La fluorescence est couramment utilisée en microscopie pour révéler les mécanismes intracellulaires, notamment les interactions entre protéines. Mais la luminosité émise est parfois trop faible pour étudier des réactions rapides. Le problème vient d'être résolu grâce à une nouvelle protéine émettant une lumière turquoise 3 fois plus puissante que les autres. Une petite révolution dans l'univers de la microscopie.
Les protéines fluorescentes cyan (CFP) sont très utilisées en biologie...

Lire la suite : Une nouvelle protéine fluorescente 3 fois plus brillante que les autres
Les actualités Futura-Sciences