Les moustiques Anophèles ont développé une stratégie étonnante pour ne pas être victimes de chocs thermiques lors de l'absorption de sang. Ils excrètent par l'anus une goutte d'urine mêlée à du sang de la victime. L'évaporation de ce liquide refroidit leur abdomen. C'est ce que révèle une étude menée par Claudio Lazzari et Chloé Lahondère, publiée dans la revue Current Biology ce 10 janvier 2012.
Les insectes sont des animaux ectothermes : leur température corporelle dépend...

Lire la suite : Moustiques : un système de refroidissement limite les chocs thermiques
Les actualités Futura-Sciences