Des chercheurs de l'INRA de Sophia-Antipolis, Montpellier et Versailles, en association avec le Service de la Protection des Végétaux, des chercheurs d'une équipe suisse de CABI Bioscience et d'équipes italienne et américaine ont montré que la présence de la chrysomèle des racines du maïs (Diabrotica) en Europe est liée à de multiples introductions en provenance d'Amérique du Nord.

Voir la...{br}{br}Lire l'article : Insecte ravageur : la chrysomèle des racines du maïs est en Europe {br}