L'Esa évoque ouvertement l'idée d'amarrer la Chine à la Station spatiale internationale. Un rendez-vous qui serait au moins aussi historique que la rencontre de la navette américaine avec la station spatiale russe Mir en 1995 ou même le rendez-vous Apollo-Soyouz de 1975. Les relations diplomatiques étant ce qu'elles sont, de nombreux pays, au premier rang desquels figurent les États-Unis, ne sont pas enthousiasmés par cette perspective.
Le directeur de l'Agence spatiale européenne...

Lire la suite : Le vaisseau spatial Shenzhou s'arrimera-t-il un jour à l'ISS ?
Les actualités Futura-Sciences