Des accidents vasculaires cérébraux (AVC) non détectés semblent être l'une des causes du déficit de mémoire, selon une étude américaine. Cela apporte une explication supplémentaire au déclin de certaines capacités cognitives. Et peut-être à la maladie d'Alzheimer...
Les accidents vasculaires cérébraux sont plus fréquents qu'on ne le croit. Mais la plupart du temps ils se révèlent asymptomatiques, ne touchant que quelques neurones. On les dit silencieux. Il semblerait...

Lire la suite : La perte de mémoire pourrait être due à des AVC silencieux
Les actualités Futura-Sciences