La Grande Bretagne vient de faire marche arrière sur ses déclarations du mois dernier, au sujet de la mort d'un perroquet contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire. Le Ministère de l'Environnement britannique a également annoncé la mort de 53 canaris taïwanais qui étaient détenus en quarantaine au même moment. Parallèlement, la Chine a récemment découvert deux nouveaux foyers dans la région de...{br}{br}Lire l'article : Virus H5N1 : la transparence est-elle grippée ? {br}