Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Actu - Surpêche : il faut partager les poissons avec les oiseaux



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Surpêche : il faut partager les poissons avec les oiseaux

    Jusqu'à quel point est-il raisonnable de puiser dans les stocks de poissons ? La survie des ces animaux n'est plus l'unique paramètre en jeu : la stabilité des populations d'oiseaux qui s'en nourrissent entre également en compte. Si trop de poissons sont pêchés, il n'en reste pas assez pour eux. Il faut leur laisser le tiers des poissons, disent les scientifiques.
    On aurait presque tendance à l'oublier, mais les humains ne sont pas les seuls à se nourrir de poisson et dans une...

    Lire la suite : Surpêche : il faut partager les poissons avec les oiseaux
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    felicha

    Re : Actu - Surpêche : il faut partager les poissons avec les oiseaux

    il faudrait surtout développer les élevages.
    D'abord en élevant des herbivores comme les crevettes avec les algues dont on ne sait quoi faire
    Ensuite en nourrissant les carnivores avec ces crevettes.
    Cela se fait déjà dans plusieurs régions du monde, mais chez nous c'est pas à la mode.

  4. #3
    Xoxopixo

    Re : Actu - Surpêche : il faut partager les poissons avec les oiseaux

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Felicha
    il faudrait surtout développer les élevages.
    D'abord en élevant des herbivores comme les crevettes avec les algues dont on ne sait quoi faire
    Disons que de l'elevage, on en fait déja.
    Cela revient à utiliser, prélever, une ressource (algues, herbe etc) et à la transformer localement en "viande".
    Alors que tout ceci se fait naturellement dans le milieu marin.
    Concernant les algues, "dont on ne sait quoi faire", là aussi leur production a ses limites, et n'y a-t-il pas moyen de les valoriser autrement qu'en passant par la filière "viande", qui on le sait, diminue la quantité finale en aliment.

    Favoriser la reprise des espèces marines à son niveau optimal et ne prelever que l'excedent de population me parait être une solution bien plus durable. (doit-on faire pousser du mais, pour nourir des bovidés ou de poulets qui transformés en granulés vont servir à nourir les poissons, par exemple ?)

    On paye aujourd'hui le prix de la surpêche (qui continue), qui a amené à la diminution (critique aujourdhui) des ressources marines.
    Il faudra du temps maintenant pour revenir à un niveau acceptable des ressources marines.
    Malheureusement je pense au moment où l'humanité en a le plus besoin, pour pouvoir bénéficier à nouveau de cette manne, mais il n'est pas trop tard.

    Voir l'avis de Daniel Pauly concernant la surpêche.
    Citation Envoyé par IRD
    Surpêche : le point de vue de Daniel Pauly.

    Daniel Pauly, biologiste des pêches, a été accueilli en résidence par l’IRD pendant plusieurs mois.
    Il est considéré comme le plus grand spécialiste au monde de sa discipline.
    Directeur du Centre des pêches de l’université Colombie Britannique à Vancouver au Canada,
    il a reçu en 2005 le prix Cosmos, l’équivalent du Nobel pour la recherche en écologie.
    Les concepts, méthodes et logiciels que Daniel Pauly a co-développés, documentés dans plus de 500 publications scientifiques
    ou d'intérêt général, sont utilisées à travers le monde (modèle Ecopath, encyclopédie Fishbase, cours en ligne...).
    http://www.ird.fr/la-mediatheque/vid...e-daniel-pauly

    Citation Envoyé par Daniel Pauly
    La pêche ne fournira pas à l'homme l'alimentation, la sécurité alimentaire qu'on pensait qu'elle pouvait fournir dans les années 70, il y a quelques décénnies.
    La solution sera finalement de se limiter, dans nos demandes.
    Nous avons une place sur Terre, mais nous ne pouvons pas tout accaparer.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  5. #4
    invite87654345678
    Invité

    Re : Actu - Surpêche : il faut partager les poissons avec les oiseaux

    Dans cette course il faut savoir que les filets dérivants peuvent atteindre 70 km de long et les palangres géants 130 km et sont composés de plusieurs dizaines de milliers d'hameçons ! Ces méthodes ne mettent pas seulement les milieux halieutiques en danger, mais également les oiseaux de mer qui viennent mordre à l'hameçon... Quant aux filets traînants pour la pêche en eau profonde, ils capturent des dizaines d'espèces protégées et détruisent les fonds marins, dont les coraux et les gorgones...
    http://www.larecherche.fr/content/ac...ticle?id=29817
    A part les élevages et la pratique d'une pêche responsable, que faire pour éviter de vider les océans ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    PierreBe

    Pétition surpeche

    Décidément, la surpêche est vraiment une problématique complexe....
    Qu'il s'agisse des oiseaux ou des hommes, la dégradation de l'éco-système marin dégrade les autres éco-systèmes.
    Il y a une pétition qui tourne en ce moment sur internet pour interpeller l'union européenne sur les effets de la surpeche.
    C'est par là si il y en a que ça intéresse: http://www.wwf.fr/petition/morefish
    Faites tourner svp...

  8. #6
    streshydrique

    Re : Pétition surpeche

    Citation Envoyé par patrick.68110 Voir le message
    A part les élevages et la pratique d'une pêche responsable, que faire pour éviter de vider les océans ?
    manger moins de poissons marin, plus de poisson d'eau douce.
    L’élevage non plus n'est pas une solution du moins pas comme il est pratiqué, au dernière nouvelles, on arrive a maitriser seulement la reproduction de trois espèces (la dorade, le bar, et le saumon), pour les autres espèces d’élevages les juvénile sont prélevé en mer. leurs nourriture est souvent issues de la pèche, de plus ce sont surtout des carnivores (C2), soit un échelon de plus que l'agriculture terrestre. Déjà qu'il faut que l'on diminue notre consommation de C1 (porcs, bovin...), c'est d’autant plus vraie pour les C2 (il faut au moins 4 ou 5 kg de sardine/harengs pour produire 1 kg de bar).
    De plus, l’élevage a un impact négatif sur l’écosystème côtier.
    Peut être qu’un jour on fera des énormes fermes d’élevage en pleine mer, en optimisant, a la fois la production végétal (P1) , l’élevage des C1 et des C2. mais dans ce cas, il faudra faire des choix difficile, sacrifier quelques écosystèmes "jugé" peu important, amenant leurs lots d'impacts.

  9. Publicité
  10. #7
    tarninou

    Re : Actu - Surpêche : il faut partager les poissons avec les oiseaux

    Sans compter que les élevages en mer ont des conséquences néfastes également en terme de transmission de maladies à des populations sauvages.

    De plus, le problème des prédateurs se pose. Comme le loup qui est personna non grata dans les lieux d'élevages d'ovins, les phoques par exemple risquent de patir de la multiplication d'élevages en pleine mer...

    Effectivement, réduire notre consommation de poissons marins, réduire la pêche pour laisser les océans "se refaire" semble la meilleure solution.
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.

Discussions similaires

  1. Actu - Surpêche du thon : les stocks ne se renouvellent pas !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/12/2011, 08h55
  2. Actu - Quand les dauphins traquent des poissons furtifs avec des éponges
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/07/2011, 15h45
  3. Actu - Compter les oiseaux... en les écoutant chanter
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/12/2009, 09h09
  4. Actu - Les ptérosaures respiraient comme les oiseaux !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/02/2009, 15h35
  5. Actu - Les dinosaures qui respiraient comme les oiseaux
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/11/2007, 09h40