Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans



  1. #1
    RSSBot

    Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans

    Des équipes françaises, du CEA et du CNRS, dans le cadre d'une collaboration internationale, ont mesuré la teneur en gaz carbonique de l'atmosphère depuis 650.000 ans. Ces analyses représentent 210.000 ans, soit deux cycles glaciaires, de plus que les précédentes.

    Les résultats de cette collaboration internationale sont publiés dans la revue Science. Ils font l'historique de la relation stable...{br}{br}Lire l'article : Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans {br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. Publicité
  3. #2
    vanos

    Re : Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans

    Bonjour,
    Mais d'où vient donc ce CO2 d'il y a 650.000 ans ? Merci de me renseigner.
    @+
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  4. #3
    ajv

    Re : Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans

    hello,

    tu peux aller voir sur http://permanent.nouvelobs.com/etran...4.OBS6465.html tu auras les reponses necessaires .

    tschuss

  5. #4
    claude27

    Re : Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans

    bonjour ,

    J' avais déjà lancé cette info, trouvée sur Radiocanada, samedi dans la rubrique " environnement et écologie " , sous le titre " taux de CO2 !
    Peut être pourrait on fusionner , d' une manière ou d' une autre, les deux débats ...
    merci d' avance .

    claude

  6. #5
    vanos

    Re : Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans

    Citation Envoyé par ajv
    tu peux aller voir sur http://permanent.nouvelobs.com/etran...4.OBS6465.html tu auras les reponses necessaires .
    Bonsoir,
    Ben non, je n'y trouve aucun argument qui explique ce pic de CO2 d'il y a 650.000 ans, je repose donc la question : d'où vient ce pic de cette époque (pour aujourd'hui je suis au courant, merci, inutile de me l'expliquer). Je vous serais reconnaissant de répondre à ma question.
    @+
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    matthias

    Re : Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans

    L’analyse fait ressortir que la concentration en dioxyde de carbone ne cesse de croître et se trouve déjà actuellement, à 380 parties par million en volume, un niveau plus élevé de 27 % que le maximum atteint au cours de ces 650.000 dernières années.
    Personne ne dit qu'il y a eu un pic il y a 650 000 ans. Juste qu'on a des données sur 650 000 ans et qu'ils ont pris le maximum sur cette période (mais ils ne disent pas quand il a été atteint).

  9. Publicité
  10. #7
    Tenacatita

    Re : Teneur en gaz carbonique de l'atmosphère : un record depuis 650.000 ans

    Citation Envoyé par vanos
    Bonsoir,
    Ben non, je n'y trouve aucun argument qui explique ce pic de CO2 d'il y a 650.000 ans, je repose donc la question : d'où vient ce pic de cette époque (pour aujourd'hui je suis au courant, merci, inutile de me l'expliquer). Je vous serais reconnaissant de répondre à ma question.
    @+
    Bonsoir,

    Les variations de température entre phases glaciaires et interglacaires ont en premier lieu pour origine les variations des paramètres astronomiques et corrélativement le flux solaire incident (théorie de Milankovitch, période principale de 100 000 ans) - On observe en période de réchauffement une augmentation des concentrations atmosphériques en gaz à effet de serre et l'inverse en période de refroidissement.

    Plusieurs mécanismes sont impliqués. Par exemple, la solubilité du CO2 dans l'océan diminue avec la température (la "constante" k de Henry est fonction de la température), les eaux de surface étant elles-mêmes en lien avec la température atmosphérique. Cela constitue d'ailleurs un facteur amplificateur du réchauffement (rétroaction positive), au même titre que la diminution de l'albedo résultant de la régression des surfaces englacées.

    Mais aujourd'hui c'est l'homme qui est à l'origine de l'augmentation de la concentration de CO2 atmosphérique : les preuves sont très nombreuses (méthodes isotopiques notament).

    Plus d'infos ici :Comment savons-nous que l’augmentation récente du CO2 est due aux activités humaines ?

    => http://www.realclimate.org/index.php...p_lang_view=fr
    Dernière modification par Tenacatita ; 06/12/2005 à 20h51.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Des données plus anciennes de 210.000 ans sur les gaz à effet de serre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/10/2008, 18h16
  2. Éruptions majeures en Indonésie depuis 150 000 ans
    Par judogirl dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 13
    Dernier message: 07/05/2007, 11h06
  3. Climat au Pakistan : le plus humide depuis 1.000 ans
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/05/2006, 08h31
  4. Le système d'anneaux de Saturne a sa propre atmosphère
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/09/2005, 12h26
  5. Premières observations du Hocco de Koepcke depuis 36 ans
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/08/2005, 09h18