Une mutation au niveau du gène RAD51 est à l'origine du syndrome des mouvements en miroir congénitaux, une maladie qui empêche les mains de bouger de manière indépendante. Ce gène, impliqué dans le croisement des voies motrices, pourrait permettre aux scientifiques de mieux comprendre les mécanismes sous-jacents à la motricité manuelle.
Le syndrome des mouvements en miroir congénitaux constitue une maladie rare qui se transmet de génération en génération. Les personnes atteintes ont perdu la...

Lire la suite : Quand la main droite imite la gauche, la génétique est en cause
Les actualités Futura-Sciences