La longueur des télomères, petites structures protégeant les extrémités des chromosomes, indiquerait la longévité possible des animaux. C'est ce que confirme pour la première fois une étude menée durant plusieurs années sur des oiseaux diamants mandarins.
Les chromosomes sont protégés à leurs extrémités par des télomères, séquences d'ADN répétitives ne codant pour aucune information. Les télomères évitent l'effilochage des chaînes d'acide désoxyribonucléique...

Lire la suite : ADN : notre durée de vie serait-elle prédite par les télomères ?
Les actualités Futura-Sciences