou moins naturel.
    Et...? Cela n'a jamais empêché d'obtenir par hybridation des variétés toxiques et pourtant commercialisées (patate, tomate...), ce qui n'a fait hurler personne. "Naturel" ne rime pas avec "moins dangereux".




    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    bref, en dénaturant notre alimentation, nous accélérons la future incompatibilité de notre système digestif avec notre environnement.
    Beaucoup des aliments que nous consommons, et ce bien avant les OGM, n'ont plus grand rapport avec les espèces dont ils sont issus...est-ce pour autant que l'on a constaté une telle incompatibilité? Entre une poire sauvage et une Williams ou Soldat Laboureur, entre une pomme de terre sauvage et une Roseval, mon choix est vite fait.

    Mais au départ, nous parlions de l'éventuelle toxicité des OGMs mentionnés (pour une discussion générale sur les OGMs, merci d'utiliser la fonction "recherche").
    Les études en question ne sont pas citées, ni les liens éventuels (ou non) avec qui que ce soit. A partir de là, on peut soit accorder un crédit aux conclusions, soit faire un peu de complotisme façon "tous pourris!", et le tout en l'absence d'autres éléments objectifs.
    On ne pourra jamais démontrer totalement l'innocuité totale d'un quelconque produit avant sa mise sur le marché, car on peut toujours imaginer une toxicité chronique, ou une toxicité apparaissant subitement en claquant des doigts, ou n'importe quel scénario catastrophe. A ce compte, il faudrait ne plus rien mettre sur le marché.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  18. #14
    Alhec

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Ben le problème c'est de savoir si les OGM dénaturent tellement l'aliment que ça. Que la plante produise elle-même un insecticide ou qu'on en pulvérise par hectolitres sur le champ ne doit pas changer grand chose pour le consommateur. Au passage, je me suis toujours demandé si on ne pouvait pas concevoir des OGM bio. En effet, rien n'oblige le génie génétique à ne produire que des plantes produisant des insecticides ou résistantes aux herbicides. D'autres choses sont possibles non? Même si actuellement, il est vrai que les OGM sont associés à l'agriculture dite "intensive".

    Je ne vois pas pourquoi on fait porter aux OGMs la responsabilité des tords de l'agriculture intensive. L'appauvrissement des sols n'est pas lié aux OGMs.

  19. #15
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    Au passage, je me suis toujours demandé si on ne pouvait pas concevoir des OGM bio.
    Sauf erreur, la charte Bio stipule clairement "pas d'OGM".
    Dans le cadre d'agriculture raisonnée, il y a clairement plein de domaines où les OGMs ont leur intérêt: notamment pour adapter la plante à un environnement plus ou moins propice (hygrométrie, température, etc), ou améliorer ses capacités nutritives.
    Mais d'une part c'est un marché de niche (donc moyennement rentable) => les industriels s'y intéressent peu. Et d'autre part c'est un aspect positif des OGMs => les anti n'en parlent jamais.

  20. #16
    Alhec

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    En fait le problème est, je crois, une sorte de conception essentialiste de la Nature. De type "les choses sont comme ça et pas autrement". Une patate avec un gène de bactérie n'est plus du tout une patate, c'est un monstre, une violation de l'ordre du monde, comme si on l'éloignait de l'idéal de ce que devrait être une patate. C'est une position philosophique comme une autre, mais ça n'a rien à voir avec la science. Et le problème est qu'on essaie de demander à la science d'arbitrer ce débat. Quoique j'ai tendance à penser que quiconque s'intéresse sérieusement à la biologie et à l'évolution ne peut pas soutenir honnêtement que le vivant soit fait de catégories fermées et bien définies. Une patate, c'est un ensemble d'organismes possédant en moyenne une série de caractéristique qui nous permettent de les définir comme tels. En soi introduire un nouveau gène n'a rien de bien particulier au regard de ce que fait la nature toute seule (nous sommes nous mêmes des chimères, voir l'endosymbiose et l'origine des eucaryotes). Evidemment, ceci ne nous indique rien sur une éventuelle toxicité des OGMs ou sur le fondement moral d'en fabriquer ou pas. Mais ça peut peut-être permettre de repartir sur des bases plus saines


    Bref

  21. #17
    Cendres

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    Une patate avec un gène de bactérie n'est plus du tout une patate, c'est un monstre, une violation de l'ordre du monde, comme si on l'éloignait de l'idéal de ce que devrait être une patate. C'est une position philosophique comme une autre, mais ça n'a rien à voir avec la science.
    Bref
    C'est, il me semble, un des noeuds du problème. Des livres comme "Du Poisson dans les fraises" en sont le reflet.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  22. #18
    caterman7

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Comme je dit toujours, l'ogm en soie n'est pas dangereux, car il n y a aucune différence entre un gene animal ou végétal. La ou l'ogm peut-etre dangereux, es la raison de sa modification. La plupart s'ont modifier pour résister aux herbicides. Le plus utiliser, le roundup, es en soie fait pour contourner les études. L'ingrédien actif, le glifosate, es renforcie par des aditifs. Les études sur le glyfosate ne tient pas contes des aditifs. On sait que les plantes sont des dépolueurs, certaines variétés sont utiliser pour décontaminer des sols ou et des eaux usée. On a meme penser utiliser des plantes pour décontaminer fukushima. La plante absorbe les éléments radioactif, par la suite on brule la plante et les élément radioactif sont confiner dans les cendres. Les plantes aroser au roundup, absorbe l'herbicide. Les animaux qui absorbe c'est plantes, vont emmagasiner une partie de c'est molécules. En 90 jours, c'est évident qu'on ne vois aucune différence, tout es a long terme. On sait que la génération suivant celle des bébé boumer contiennent des molécules de ddt, transmis par leur parent a la naissance. Pourtant le ddt a été interdit dans les année 70, meme si on peux encore en acheter sur le marché noire.De plus le roudup s'accumule dans les sols, les cours d'eaux, la faune avoisinant c'est grande surface de monoculture. Comme par le passé, on va devoirs attendre plusieurs année avant dans voir ou pas les conséquence. Vous croyez qu'ils ont dit que le ddt était nocif a sa sortie?

  23. Publicité
  24. #19
    skept

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    bah mes convictions, c'est que je prends du poulet fermier et des patates bio et j'y mets le prix... voila...
    Moi je cultive et j'élève une partie de ce que je mange, mais je ne peux pas garantir que c'est moins dangereux qu'un OGM. Je n'ai jamais fait une analyse bactériologique/virologique/génomique de mon compost, de mon fumier, de mon poulailler... Quand je nourris mes amis ou mes enfants, je prends un risque inouï et je suppose que le principe de précaution strictement appliqué devrait conduire à me mettre en taule pour mise en danger de la vie d'autrui.

    Bref, faut pas se représenter la nature en général et la nature domestiquée à des fins humaines en particulier comme un truc sans danger, sans mutation, sans perturbation, etc. même en dehors de l'agro-industrie. Cette vision relève de la croyance, on sait désormais que la nature échange en permanence des quantités d'information génétique très largement supérieures à ce que l'homme peut modifier par sa volonté.

    Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas faire des contrôles quand on destine des produits à la consommation de masse, bien au contraire, mais ces contrôles sont faits et en tendance, j'ai l'impression qu'ils sont de plus en plus (pas de moins en moins) rigoureux.

    Quant aux intoxications aux prions, difficilement détectables tant que l'agent n'était même pas connu, elles n'ont pas commencé avec la "vache folle" pour info, mais étaient récurrentes dans des sociétés tout à fait traditionnelles pratiquant le cannibalisme. Une forme du bio, peut-être…
    Dernière modification par skept ; 19/12/2011 à 16h57.

  25. #20
    Cendres

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par caterman7 Voir le message
    Comme je dit toujours, l'ogm en soie n'est pas dangereux, car il n y a aucune différence entre un gene animal ou végétal. La ou l'ogm peut-etre dangereux, es la raison de sa modification. La plupart s'ont modifier pour résister aux herbicides. Le plus utiliser, le roundup, es en soie fait pour contourner les études. L'ingrédien actif, le glifosate, es renforcie par des aditifs. Les études sur le glyfosate ne tient pas contes des aditifs. On sait que les plantes sont des dépolueurs, certaines variétés sont utiliser pour décontaminer des sols ou et des eaux usée. On a meme penser utiliser des plantes pour décontaminer fukushima. La plante absorbe les éléments radioactif, par la suite on brule la plante et les élément radioactif sont confiner dans les cendres. Les plantes aroser au roundup, absorbe l'herbicide. Les animaux qui absorbe c'est plantes, vont emmagasiner une partie de c'est molécules. En 90 jours, c'est évident qu'on ne vois aucune différence, tout es a long terme. On sait que la génération suivant celle des bébé boumer contiennent des molécules de ddt, transmis par leur parent a la naissance. Pourtant le ddt a été interdit dans les année 70, meme si on peux encore en acheter sur le marché noire.De plus le roudup s'accumule dans les sols, les cours d'eaux, la faune avoisinant c'est grande surface de monoculture. Comme par le passé, on va devoirs attendre plusieurs année avant dans voir ou pas les conséquence. Vous croyez qu'ils ont dit que le ddt était nocif a sa sortie?
    Au-delà de diverses affirmations critiquables, un effort sur l'orthographe serait apprécié, merci.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  26. #21
    Quisit

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    l'ogm en soie n'est pas dangereux
    oui car il est plus doux !

  27. #22
    FC05

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    oui car il est plus doux !
    Oui, voilà bien une faute d'orthographe qui nous rend chèvre !

    http://www.futura-sciences.com/fr/do...121/c3/221/p2/
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  28. #23
    JPL

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Bref manger peut tuer, mais ne pas manger tue plus certainement... et plus vite.

    En attendant il faut faire avec ce qu'on a. Personnellement dans ce cas j'applique le principe de précaution... de façon raisonnable, donc je mange.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  29. #24
    JPL

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Ce que je veux dire par là, c'est que ceux qui sont fanatiquement anti-OGM oublient qu'en toute chose il faut faire la balance entre risques et bénéfices (je ne parle pas là de bénéfices financiers). Ils oublient aussi que dans tous les actes de notre vie nous sommes obligés de prendre des décisions en fonction des informations que nous avons sur le moment, que ces informations sont toujours incomplètes mais qu'il faut bien faire avec.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  30. Publicité
  31. #25
    myoper

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    d'un autre côté, comme je le dis plus haut, est ce que faire fumer une chèvre pdt 90 jours (ou mm un an) permettrait de démontrer une quelconque toxicité ?
    Oui, tout à fait. Des modifications histologiques et des lésions inflammatoires apparaissent tôt ; le rôle de l'inflammation dans certaines maladies et les cancers en particulier est maintenu connu.
    Ces constatations immédiates permettent d'en déduire une ou plusieurs toxicités sans attendre le développement de maladies patentes.


    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    il a fallu un siècle de consommation massive pour qu'éclate au grand jour la toxicité avérée de la cloppe et ses dégâts monstrueux sur les gens et l'environnement (et aussi un sacré paquet d'études et tout le tralala, bien plus que 24 en tout cas).
    Bien avant et sans les moyens actuels et presque dès qu'elle a été recherchée :
    http://www.oncoprof.net/Generale2000...Index_pr09.php
    http://www.tabac-info-service.fr/tou...toire-du-tabac


    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    combien de temps on a nourri les boeufs avec leurs congénères avant de se rendre compte que O MY GOD, les vaches ne sont naturellement pas cannibales. mais comme l'humain est super fort, p-e qu'en trifouillant un peu les gènes des bovidés, on arriverait à résoudre ce problème et de toute façon c'est la faute des gens qui n'ont pas la capacité génétique de rendre inoffensif le prion si on a eu ces problèmes sanitaires mineurs.
    L'homme est omnivore et le prion lui a provoqué cette maladie alors que les vaches et les moutons broutaient pourtant de verts pâturages naturels.
    http://www.inserm.fr/thematiques/mic...transmissibles


    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    tiens d'ailleurs, l'intolérance au gluten est elle considérée comme une réaction à une intoxication alimentaire (puisqu'on augmente artificiellement la teneur en gluten des farines pour qu'elles soient agroindustrialo-compatibles) ou on considère que l'augmentation des intolérants est un phénomène "naturel" et bénin?
    Ni l'un ni l'autre.
    Le fait d'être ou de devenir intolérant ne dépend pas de la quantité ajoutée ou non (et est différente de l'expression clinique de cette intolérance) ; cette intolérance est de plus en plus souvent recherchée, de plus en plus facilement mise en évidence, de plus en plus trouvée. Il faudra enfin s'entendre sur la définition de "bénin" avant de l'affirmer ou pas, de même qu'il faut se demander si les conditions de vie, de travail, de stress, de santé, etc ... doivent être considérées comme "naturelles " ou non.


    Citation Envoyé par pleindeuss Voir le message
    bref donc faut pas être super devin pour avoir une minuscule idée des problèmes à venir avec le principe des ogms : on trafique la nature d'une manière telle qu'il faudra surement des milliers d'années pour que celle ci s'adapte à la nouvelle donne génétique, donc avec des résidus de gènes baladeurs et leur lot de dégâts sur tout l'écosystème, tout comme les produits synthétiques que nous manufacturons provoquent une super indigestion à la biosphère (cf résidus de médicaments, de produits chimiques, de plastique, radioactifs etc etc).
    Oui, comme toutes les alimentations à base d'aliments sélectionnés, réfrigérés, cuits, conservés ... la totalité de l'alimentation d'ou quelle vienne, en fait.
    Sans oublier les modifications artificielles imposées à l'organisme causées par les vêtements, les habitations, les transports, les soins de santé (les victimes d'erreurs sont finalement privilégiées puisque ne devant pas attendre un hypothétique problème) qui trafiquent l'environnement naturel (qui est aussi celui de l'humain).
    Si la nature est si bonne pour l'humain et l'humain mauvais pour lui même (puisque le raisonnement induit les problèmes a venir du trafic de la nature), il suffit de revenir quelques dizaines de siècles en arrière pour que tout redevienne mieux.
    On peut donc et par exemple, se réjouir des marées noires : produit naturel, le pétrole, fuit aussi naturellement de ses gisements pour se répandre un peu n'importe ou.

  32. #26
    Bruno

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    En effet, citer Séralini, comme représentant le désaccord de la communauté scientifique est une farce. Personne dans la communauté, excepté quelques charlatans antiOGM bien connus, ne croit un instant que les OGM agricoles commercialisés représentent un grave danger pour l'environnement ou la santé humaine ou animale.

    Cette étude a le mérite de rendre audible certains faits quand on voit à quel point l'opinion publique est infectée par les mensonges des anti, que ce soit sur l'indépendance des études, les tests à plus de 90 jours, le danger intrinsèque de la transgenèse, le "dogme" 1 gène = 1 protéine et tant d'autres contre-vérités répétées ad nauseam par Séralini et co.

    Pour ceux qui n'ont pas accès à la publication, il y a des infos sur le blog d'un des auteurs: http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/artic...-92356951.html
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  33. #27
    caterman7

  34. #28
    myoper

  35. #29
    monsieurL

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    Pour ceux qui ont un abonnement au Monde :
    http://www.info2d.com/information/?artid=9357

    "Selon Marc Lavielle, statisticien à l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) et membre du conseil scientifique du Haut Conseil aux biotechnologies (HCB), cette étude serait "biaisée" et "extrêmement orientée".

    "Ce qui est terriblement gênant, c'est qu'elle conclut à l'absence de différence (entre animaux ayant consommé des OGM et animaux n'en ayant pas consommé) sur la base d'une méthodologie ne correspondant pas aux lignes directrices publiées aussi bien par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (ANSES) que par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA)", estime-t-il."

    ???.....

  36. #30
    Listo

    Re : Actu - OGM : s'en nourrir ne serait pas nocif

    "Selon Marc Lavielle, statisticien à l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) et membre du conseil scientifique du Haut Conseil aux biotechnologies (HCB), cette étude serait "biaisée" et "extrêmement orientée".

    "Ce qui est terriblement gênant, c'est qu'elle conclut à l'absence de différence (entre animaux ayant consommé des OGM et animaux n'en ayant pas consommé) sur la base d'une méthodologie ne correspondant pas aux lignes directrices publiées aussi bien par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (ANSES) que par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA)", estime-t-il."
    Cet extrait est peut-être trop court pour rendre justice aux arguments de M. Lavielle, mais en l'état ça ressemble beaucoup à de la mauvaise foi.
    Bien sûr que la méthodologie ne correspond pas à celles des lignes directrices de l'ANSES/EFSA, c'est le but! Montrer que même en allant au-delà des lignes directrices on ne constate pas de problème. Si cette étude avait considéré les travaux répondant à ces lignes directrices elle n'aurait rien apporté de plus pour conforter celles-ci! Et gageons qu'on lui aurait repproché alors de se baser sur des tests trop courts: pile je gagne, face tu perds
    J'espère que la citation peut avoir un autre sens, que peut être l'article en entier permettrait de saisir, sinon je trouve les propos de ce monsieur particulièrement gonflés.
    Et si c'est sur ce genre d'arguments que le Monde se base pour titrer "le débat n'est toujours pas tranché", alors là pour le coup c'est vraiment "biaisé" et "extrêmement orienté".
    Dernière modification par Listo ; 20/12/2011 à 08h40.

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Exobiologie : la Lune ne serait pas nécessaire pour stabiliser la Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/12/2011, 22h35
  2. Actu - La glace couvrant la planète naine Haumea ne serait pas amorphe
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2011, 10h45
  3. Actu - Cultures OGM : le gain de rendement serait très faible
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 49
    Dernier message: 23/04/2009, 19h12
  4. Nourrir l'humanité par les OGM ?
    Par [RV] dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 246
    Dernier message: 26/11/2006, 18h15