Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Un remorqueur d'astéroïdes pour sauver la planète ?



  1. #1
    RSSBot

    Un remorqueur d'astéroïdes pour sauver la planète ?

    Et si le destin de l'homme était semblable à celui des dinosaures ? Si un jour, en se réveillant, on apprenait qu'un astéroïde se rapproche dangereusement de la Terre, que pourrait-on faire pour sauver le monde ? C'est justement la question que se pose la fondation B612, qui milite auprès de la NASA pour l'instauration d'un système de déviation des astéroïdes. Edward Lu et Stanley Love,...{br}{br}Lire l'article : Un remorqueur d'astéroïdes pour sauver la planète ? {br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. Publicité
  3. #2
    DanielH

    Re : Un remorqueur d'astéroïdes pour sauver la planète ?

    D’après leurs calculs, un vaisseau de 20 tonnes placé pendant un an au dessus d’un astéroïde de 200 mètres de diamètre pourrait le dévier de sa course pour au moins 20 ans.
    J'ai un peu de mal à comprendre. Après 20 ans, il reviendrait sur sa trajectoire d'origine ???

  4. #3
    moijdikssékool

    Re : Un remorqueur d'astéroïdes pour sauver la planète ?

    non, dans 20ans, je pense qu'avec les incertitudes de calculs, on ne peut estimer la trajectoire

    ceci dit, on arrive au paradoxe: si nous ne savons pas estimer le calcul sur 20ans, alors comment connaît-on la trajectoire de l'éastéroïde dont parle l'article qui va passer dans 23ans? peut-être que dans 3ans, avec des mesures plus précises de l'astéroïde prises entre temps, on saura si oui ou non ce dernier rencontrera la Terre (il faudrait en gros que la précision atteigne les 12000km du diamètre dela Terre, peut-être avons nous des logiciels très performants qui peuvent évaluer la trajectoire d'un corps céleste, encore faut-il que l'on fasse jouer toutes les interactions possibles. Or, nous ne connaissons pas les localisations de bon nombre d'entre eux (chercher des morceaux de roches de 200mètres de diamètre à des distances de plusieurs millions de kilomètres n'est surement pas une mince affaire) et les interactions entre eux peuvent faire des petites déviations qui dans 20ans peuvent devenir très grosses)

    pour l'instant, les arguments de la fondation (un astéroïde va passer dans 23ans mais en fait on ne sait pas évaluer une trajectoire sur plus de 20ans) vont laisser sceptique la nasa. Peut-être qu'il existe un point de non retour: le satelite a 20tonnes et l'effort qu'il peut appliquer est limité et ne pourra dévier un astéroïdes jusque la limite de, au hasard, 15ans (rapides calculs: en 1an, situé à 100m de l'astéroïde, le satellite peut le déplacer de 40.000km). A partir de cette date, toute modification de trajectoire ne change rien car de toute façon l'astéroïde sera happé par le champs gravitationnel de la Terre. Et il faudra un satellite plus gros, disons 20t. Et ainsi de suite, on peut parier un peu plus sur l'avenir en disans que d'ici 10ans l'astéroïde ne sera plus menaçant mais alors il faudra alors un satellite de 40t, et il ne restera plus que 5ans pour le construire, l'envoyer par morceaux, l'assembler, l'envoyer vers l'astéroïde, le positionner au large de l'astéroïde sans le satelliser autour de celui ci et l'actionner. 5ans tout ça? pourquoi pas. Il deviendra cependant difficile de parier ensuite parcequ'il faudrait contruire un satellite de 80tonnes en 2ans et demi, ce qui risque (mais j'en sais rien) d'être une limite même si l'on cumule les possibilités de tous les lanceurs, les délais de fabrications, de mises en orbites, d'assemblage, d'aller/retour et de fonctionnement
    Dernière modification par moijdikssékool ; 24/11/2005 à 00h13.

  5. #4
    moijdikssékool

    Re : Un remorqueur d'astéroïdes pour sauver la planète ?

    soit http://www.ifrance.com/modizzy/asteroides.jpg
    ce qu'ils comptent faire, c'est le premier cas (les propulseurs du satellites pointent leur sortie de réacteurs de telle sorte que les ions accélérés ne heurtent pas la surface de l'astéroïde. Sinon le bilan des efforts sur l'astéroïde est nul et il ne se déplacerait pas)
    Mais on peut imaginer le 2ème cas, qui pousse l'astéroïde (plutôt que tire avec la gravitation) en dirigeant la sortie de réacteurs vers l'astéroïde et une autre vers l'espace (afin de compenser le recul du aux premiers). Cela permet de ne plus considérer le poids du satellite (mieux: plus il est léger, moins l'accélération des ions doit être élevée)

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Habusaya : la sonde aurait collecté des échantillons de l'astéroïde Itokawa
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/11/2005, 11h08
  2. Découvertes sur la désintégration d'un astéroïde dans l'atmosphère terrestre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/09/2005, 22h29
  3. Des astéroïdes massifs ont transformé la surface de la Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/08/2005, 10h12
  4. Cratères lunaires, astéroïdes et Système Solaire : une nouvelle théorie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/06/2005, 16h33
  5. Découverte d'une possible ceinture d'astéroïdes lointaine
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/05/2005, 15h04