Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Le changement climatique provoque des migrations d'animaux... mais pas seulement. L'Homme aussi serait affecté par les modifications du climat. Les catastrophes naturelles ne sont pas les seules en cause. Des problèmes climatiques durables (fonte de glaciers, sécheresses, etc.) sont également pointés du doigt. Un rapport de l'Organisation internationale pour les migrations présente le phénomène.
    Les migrations humaines ne sont pas récentes. Des flots de réfugiés peuvent en témoigner durant...

    Lire la suite : Changement climatique : première cause de migration humaine
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    skept

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Pour info, le rapport en question peut être téléchargé ici. Comme je l'ai déjà fait observer, c'est un peu dommage que le lien principal (= la source scientifique de l'actualité) soit tantôt absent, tantôt (et plus souvent) noyé dans des dizaines de liens. Je suggère qu'il pourrait être plus clairement isolé du reste, par exemple en fin d'actu, avec une menton claire : "Source : lien pertinent".

    Sur le fond, le rapport est intéressant. Pour les événements climatiques (sécheresse au Darfour, inondation au Pakistan, canicule et feux en Russie, etc.), on sait que l'attribution au réchauffement climatique forcé est toujours en débat. Et le dernier rapport GIEC sur les événements extrêmes (SREX 2011) conclut que l'augmentation des pertes liées à ces événements est pour le moment attribuable à la hausse de la population et du niveau de vie au cours des dernières décennies, pas au changement climatique (même si son rôle ne peut pas être exclu en l'état des connaissances).

    Quel que soit le niveau d'émission des GES dans le futur (et même s'il était bas), il apparaît que l'amélioration des projections régionales à court et moyen termes devient un enjeu important des sciences climatiques. Ce sont en effet ces projections qui permettent l'information, l'anticipation et l'adaptation pour les populations. Notamment les choix d'infrastructures et d'aménagement du territoire pour préparer les évolutions attendues. Dans certains cas, les modèles paraissent dans les clous (par exemple l'intensification de la mousson indienne), dans d'autres, ils se trompent encore (par exemple la sécheresse de la corne africaine). Le prochain rapport GIEC (AR5 prévu en 2013) doit voir apparaître des prévisions à plus court terme (2030-2050), ce qui va dans le sens de ces besoins plus "opérationnels".

  5. #3
    GillesH38a

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Je ne comprends pas bien : on passe dans le texte de "Des flots de réfugiés peuvent en témoigner durant chaque conflit armé. Mais aujourd'hui les guerres ne sont plus les principales responsables du déplacement en masse des peuples : les raisons environnementales sont devenues dominantes."

    au titre :

    "Changement climatique : première cause de migration humaine"

    pour moi ce n'est nullement équivalent, puisque les raisons environnementales incluent d'autres choses que le CC , en particulier les évènements naturels qui ont toujours existé même avant le CC. C'est en gros la même question que Skept : quel part peut on attribuer vraiment au CC dans tous les évènements climatiques, si on tient compte des évènements "habituels" et de l'augmentation de la population, combien sur les 38 millions dont parle l'article sont attribuables aux évènements climatiques, et quelle proportion est réellement attribuable au CC ?

  6. #4
    skept

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Gilles : la mention de 38 millions de personnes déplacées pour raison climatique apparaît dans l'éditorial de Shahidul Haque, en page 5 du rapport commenté.

    Climate-related disasters are the main sudden onset trigger responsible for displacement in 2009 and 2010 causing the displacement of 15 million people in 2009 and 38 million people in 2010 (IDMC 2011).
    La source semble donc l'Internal Displacement Monitoring Centre (IDMC), je dis "semble" car je n'ai pas réussi à retrouver la référence précise dans les notes finales du rapport. Si je regarde le dernier rapport de l'IDMC pour l'année 2010, je vois que l'essentiel est consacré aux déplacements pour cause de conflits et qu'en page 95, il est dit :

    Global data on internal displacement caused by natural disasters has not been systematically collected or analysed
    Mais en fait en cherchant mieux, une autre source du même IDMC quantifie bel et bien les désastres naturels (c'est curieux comme leurs rapports ne sont pas cohérents entre eux sur l'information donnée), il s'agit de ce rapport paru en 2011 sur les déplacements dus aux désastres naturels en 2009 et 2010.

    On a donc bien cette fois 42,3 millions de personnes déplacés en 2010 pour causes naturelles et parmi celles-ci, 38,3 millions pour des événements de type climatique. L'essentiel des déplacements de 2010 est dû à des inondations, voir le tableau en page 13. La Chine à elle seule représente plus du tiers (36%) du total. Mais on voit en page 15 que les auteurs de l'IDMC distinguent en fait événements météo et événements climato, sur une base qui n'est pas très clairement expliquée. L'essentiel des déplacements de population inclus dans la catégorie générique "climatique" relève en fait d'événements qui sont classifiés comme "météorologiques" dans cette distinction plus fine.

    Après, si l'on prend les grandes pluies chinoises qui ont frappé les provinces centrales et méridionales entre juin et septembre 2011, et qui forment de loin la première cause de déplacement pour 2011, il faut voir :
    - dans quelle mesure ces pluies s'écartent de la variabilité naturelle observée à long terme ;
    - dans quelle mesure l'écart s'il existe relève de la distribution normale ou provient d'un forçage habituellement liée à la notion de CC (en gros d'un forçage anthropique) ;
    - dans quelle mesure les inondations ayant accompagné ces pluies viennent de l'événement météo lui-même ou de changements d'usage des sols liés à l'évolution économique de la Chine.

    Bref, dès qu'on rentre dans le détail, c'est moins simple...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    skept

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Oups, lire 2010 et pas 2011 pour les inondations chinoises (du coup, épisode plutôt printanier à l'époque).

    Un autre point : le titre "Changement climatique : première cause de migration humaine" est trompeur en raison de ce que révèlent justement les sources du rapport. Le contenu de la brève le spécifie d'ailleurs, ce n'est pas vraiment une "migration" au sens usuel (déplacement permanent de population fuyant une région pour cause naturelle, civile ou militaire), mais plutôt des déplacements provisoires. La population doit être évacuée de certaines zones en cas d'inondation, mais elle revient ensuite, après la décrue. La migration n'est permanente que si la zone devient structurellement inondable et dès lors impropre à l'habitation. Mais la réponse est généralement d'améliorer les circuits de dérivation et stockage d'eau, ainsi que l'aménagement des sols, afin que les prochaines pluies ne créent pas de désastre de même ampleur.

  9. #6
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Citation Envoyé par skept Voir le message
    Oups, lire 2010 et pas 2011 pour les inondations chinoises (du coup, épisode plutôt printanier à l'époque).

    Un autre point : le titre "Changement climatique : première cause de migration humaine" est trompeur en raison de ce que révèlent justement les sources du rapport. Le contenu de la brève le spécifie d'ailleurs, ce n'est pas vraiment une "migration" au sens usuel (déplacement permanent de population fuyant une région pour cause naturelle, civile ou militaire), mais plutôt des déplacements provisoires. La population doit être évacuée de certaines zones en cas d'inondation, mais elle revient ensuite, après la décrue. La migration n'est permanente que si la zone devient structurellement inondable et dès lors impropre à l'habitation. Mais la réponse est généralement d'améliorer les circuits de dérivation et stockage d'eau, ainsi que l'aménagement des sols, afin que les prochaines pluies ne créent pas de désastre de même ampleur.
    C'est effectivement assez différent de ce que l'on entend communément par migration. Disons que ce que ce rapport souligne, c'est la que les déplacements de population liées à des évènements climatiques sont importants. Ensuite, la question se pose de savoir à partir de quand la répétition éventuelle de ce type d'évènements peut rendre ces déplacements permanents.

    Ce qu'on a toujours souligné (depuis mes débuts dans ce domaine), c'est que l'habitabilité d'une région est très tributaire de son climat et pas seulement de son climat moyen mais précisément des extrêmes. Si je comprends bien, ce rapport l'illustre d'une certaine façon en quantifiant quelque peu l'impact de ces évènements extrêmes. Il me semble qu'il faut bien se garder d'en tirer des conclusions hâtives.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  10. Publicité
  11. #7
    skept

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    C'est effectivement assez différent de ce que l'on entend communément par migration. Disons que ce que ce rapport souligne, c'est la que les déplacements de population liées à des évènements climatiques sont importants. Ensuite, la question se pose de savoir à partir de quand la répétition éventuelle de ce type d'évènements peut rendre ces déplacements permanents.
    Ce qu'on a toujours souligné (depuis mes débuts dans ce domaine), c'est que l'habitabilité d'une région est très tributaire de son climat et pas seulement de son climat moyen mais précisément des extrêmes. Si je comprends bien, ce rapport l'illustre d'une certaine façon en quantifiant quelque peu l'impact de ces évènements extrêmes. Il me semble qu'il faut bien se garder d'en tirer des conclusions hâtives.
    Oui, c'est sûr que les exemples concrets donnent une idée de ce que peut être le coût du réchauffement climatique : pas tant une hausse moyennée et pas trop perceptible (après tout, 0,1 K par an, cela ne se ressent pas... même si sur 100 ans cela ferait 10K!), plutôt une "normalisation" des événements extrêmes. Hansen et al viennent de faire un papier là-dessus, pour l'instant une version provisoire, en montrant les évolutions locales par écart-type en fonction de la distribution qui était normale en 1951-80. Des évéments à plus de trois sigma sont désormais assez fréquents, en l'occurrence des canicules estivales puisqu'ils analysent JJA. Par exemple en Europe les deux records de 2003 (France et Europe Occidentale) et 2010 (Moscou et Russie européenne).

    Après, c'est un peu une course de vitesse entre changement et adaptation. Elle dépend des conditions de chacun au départ – une sécheresse en France et au Darfour n'ont pas les mêmes conséquences humanitaires, de même qu'une inondation au Pakistan ou en Australie. Elle dépend aussi du maintien des capacités adaptatives de la civilisation industrielle, ce qui n'est pas vraiment garanti sur la durée du siècle.

  12. #8
    polo974

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Citation Envoyé par RSSBot Voir le message
    Le changement climatique provoque des migrations d'animaux... mais pas seulement. L'Homme aussi serait affecté par les modifications du climat.
    ...
    Donc l'homme ne serait pas un animal ? ? ?
    Quelle prétention...

    De plus, on sait depuis un certain temps déjà que depuis la préhistoire, l'homme migre au gré des changements climatiques, donc question news, il y a plus frais.
    Jusqu'ici tout va bien...

  13. #9
    GillesH38a

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Citation Envoyé par skept Voir le message
    Gilles : la mention de 38 millions de personnes déplacées pour raison climatique apparaît dans l'éditorial de Shahidul Haque, en page 5 du rapport commenté.
    j'entends bien, mais "pour raison climatique" ne me semble pas du tout équivalent à "en raison du changement climatique" , puisqu'il n'y a que le différentiel avec la situation "normale" qui me semble pouvoir être imputée au "changement".

    D'ailleurs si le climat ne change réellement que sur des moyennes suffisamment longues (30 ans?) , je ne vois pas comment attribuer le chiffre d'une année au changement, surtout avec la variabilité énorme que tes chiffres impliquent : 15 millions en 2009 et 38 millions en 2010 ! il serait bien sûr totalement absurde de dire que le CC a plus que doublé entre 2009 et 2010, donc le chiffre de 38 millions n'a rien à voir avec un chiffre moyen actuel. Il faut être cohérent : si on parle de changements sur 30 ans, il faut regarder le glissement moyenné sur 30 ans , et essayer de faire la soustraction avec l'extrapolation naturelle de ce qu'il y aurait eu sans changements (soustraire un bruit de fond quoi). Mais vu les évolutions considérables de la population et du mode de vie (en particulier l'urbanisation qui peut augmenter la sensibilité aux inondations ), je doute qu'il soit possible de mesurer quelque chose de vraiment significatif , scientifiquement parlant. En tout cas les éléments ayant conduit à écrire le titre de la news ne me semble pas suffisants pour l'affirmer , de la façon assez péremptoire où c'est écrit - on aimerait quand même que ce soit fait de façon plus approfondie, que de juste prendre le chiffre de l'année dernière !

  14. #10
    GillesH38a

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    En fait dans le rapport cité par Skept
    * il est dit que la première étude sérieuse date de 2008 , donc on n'a que 3 ans de comparaisons - les chiffres étant de respectivement pour 2008, 2009, 2010 de 36, 17 et 42 millions (donc une variabilité très grande due manifestement au fait que les inondations peuvent frapper des zones peuplées ou non). C'est bien sur très insuffisant pour mesurer statistiquement un "changement".
    * les causes naturelles sont classées en "non climatiques " (séismes, volcans) et reliés au climat, mais il y a une subdivison en "hydrologiques", "meteorologiques" ou "climatiques", les derniers ne comprenant que des températures extrêmes et des incendies. La dernière catégorie ne déplace qu'un nombre très faible de personnes (30 000 soit moins de 0,1 % du total).

    Il faut donc déterminer quelle part des évènements "météorologiques" (cyclones ..) et "hydrologiques" (inondations ) sont vraiment attribuables au changement, mais je ne vois pas du tout sur quelle base le faire, vu la dispersion. Sur trois (!) valeurs, la dispersion est environ +/- 10 millions sur une moyenne de 30. Il n'est même pas sûr que le bilan total ait augmenté vu que le développement économique des pays touchés pendant cette période .. bien que ça ait pu être compensé par une démographie croissante - en tout cas rien dans les chiffres présentés ne permet d'estimer la part du au "changement" .

    Bref plus je regarde, plus je pense que le titre est très mal choisi. La vérité c'est que "en 2010 , les causes météorologiques ont été la première cause de déplacement des populations" , ce qui est quand même très différent de "changement climatique: première cause de migration humaine".

  15. #11
    skept

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Bref plus je regarde, plus je pense que le titre est très mal choisi. La vérité c'est que "en 2010 , les causes météorologiques ont été la première cause de déplacement des populations" , ce qui est quand même très différent de "changement climatique: première cause de migration humaine".
    Je suis d'accord et c'était le sens de mes observations hier. En même temps, le GIEC ne dit pas autre chose dans le SREX 2011 cité plus haut : on ne sait pas encore distinguer clairement un événement météo normal et forcé pour ce qui est des conséquences humaines, l'essentiel de ces conséquences humaines en terme de coût dérive de toute façon des variations démographiques et économiques, pas climatiques ou météorologiques, les choix les plus urgents pour les populations vulnérables sont les "no regret" mesures, c'est-à-dire les mesures qui sont valables quelles que soient l'évolution ou les causes du RC (par exemple, protéger des zones exposées aux typhons sans se soucier de savoir si dans 40 ans l'intensité des typhons aura augmenté de 5% ou sera stable).

    En revanche, le rapport que nous commentons rappelle que les sociétés humaines sont sensibles aux variations météorologiques – puisque par exemple 0,6% des humains sont contraints sur une année de quitter leur lieu de vie et de voir celui-ci endommagé. En dehors de bifurcations non-linéaires, le changement climatique sera surtout une variation dans la distribution de probabilité de ces événements météo, et des grandeurs thermiques / hydrologiques associées (voir le papier de Hansen et al en lien). D'où l'importance d'une bonne prédiction régionale : le cycle de l'eau ne va pas s'intensifier partout de la même manière, le risque de canicule évoluera différemment selon les régions, etc. Quand une société pauvre et souvent rurale doit prioriser des investissements, ce n'est pas indifférent d'avoir une visibilité plus courte que 2100.

  16. #12
    vilveq

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Citation Envoyé par skept Voir le message
    le risque de canicule évoluera différemment selon les régions, etc
    Quelqu'un aurait-il un lien vers un document scientifique là dessus ?
    Ca fait longtemps que je me pose la question et je ne trouve pas de réponse satisfaisante à ma question.

    Pourquoi le RC devrait-il influencé sur les canicules ?

    Le RC influe sur la T°. Mais une canicule ce n'est pas juste une hausse de T°.
    Une hausse brusque de T°, c'est généralement bien vu dans nos contrées, on en profite pour sortir les barbecues.

    Une canicule c'est une hausse des températures qui dure dans le temps (elle dure 3 semaines, 1 mois .. voir plus).

    J'avais lu, mais je ne sais jamais si mes lectures sont scientifiquement correctes, qu'une canicule était le résultat d'un blocage des ondes de rossby.
    Si c'est le cas, quel est le lien entre RC et blocage des ondes de rossby ?

    Merci

  17. Publicité
  18. #13
    skept

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Vilveq : tu as en fait trois éléments, l'intensité, la durée et la fréquence de la canicule. Sachant qu'une canicule est définie conventionnellement : comme des éléments locaux de confort ressenti des populations interviennent, les services météos nationaux varient quelque peu dans cette définition. Mais tu fais une erreur en pensant qu'une canicule doit durer plusieurs semaines, la définition la plus souvent retenue est une période anormalement chaude (en Tmin fin de nuit et Tmax journée) durant 3-5 jours minimum. Donc c'est assez court. Mais il est vrai que les canicules ayant un effet notable sur les sociétés (France en 2003, Russie en 2010, Texas en 2011, etc.) sont généralement les épisodes longs.

    Toutes choses égales par ailleurs (même circulation), le RC est supposé augmenter l'intensité des épisodes caniculaires puisque les T seront plus élevées. Pour la durée et la fréquence des épisodes caniculaires, cela dépend en revanche des conditions de circulation atmosphère-océan. Sur la question du blocage du jet stream en lien avec les ondes de Rossby, ce papier récent de Barnes et al 2011 suggère qu'il n'y a pas encore de méthodologie unifiée pour identifier et analyser les épisodes de blocage (ils proposent justement d'avancer sur ce thème). A noter qu'en analysant 14 modèles du CMIP3, les auteurs trouvent qu'en situation de réchauffement, la durée des blocages resterait identique mais leur fréquence diminuerait. C'est toutefois une conclusion provisoire, et ce genre d'analyse donne souvent des résultats faiblement réalistes quand elle tente du downscaling régional sur un bassin particulier. C'est bien le problème à mon sens, si les modèles ne veulent pas répéter la même chose avec les mêmes incertitudes connues depuis longtemps, il va bien falloir améliorer ce réalisme local et donc mieux simuler la circulation AO et ses téléconnexions.

    Pour l'analyse d'une canicule en particulier, on peut voir ce site de la NOAA dédié à l'épisode russe de 2010. Dans la page des publications, il y en a qui s'intéressent à la dimension synoptique. Et il y a débat sur l'attribution de l'événement au changement climatique forcé (Dole et al 2011 ne voient pas de lien, Rahmstorf et Coumou 2011 en trouvent un).
    Dernière modification par skept ; 06/01/2012 à 11h35.

  19. #14
    GillesH38a

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Si je comprends bien, Hansen et al. montrent que décaler une courbe normale d'un certaine quantité (la valeur centrale ) augmente la probabilité d'évènements supérieurs à un seuil donné - ce qui paraît assez évident d'un point de vue statistique. Pour une gaussienne on peut même assez facilement calculer l'augmentation pour un décalage donné - totalement indépendant de toute physique qu'il y a derrière.
    Quelques remarques quand même :
    * l'augmentation ne se fait que "par la marge", c'est à dire par la tranche immédiatement au-dessous des 3 sigmas (dans l'intervalle 3 sigmas - ∆ ; 3 sigmas , pour un décalage ∆) : tous les évènements qui étaient déjà au dessus des 3 sigmas y restent ! autrement dit il n'y a que l'augmentation des évènements "limites" à 3 sigmas qui est significative. Les évènements extrêmes, bien au-dessus, auraient eu lieu de toutes façons, mais avec une amplitude un peu moindre (de ∆). Si on a eu un décalage moyen de 0,5°C, la seule chose qu'on peut dire, c'est qu'en moyenne les canicules auront eu 0,5 °C de plus ! ce qui ne les rend pas forcément plus ou moins catastrophiques. Si l'épisode russe est très au-dessus des 3 sigmas, alors il aurait probablement eu lieu de toutes façons, ou un équivalent ...

    * les statistiques sur les personnes déplacées montrent que ce ne sont pas les évènements directement liés à la hausse des températures qui déplacent les population - en fait les populations ne bougent que quand elles y sont forcées, essentiellement conflits et inondations catastrophiques. Comme contrairement à la température, il n'y a pas de signe statistiquement clair d'augmentation des intempéries, l'étude de Hansen n'est pas directement pertinente.

    * les projections ne tiennent pas compte des effets d'adaptation. Par exemple si on a plus de canicules, on a aussi plus d'été "moyennements chauds", et on peut penser que les populations s'adaptent en s'équipant plus de climatisation, en isolant mieux, en modifiant petit à petit les habitats. Il faut se rappeler que le décalage en température reste bien plus petit que le décalage géographique en température moyenne, même à l'échelle d'un pays comme la France. Or que je sache les gens ne meurent pas plus en masse dans les étés des pays chauds que des pays froids, doit bien y avoir une raison. Et même, quand ils ont le choix, ils prefèrent souvent habiter dans les pays plus chauds, jusqu'à une certaine limite ... Rien ne permet d'établir donc un lien direct entre hausse des températures et déplacement des populations, à l'heure actuelle. Enfin en tout cas, rien de ce que j'ai vu discuté ici.

  20. #15
    skept

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Gilles : le papier de Hansen relève simplement de la détection du changement climatique, donc en effet, il n'y a pas de physique derrière, ce sont juste des observations sur les distributions de température dans les grilles. Pour tel épisode caniculaire en particulier, cela signifie que l'on aura une plus grande probabilité d'atteindre une certaine intensité. Mais savoir si la fréquence changera dans telle ou telle région, cela demande un vrai modèle physique parce que la circulation océan-atmosphère est en jeu.

    Pour le lien avec les déplacements de population, c'est plutôt du côté du cycle de l'eau qu'il faut regarder puisque d'après le rapport de l'IMDC, les inondations représentent l'essentiel de ces déplacements. La plupart des modèles prévoient une intensification du cycle hydrologique, trait assez robuste qui s'explique bien (plus d'évaporation et de transport). Mais la distribution des précipitations (là encore les variations d'intensité et la fréquence des épisodes pluvieux), c'est sans doute une autre paire de manches pour faire de l'attribution et/ou de la prédiction. Voir par exemple, cette analyse récente du cycle des moussons au Pakistan pour comprendre la structure de l'anomalie 2010 et essayer de la reproduire (ou celui-là, en libre accès, pour l'analyse atmosphérique de l'événement)

    Cela dit, les inondations sont très souvent liées à un mauvais usage des sols (déboisement rapide, urbanisation anarchique, compaction des sols et mauvais drainage, barrages et stockages mal conçus, etc.) donc il ne faut pas seulement un modèle climatique pour attribuer une catastrophe, surtout dans les zones qui ont connu des évolutions démographiques importantes ces trente dernières années. Toujours pour le Pakistan en 2010, voir par exemple ce papier pour le rôle de la gestion de l'eau sur le bassin de l'Indus.

    A plus long terme, certains déplacements peuvent être liés à des changements de régime régionaux. Une autre prédiction assez robuste, c'est par exemple la modification des zones de subsidence dans les cellules subtropicales. Si cela se vérifie, certaines régions vont se désertifier, donc cela peut affecter l'usage des sols et la subsistance des populations sur place. Comme toujours c'est une question de temps, si le changement s'opère en plusieurs générations, cela laisse une période large pour s'adapter.

  21. #16
    GillesH38a

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    OK, mais je pense qu'il est quand même indispensable de séparer les prédictions, des faits observés. Le papier de Hansen ne fait que reformuler une observation sur les températures - sans aucune prédiction ni vérification sur les conséquences humaines. Le titre de l'actu paraît être une "vérification" concrète des prédictions sur les conséquences humaines, tel que c'est présenté - mais je pense que les remarques que nous avons faites tempèrent singulièrement cette impression - en réalité il n'y a finalement aucun élément concret dans le chiffre des personnes déplacées qui permettent de calculer un pourcentage "dû au CC" - et donc rien qui justifie le titre tel qu'il est écrit. Le problème est que ce genre d'actu, répandu dans les médias et le grand public, laisse finalement l'impression que les conséquences du CC sont largement attestées et prouvées, quand c'est pas que le monde est au bord de l'explosion - c'est quand même un peu gênant que toutes les fois qu'on creuse un peu en détail, on finit par ne trouver rien de bien concluant à la fin ....

    et dans la mesure où on a quand meme des statistiques sur 40 ans, on se pose quand même la question de savoir pourquoi on a autant de certitudes sur les dangers qui pourraient se poser sur une période à peine deux fois plus longue, alors que rien de conclusif ne ressort des statistiques ...
    Dernière modification par GillesH38a ; 06/01/2012 à 18h40.

  22. #17
    skept

    Re : Actu - Changement climatique : première cause de migration humaine

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    et dans la mesure où on a quand meme des statistiques sur 40 ans, on se pose quand même la question de savoir pourquoi on a autant de certitudes sur les dangers qui pourraient se poser sur une période à peine deux fois plus longue, alors que rien de conclusif ne ressort des statistiques ...
    Je suis d'accord avec le reste (nécessité d'être précis dans les assertions). Sur ce point, les "reasons for concern" du GIEC concernent de toute façon des seuils réchauffement allant de 1 à 3 K par rapport au niveau de 1990-2000, selon les phénomènes ou les régions concernés. Cela signifie qu'en deça de ces ∆T (donc hier, maintenant et demain, demain étant quelques décennies), le GIEC ne prédit pas que les effets du RC seront très dangereux.

    Après, on sait les deux inconnues, ou du moins les deux principales grandeurs encore incertaines : énergétique (quelle quantité de carbone mettrons-nous dans l'atmosphère, et à quel rythme), climatique (quelle est la sensibilité régionale et globale aux forçages, et à quel rythme).

Discussions similaires

  1. Actu - Le satellite NPP observera le changement climatique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/10/2011, 17h20
  2. Actu - Changement climatique : le bilan de la réunion du Giec
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/07/2011, 14h45
  3. Actu - Changement climatique : la France veut se préparer à un réchauffement
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/07/2011, 17h23
  4. Actu - Le changement climatique en vidéos (décalées)
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 14
    Dernier message: 20/12/2009, 22h48
  5. Actu - Un changement climatique a aidé l'empire inca
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/07/2009, 18h19