Discussion fermée
Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 154

Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Après une étude l'an dernier qui s'intéressait aux résidus de pesticides dans les aliments conventionnels, l'association Générations Futures a commandité une analyse des aliments biologiques. La différence entre les deux est frappante, signe que les aliments bio le sont vraiment.
    À lire, le dossier sur les produits dans les aliments
    Une étude de l'association Générations Futures (anciennement MDRGF pour Mouvement pour le droit et le respect des générations futures) vient de montrer...

    Lire la suite : L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Listo

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Comment peut-on écrire au début de l'article:
    Bien sûr, comme l’association l’indique elle-même, il s’agit d’une étude qu’il est difficile de qualifier de scientifique puisqu’elle ne répond pas aux exigences statistiques de cette catégorie de travaux.
    Ce qui est sans doute le moins qu'on puisse dire s'il s'agit d'une des farces habituelles de Générations Futures, en général justes bonnes à attirer les gros titres dans les médias. Et finalement conclure l'article par ceci:
    Alors que nombreux sont ceux qui pensent que le bio n’est qu’un argument publicitaire, l’étude de Générations Futures démontre clairement le contraire.
    ??


    Au fait ils ont pensé à rechercher la fameuse huile de neem, officiellement interdite mais que certains en bio se flattent d'utiliser quand même? Je ne parierais pas
    Dernière modification par Listo ; 23/12/2011 à 13h38.

  4. #3
    Cendres

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    J'avais effectivement relevé cette rédaction pour le moins...curieuse, d'autant plus que le titre est interrogateur; on s'attend donc à un contenu moins affirmatif.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  5. #4
    Sifo-Dyas

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Salut

    Jetez un œil sur l'étude en question; pages 5 et suivantes du pdf http://www.menustoxiques.fr/pdf/doc_menubio_151211.pdf : les produits dangereux et mis en avant dans l'article sont présents parce qu'on compare des produits bio français à des produits non bio italiens, argentins, indiens, kényans ou brésiliens !

    Mais l'article se garde bien de le préciser, on croit rêver.

    La France a interdit beaucoup de produits (voir sur e-phy) de traitements, encore utilisés au Brésil, au Kenya, en Italie, en Inde (fabricant) et en Argentine. En fait, on compare l'agriculture bio de 2011 avec ce que n'est surtout pas l'agriculture française conventionnelle.

    Quel est le but ?

    Pourquoi cet l'amalgame entre des denrées d'importation contenant des résidus de produits INTERDITS CHEZ NOUS et l'agriculture conventionnelle en général ? L'article devrait plutôt s'intituler "Attention aux produits cultivés à l'étranger".

    L'article commence d'emblée par tout confondre :
    Une étude de l’association Générations Futures (anciennement MDRGF pour Mouvement pour le droit et le respect des générations futures) vient de montrer qu’il existe bel et bien une différence entre les produits issus de l’agriculture conventionnelle – et donc arrosés de pesticides – et ceux provenant de la filière biologique.
    Non, non et non, il ne s'agit pas ici de produits de l'agriculture conventionnelle, mais de produits de l'agriculture des pays où les agriculteurs utilisent des produits que nos agriculteurs conventionnels n'utilisent pas.

    Et comme l'étude porte le discrédit sur l'agriculture conventionnelle en général, il y a mensonge par omission, de manière évidente.

    D'ailleurs, pour les quelques produits de l'étude provenant de l'agriculture française, on ne trouve aucun produit interdit, et les produits trouvés et autorisés le sont dans les limites autorisées par la loi. Bref, rien à dire.

    Les illustrations sont des clichés pris aux USA, pays où les règles sont comme la France assez strictes. Un avion qui pulvérise des produits, c'est sûr que ça fait plus peur que de renvoyer le lecteur aux produits véritablement utilisés. Et comment savoir quel est le produit passé sur cette photo (et c'est d'ailleurs la même interrogation pour l'autre photo) ? C'est peut-être de l'anti-moustique bio, vu que l'avion asperge une zone non cultivée, et même la route, qui ne doit appartenir à aucun agriculteur, et qui ne sera certainement pas cultivée. Ça ressemble furieusement avec ce qui se passe en Camargue.

    Il aurait été normal que l'on compare les mêmes produits (et de mêmes variétés), provenant du même pays, mais peut-être n'aurait-on pas obtenu un "résultat de l'étude" aussi marquant...

    Bref l'article est à revoir, c'est d'ailleurs assez étonnant de voir ce genre de trucs sur un site dit scientifique. Je suis désolé d'être aussi critique, mais la manipulation est assez révoltante.
    Cordialement. Sifo-Dyas

  6. #5
    Yaourt à la viande

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    @Sifo
    Je ne met pas spécialement en doute vos conclusions, mais à priori, on ne mange pas exclusivement des produits d'origine française.
    Oh! Quelle belle forêt de palmipèdes !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Listo

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Un lien vers la discussion sur le premier plan comm de Générations Futures, pompeusement qualifié d'étude et qui avait donné lieu à une actu. L'étude comme l'actu avaient été incendiés par les intervenants.
    Cela n'empêche pas cette nouvelle actu de faire référence aux résultats ce premier travail comme "édifiants".Je crois que c'est surtout la méthodologie qui avait "édifié" le forum
    La critique récurrente sur cet ancien fil portait sur la prise en compte (et avec un décompte très bizarre en plus)du nombre de résidus sans référence aux LMR, seuils divers...Ben, devinez quoi? Même problème ce coup-ci pour cette nouvelle actu qui reprend ça sans sourciller... un peu désespérant.
    Que générations futures ne change pas une recette anxiogène qui marche pour créer du buzz et faire sa comm, ça se comprend. Mais Futura aurait quand même pu tirer certains enseignements de cette précédente discussion.

  9. Publicité
  10. #7
    Xoxopixo

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Bonjour,

    Excellent article, puisqu'on y apprend :
    * Les enfants ingurgitent chaque jour une centaine de produits chimiques, en plus de leur alimentation.
    * Les produits conventionel contiennent environ 200x plus de résiduts de pesticide que les produits biologiques.
    * Les produits issus de la filière biologique sont de manière général presque exempts de résiduts de pesticides.
    * Les quelques résiduts trouvés dans les produits biologiques sont issus de l'épandage non contrôlé des cultures conventionelles.
    * Les fruits et légumes biologiques sont exempts de résiduts de pesticides conformément au cahier des charges.
    * L'argument publicitaire vantant le fait que les produits BIO ne contiennent quasiment pas de résiduts de pesticides est vrai.

    Personnellement, lorsque j'achete un aliment, ce n'est pas pour manger des pesticides.
    Je pense qu'ils n'ont aucun interet alimentaire me concernant.

    Citation Envoyé par Wikipedia
    Cancers : Le GRECAN a mis en évidence un plus faible nombre de cancers chez les agriculteurs que dans la population générale, mais avec une occurrence plus élevée de certains cancers (prostate, testicules, cerveau (gliomes)...). Une étude commencée en 2005 est en cours et concerne le suivi de 180 000 personnes affiliées à la Mutualité sociale agricole (MSA)[22]. Il existe dans le monde une trentaine d'études qui montrent toutes une élévation du risque de tumeurs cérébrales. Selon l'INSERM il semble exister une relation entre cancer du testicule et exposition aux pesticides [23].
    L'étude d'Isabelle Baldi : Une étude a conclu mi-2007 que le risque de tumeur cérébrale est plus que doublé chez les agriculteurs très exposés aux pesticides (tous types de tumeurs confondues, le risque de gliomes étant même triplé). Les habitants utilisant des pesticides sur leurs plantes d'intérieur ont également un risque plus que doublé de développer une tumeur cérébrale[24] L’étude ne permet pas de dire si un produit ou une famille de pesticide serait plus responsable que d’autres, mais l’auteur note que 80 % des pesticides utilisés par les vignerons sont des fongicides.
    Une autre étude[25], portant sur la population masculine française, établit des liens statistiques entre les pesticides employés et les lymphomes développés, et montre que l'incidence des lymphomes est deux à trois fois plus élevée parmi les agriculteurs.
    Au niveau moléculaire, une étude française[26] a démontré qu'il existait une relation entre l'exposition professionnelle aux pesticides et l'acquisition d'une anomalie chromosomique connue pour être l'une des étapes initiales de certains cancers.
    Une étude de l'Observatoire Régional de Santé de Poitou Charente (septembre 2011) a montré une « surmortalité significative » des adultes par lymphomes (19 %) dans certains territoires agricoles. Un rapport[27] du Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (rnv3p) a confirmé un risque accru de tumeurs chez les personnes exposées aux pesticides en milieu agricole.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pesticide

    Le pesticide sert à tuer les nuisibles.
    Un être vivant n'est pas nuisible par nature, il est considéré comme tel selon les circonstances.

    Si on regroupe des especes, en formant des champs par exemple, il est normal que les organismes y trouvant un bénéfice s'y développent.
    On appelle ça des nuisibles, mais le terme le plus approprié serait "régulateurs".
    Ces organismes ont une fonction au sein des ecosystèmes.

    C'est l'être humain qui responsable de la possibilité d'apparition, de pullulation des "nuisibles".
    Agir par la force, c'est à dire tuer ceux qui ont été "invités à table" par négligence, est un comportement que je qualifierais de primitif.
    L'organisme simple, lui, ne sait pas que les cultures ne lui sont pas destinées, car il n'a pas les moyens intellectuels pour le faire.
    Il n'est donc pas responsable.
    Or l'être humain a les moyens d'éviter cette situation, puisqu'il a un cerveau très développé.
    Il est donc seul responsable de la situation.

    Pour éviter ce phénomène il convient donc, en tant qu'être "superieur" de dominer la situation par l'intelligence.
    En évitant les monocultures étendues et en adaptant les pratiques agricoles aux réalités du monde du vivant, par exemple.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  11. #8
    BioBen

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Personnellement, lorsque j’achète un aliment, ce n'est pas pour manger des pesticides.
    Moi aussi je préfère manger des mycotoxines.
    Dernière modification par BioBen ; 23/12/2011 à 20h16.

  12. #9
    BioBen

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    On appelle ça des nuisibles, mais le terme le plus approprié serait "régulateurs".
    En effet.

    Par voir de conséquence, ces "régulateurs" régulent aussi la population humaine.

    En France, on devrait être 15-20 millions, et non 65+ millions. Tu commences ?

  13. #10
    Xoxopixo

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par Bioben
    Moi aussi je préfère manger des mycotoxines.
    Citation Envoyé par Xoxopixo
    Pour éviter ce phénomène il convient donc, en tant qu'être "superieur" de dominer la situation par l'intelligence.
    En évitant les monocultures étendues et en adaptant les pratiques agricoles aux réalités du monde du vivant, par exemple.
    Citation Envoyé par BioBen
    Par voir de conséquence, ces "régulateurs" régulent aussi la population humaine.
    On domine, ou ne domine pas...

    Citation Envoyé par BioBen
    En France, on devrait être 15-20 millions, et non 65+ millions.
    Ca sort d'où ce chiffre ?
    Et quelles sont les causes ayant amenées à 65+ millions ?
    C'est les champignons qui en sont à nouveau responsables ?
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  14. #11
    BioBen

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Pour éviter ce phénomène il convient donc, en tant qu'être "superieur" de dominer la situation par l'intelligence.
    C'est l'agriculture moderne : pesticides, intrants, mécanisation, ....
    Dernière modification par BioBen ; 23/12/2011 à 20h50.

  15. #12
    myoper

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Bonsoir.

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Et quelles sont les causes ayant amenées à 65+ millions ?
    C'est les champignons qui en sont à nouveau responsables ?
    Les pesticides permettant justement de les éviter.



    Pour le pain, les jus de fruits, mis à part l'origine, je veux bien de cette présence mais est-ce que les légumes ou fruits ont ne serait-ce que rincés ?

    La mesure n'a t'elle pas été faite sur le reste de la pulpe qui devrait au moins contenir les pesticides naturellement produits par le légume ou n'ont été recherché que certains produits en évitant d'en rechercher d'autres ?

    À partir de ces aliments, les chercheurs ont effectué un scan à la recherche des principaux produits chimiques avec lesquels les cultures sont traitées dans la filière conventionnelle. Et les résultats étaient édifiants : 128 résidus chimiques avaient été retrouvés.
    Les scientifiques de l’agence Fytolab ont ainsi découvert que les produits conventionnels contiennent en moyenne 223 fois plus de résidus de pesticides que les aliments biologiques.
    J'ai du mal a comprendre, il faudrait, s'il n'y a en moyenne qu'un pesticide par produit bio, en retrouver 223 en moyenne par produit conventionnel et non pas 128 sur l'ensemble de l'alimentation ou l'information est partiellement donnée (pourquoi ?).

    Combien de pesticide sont utilisés en moyenne par "culture" ?

    Dans les produits chimiques, quelle est la part des produits de dégradation ?

    Ceci dit, qu'il y ait plus de pesticides pour l'agriculture conventionnelle, c'est attendu et cette étude n'apprend pas grand chose formulée telle qu'elle mais ceux-ci présentent-ils un effet nocif (une balance bénéfice/risque) défavorable pour l'individu ?
    Par exemple, si je recherche les produits chimiques, principalement toxiques, circulants chez un malade en traitement, je vais être certainement impressionné en les comparant au même malade non traité mais lequel va avoir l'espérance de santé la plus défavorable ?
    Le rapport étant qu'on attend des bénéfices de ces produits et ils ne sont pas évalués ici, ni même recherché - autant faire l'inventaire d'une pharmacie et mettre le pharmacien en taule pour usage et vente de toxiques.

  16. Publicité
  17. #13
    Scaeva

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    Par voir de conséquence, ces "régulateurs" régulent aussi la population humaine.
    Ceci serait vrai si nos exportations étaient destinées aux populations souffrant de sous-alimentation. Ce qui n'est malheureusement pas le cas...
    Je ne sais pas si les allemands (par exemple) se sentent très concernés par les rendements de nos agriculteurs.

  18. #14
    Xoxopixo

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par Myoper
    J'ai du mal a comprendre, il faudrait, s'il n'y a en moyenne qu'un pesticide par produit bio, en retrouver 223 en moyenne par produit conventionnel et non pas 128 sur l'ensemble de l'alimentation ou l'information est partiellement donnée (pourquoi ?).
    Je comprend ça autrement.
    128 c'est le nombre des résiduts possibles trouvés (les types de produits chimiques).
    223 c'est le rapport de la quantité. (1g trouvé en bio 223g trouvés en culture conventionelle par exemple)

    Citation Envoyé par Xoxopixo
    Et quelles sont les causes ayant amenées à 65+ millions ?
    C'est les champignons qui en sont à nouveau responsables ?
    Citation Envoyé par Myoper
    Les pesticides permettant justement de les éviter.
    Bien sur, les fongicides font partie des pesticides, comme le sont les nématicides, les herbicides, les insecticides, les etc.
    Je mettait simplement en avant le fait que ce ne sont pas les champignons qui sont responsables de la croissance démographique.
    Inutile de croire donc que l'on va résoudre ce "problème" (si c'en est un) en utilisant des fongicides...

    A moins évidement que les fongicides soient toxiques ou réduisent la natalité, ce qui évidement "résoudrait" le "problème" démographique.

    Citation Envoyé par Xoxopixo
    Pour éviter ce phénomène il convient donc, en tant qu'être "superieur" de dominer la situation par l'intelligence.
    Citation Envoyé par BioBen
    C'est l'agriculture moderne : pesticides, intrants, mécanisation, ....
    Basée sur la pétrochimie, j'appelerait ça la force brute.
    Mais ce n'est pas le seul moyen de culture possible.
    L'apparition des champignons n'est pas une fatalitée liée à l'agriculture biologique.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  19. #15
    Cendres

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    L'apparition des champignons n'est pas une fatalitée liée à l'agriculture biologique.
    Non, mais ce type d'agriculture a connu quelques déboires liés aux champignons, provoquant des intoxications.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  20. #16
    Xoxopixo

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par Cendres
    Non, mais ce type d'agriculture a connu quelques déboires liés aux champignons, provoquant des intoxications.
    Bien sur, c'est comme tout.
    On ne peut pas stigmatiser des pratiques agricoles nouvelles sur des cas isolés.
    D'autant que les intoxications liés aux champignons ne sont pas résolus du coté de l'agriculture conventionelle.
    Et la lutte contre les mycotoxines n'est pas l'appanage des cultures industrielles.

    Comme pour le raisin ici :
    http://ethesis.inp-toulouse.fr/archi.../el_khoury.pdf
    On y apprend que le milésime infllue sur la teneur en mycotoxines.

    Ou de manière plus générale :
    Citation Envoyé par Wikipedia
    La prévention de la contamination des matières premières par des mycotoxines peut consister en l’utilisation de fongicides inhibant la croissance des moisissures, ou la sélection génétique de plantes résistantes à l’invasion. A cela s'ajoutent les soins apportés lors du stockage (séchage, contrôle de la température, de l’humidité et de l’oxygénation dans les silos) :

    les méthodes physiques : lavage, séchage, broyage, tris manuels ou mécanisés des gousses ou des amandes, séparation mécanique de la coque et de la peau qui sont le lieu essentiel de contamination, traitement par choc thermique, torréfaction…les méthodes chimiques : traitement à l’ammoniaque des tourteaux d’arachides. La détoxification par l’ammoniac sous pression se prête bien au traitement des tourteaux d’arachides ou d’autres oléagineux qui arrivent par bateau.
    les méthodes biologiques comme l’addition d’inhibiteur de moisissures (propionate) ou comme la dilution (amalgame ou mélange) de grains contaminés avec des grains non contaminés pour l’alimentation animale (interdite dans certains pays).

    Certaines pratiques accroissent les risques, et il convient bien sûr de les éviter. Mais, en l'état actuel des connaissances scientifiques et techniques et ce malgré les améliorations apportées aux techniques de production et de stockage, on ne sait empêcher complètement le développement des moisissures. Il est probable que cela ne soit pas possible sans employer des moyens ayant plus d'effets secondaires négatifs, notamment sur le plan écologique, mais aussi sur le plan de la santé. En conséquence, la présence de mycotoxines dans les denrées alimentaires ne peut être totalement éliminée. Cette présence est par ailleurs fortement dépendante des conditions climatiques, et donc variable selon les années.

    D'autre part, il n'est pas possible d'éliminer les mycotoxines au niveau de la préparation des denrées sans altérer la valeur alimentaire des produits.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mycotoxine
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  21. #17
    myoper

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par Wikipedia
    La prévention de la contamination des matières premières par des mycotoxines peut consister en l’utilisation de fongicides inhibant la croissance des moisissures, ou la sélection génétique de plantes résistantes à l’invasion.
    En effet, les OGM ont en effet démontré, me semble t'il, leur impact positif contre ces organismes.

    Citation Envoyé par Wikipedia
    Mais, en l'état actuel des connaissances scientifiques et techniques et ce malgré les améliorations apportées aux techniques de production et de stockage, on ne sait empêcher complètement le développement des moisissures]. Il est probable que cela ne soit pas possible sans employer des moyens ayant plus d'effets secondaires négatifs, notamment sur le plan écologique, mais aussi sur le plan de la santé. En conséquence, la présence de mycotoxines dans les denrées alimentaires ne peut être totalement éliminée. Cette présence est par ailleurs fortement dépendante des conditions climatiques, et donc variable selon les années.
    Je ne sais pas ce qu'on peut qualifier de probable sans évaluation mais il est certain que si on rejette une technique qui n'a pas un résultat de 100%, on peut jeter la plupart des techniques utilisées actuellement et en particulier la médecine mais ça ne préjuge aucunement d'une quelconque inefficacité.

    En outre, je trouve le raisonnement doublement fallacieux ("en conséquence") qui consiste a conditionner les utilisations d'une technique à ses effets secondaires uniquement pour un résultat à 100% sans considérer les utilisations intermédiaires (ce serait comme ci on récusait tous les médicaments sous prétexte que les doses pour avoir un résultat à 100% doivent être multipliées et "donc" considérées comme "probablement" trop toxiques - au passage, sans les avoir évaluées).



    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Je comprend ça autrement.
    128 c'est le nombre des résiduts possibles trouvés (les types de produits chimiques).
    223 c'est le rapport de la quantité. (1g trouvé en bio 223g trouvés en culture conventionelle par exemple)
    Ok, ça explique.

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    J
    Je mettait simplement en avant le fait que ce ne sont pas les champignons qui sont responsables de la croissance démographique.
    Inutile de croire donc que l'on va résoudre ce "problème" (si c'en est un) en utilisant des fongicides...
    Sauf erreur de ma part, c'est bien l'inverse que bioben avançait et que ce problème (mortalité, pour ne pas le prendre à l'envers) serait donc résolu par cette utilisation (ce qui indiquerait son bénéfice (...) qui reste a comparer à ses risques qui ne sont pas évoqués dans cette étude).


    Pour ma part, quel que soit le nombre de produits chimiques ajouté à ceux représenté par ma nourriture, toutes provenances confondues, j'aimerais savoir ceux qui me sont utiles, ceux dont l'absence m'est néfaste et pourquoi ou dans quelle mesure.

  22. #18
    Cendres

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Bien sur, c'est comme tout.
    On ne peut pas stigmatiser des pratiques agricoles nouvelles sur des cas isolés.
    1°) est-tu si sûr qu'il s'agisse de "cas isolés"?

    2°) Il ne s'agit pas de stigmatiser quoi que ce soit, mais de rappeler les risques inhérents à l'une et à l'autre pratique.

    Plus généralement: http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1390


    C'est gentil, de vouloir m'apprendre ce qu'est une mycotoxine...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  23. Publicité
  24. #19
    Listo

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    L'"étude" est disponible sur le site de Générations Futures:http://www.menustoxiques.fr/pdf/doc_menubio_151211.pdf
    Il s'agit juste des aliments correspondant à l'alimention de Un enfant sur UNE journée (4 repas) qui ont été analysés. Comme l'année dernière.
    A noter que plus de la moitié de la quantité de pesticides du menu "conventionnel" provient de la seule consommation de citrons argentins contenant des produits interdits en France (consommés avec la peau?). Les citrons bio d'Espagne ne contenaient aucune substance recherchée. Mais, comme je demandais plus haut, qu'est-ce qu'ils ont recherché?
    Se serait sympa s'ils recherchaient l'huile de neem, que selon cet agriculture bio "tout les arboriculteurs bio utilisent"

  25. #20
    Ryuujin

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Je ne trouve pas normal qu'un journaliste scientifique relaie ce genre de chose.
    Le fait de n'avoir analysé que 4 repas, et tenir des citrons argentins comme étant représentatifs de "l'agriculture conventionnelle" discrédite complètement cette "étude" et ceux qui la relaient sérieusement.
    C'est soit de l'incompétence grave, soit de la malhonnêteté.

    Encore une fois, Bruno Scala devrait s'abstenir de traiter cette thématique : il est incompétent dans ce domaine.

  26. #21
    Ryuujin

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Et plus largement sur le sujet, ce type d'approche ne peut qu'être malhonnête.

    C'en est même ridicule au plus haut point : quelle grande découverte !! Lorsqu'on utilise pas de pesticides de synthèse, on en trouve moins dans le produit final. Cool. C'était bien la peine de faire des analyses pour ça ; heureusement, ils n'ont quasiment rien testé, ça limite le gaspillage.
    En bref, c'est de la com.

    Par contre, ce type de com a un but clair : faire gober au public le postulat implicite du document : toute trace de pesticide de synthèse, quelque soit la molécule et sa concentration, est forcément nocive.
    Ouais, bah c'est faux.
    Moi, ce que je voudrais savoir, c'est si le gain en matière de santé est réel, quel est son coût, et est-ce qu'il est rentable.
    S'il faut faire tomber la moitié de la population sous le seuil de malnutrition pour que l'autre moitié gagne quelques mois d'espérance de vie, désolé, mais je ne trouve pas ça rentable.


    Je vais reprendre un exemple très intéressant cité plus haut : les pommes de terres.
    C'est extrêmement dur de cultiver des pommes de terre en bio à cause du mildiou. D'autant plus que le cuivre (le fongicide magique du bio) est en passe d'être interdit.
    Pour limiter la casse, le bio se tourne vers des variétés résistantes.
    Très bien.
    Mais elles font comment pour résister, ces variétés ? Elles produiraient pas des fongicides par hasard ???
    On la connait, la toxicité des fongicides produits par les variétés résistantes ? C'est testé ? C'est moins toxique que ceux de synthèse ?

    En bref, on passe à des variétés qui produisent plus de fongicides, potentiellement dans le tubercule -soit le truc qu'on mange- qui ne sont pas testées et dont on ne sait pas si elles sont toxiques ou non, et tout ça pour un rendement moyen de 17t/ha contre 43t/ha en conventionnel.
    Je sais pas vous, mais moi, ça me dit rien. Il m'arrive de manger bio, mais jamais au grand jamais des pommes de terre : c'est plus risqué pour un résultat plus mauvais.

  27. #22
    BioBen

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Je regrette de plus en plus d'avoir choisi il y' a dix ans, très innocemment, le pseudo BioBen

  28. #23
    Cendres

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    Je regrette de plus en plus d'avoir choisi il y' a dix ans, très innocemment, le pseudo BioBen
    Disons que c'était plus court que "ConventionnelBen"...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  29. #24
    Listo

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    Je regrette de plus en plus d'avoir choisi il y' a dix ans, très innocemment, le pseudo BioBen
    Tu peux essayer ActiviaBen comme une fameuse marque de yaourt qui a du renoncer au mot "bio" désormais préempté pour le label. Au fait, on ne t'a pas encore fait un procès?

  30. Publicité
  31. #25
    Quisit

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Je comprend ça autrement.
    128 c'est le nombre des résiduts possibles trouvés (les types de produits chimiques).
    223 c'est le rapport de la quantité. (1g trouvé en bio 223g trouvés en culture conventionelle par exemple)
    Vu qu'il s'agit de résidus (ou traces) on aurait aimé qu'au minimum on ait eu l’honnêteté de préciser dans quelles proportions ces résidus étaient au dessus ou dessous des seuils.
    Des traces, ça n'a aucune valeur d'information puisque si on cherche quelque chose en sachant qu'il y est, forcément on le trouve.

    mais c'est surtout ça qui gène :
    223 c'est le rapport de la quantité. (1g trouvé en bio 223g trouvés en culture conventionelle par exemple)
    à mettre en relation avec :
    sous titre de l'article de Bruno Scala : Pas de résidu de pesticide dans les fruits bio
    vu qu'on parle de traces et de résidus ... si on peut calculer avec un rapport de 1/200 alors c'est qu'il Y A des pesticides dans le bio !
    Si le bio présentait des quantités réellement proches de zéro nous aurions des de l'ordre de 1/1000 voir bien moins.

    Bruno Scala nous parle d'un article non scientifique au pouvoir de conviction important ! ce n'est précisément pas ce qu'on attend de Futura science , on est pas sur Libé ou à EELV. Au minimum ce passage aurait du être titré "Peu de pesticide ou Bien moins de pesticide dans le Bio..."
    La démarche naturelle de l'article aurait plutôt du mettre en garde (opposer pouvoir de conviction et biais méthodologique ne permettant pas de conclure ou d'obtenir un rapport d'échelle fiable)

    Pour finir, choisir d'opposer du Bio français à du non Bio international est le biais le plus scandaleux de l'étude, au minimum aurait il fallut choisir du Bio international comme en en trouve tant en grande distribution, on aurait eu au moins une info sur la rigueur des processus bio à l'étranger

  32. #26
    arbanais83

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message

    Pour finir, choisir d'opposer du Bio français à du non Bio international est le biais le plus scandaleux de l'étude, au minimum aurait il fallut choisir du Bio international comme en en trouve tant en grande distribution, on aurait eu au moins une info sur la rigueur des processus bio à l'étranger
    Si justement le but est faire une comparaison entre ce qu'il peut se consommer "de plus sain" et du "pire", cela n'est pas en soit scandaleux à partir du moment ou le but est annoncé.
    L'étude aurait aussi pu comparer le Bio français avec le non Bio français ou même le Bio étranger avec le non Bio français.
    Et peut-être que l'écart n'aurait pas été aussi significatif et aguicheur.
    Là on apprend seulement que si vous bouffer intégralement tout ce qui a été étudié y compris la peau des citrons argentins vous ingurgiterez 223 fois plus de produits chimiques suivant les cas extrêmes dans lesquels vous vous placez.

  33. #27
    polo974

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    Je regrette de plus en plus d'avoir choisi il y' a dix ans, très innocemment, le pseudo BioBen
    BioNik, c'est mieux ? ? ?
    Jusqu'ici tout va bien...

  34. #28
    myoper

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Si justement le but est faire une comparaison entre ce qu'il peut se consommer "de plus sain" et du "pire", ...
    Justement : on en a aucune idée.

  35. #29
    Ryuujin

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Si justement le but est faire une comparaison entre ce qu'il peut se consommer "de plus sain" et du "pire", cela n'est pas en soit scandaleux à partir du moment ou le but est annoncé.
    Non, le but est simplement d'obtenir les chiffres les plus anxiogènes possibles. Quitte à être malhonnête.

  36. #30
    envirofs

    Re : Actu - L'alimentation bio, la garantie du sans pesticides ?

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    J'avais effectivement relevé cette rédaction pour le moins...curieuse, d'autant plus que le titre est interrogateur; on s'attend donc à un contenu moins affirmatif.
    Bonjour,

    Je trouve toutes ces critiques bien sévères. J'alerte très clairement le lecteur, dans mon troisième paragraphe, sur les limites de cette étude (alors que je pense que certains articles abordant ce sujet n'ont pas pris cette peine).

    En outre, dans mon dernier paragraphe, je ne dis pas qu'il est clairement démontré que tous les produits bio ne contiennent pas de pesticides et que c'est le contraire du côté du conventionnel. Je dis juste que cette étude "démontre clairement" que le bio n'est pas qu'un argument publicitaire. C'est un peu différent puisque ça signifie que dans certains cas, ça peut l'être et dans d'autres, comme avec les produits bio testés dans cette étude, ça ne semble pas l'être.

    Enfin, concernant l'origine des produits, deux choses. D'abord, tous les produits bio ne sont pas français et tous les produits conventionnels ne sont pas étrangers : on a 4 produits français, 3 européens et 3 hors UE côté conventionnel et 7 produits français, 3 européens et 1 hors UE côté bio. Alors, bien sûr, ça n'est pas "équilibré" et certainement pas statistiquement valable. Bref, exactement ce que je souligne dans mon paragraphe 3. Ensuite, comme le signale Yaourt à la Viande, on ne mange effectivement pas que des produits français (surtout dans le conventionnel).

    Bonne année à tous !

Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Bio Cohérence, un nouveau label bio encore plus bio
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 41
    Dernier message: 27/12/2011, 00h19
  2. Actu - Semaine sans pesticide : 5 conseils pour jardiner bio
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/03/2010, 11h48
  3. Les produits bio réduisent l'exposition des enfants aux pesticides
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/10/2005, 23h04
  4. FAC de Bio sans avoir fait de Bio
    Par Alucard dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/03/2004, 19h23